"Masterchef" saison 3, épisode 6 : "On veut plus, on veut mieux", mais on ne veut plus de Tamara et Cédric

Partager l'article
Vous lisez:
"Masterchef" saison 3, épisode 6 : "On veut plus, on veut mieux", mais on ne veut plus de Tamara et Cédric
Carole Rousseau présente "Masterchef"
Carole Rousseau présente "Masterchef" © TF1/Chevalin
Après un épisode 5 hautement soporifique, "Masterchef" a un peu remonté la pente cette semaine. Mais les épreuves ont eu raison de Cédric et Tamara, qui ont quitté l'aventure.

On ne va pas se mentir. Le cinquième épisode de la troisième saison de "Masterchef", diffusé la semaine dernière, était le plus mauvais de la saison. Du coup, on ne peut que repartir à la hausse cette semaine, non ? En tout cas, on sera là dès 20h55 pour en être sûr. Quels candidats vont nous décevoir cette semaine ? Le jury va-t-il se fâcher tout rouge si l'un d'entre eux n'écoute pas leurs conseils ? Carole Rousseau va-t-elle ou ne va-t-elle pas faire sa blague traditionnelle ? On en discutera ensemble sur puremedias.com !

À lire aussi
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari réplique
TV
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari...
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
TV
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"
TV
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"

21h02. "Le pays des Bisounours, c'est fini", lance Ludovic pour donner le ton de cet épisode où on nous fait bien comprendre que partir aux portes du top 10, ce serait la loose. "C'est évidemment pas le moment de flancher", affirme pour sa part Sébastien Demorand. Bah oui, on peut flancher avant le top 13 et être éliminé, c'est moins grave, non ? Ou la semaine prochaine ? Ah bah non, en fait...

21h03. Au menu de la boîte mystère : ce que les candidats veulent ! Seule contrainte, le temps : 1h30. Mais le fait de pouvoir faire ce qu'ils veulent les stresse ! Le pauvre Pierre trébuche sur sa sole (au sens figuré bien sûr), Cédric loupe son jus et Simon massacre son homard... Mais il est le premier à passer à la dégustation et son choix de faire entrée/plat/dessert séduit, d'autant que, à part le dessert un peu loupé, tout le reste a bluffé le jury. Pierre aussi a osé entrée/plat/dessert mais convainc mois : c'est mal dressé et l'entrée est loupée. Mais ça devrait passer.

"C'est le meilleur plat qu'on ait jamais mangé"

21h21. Ludovic pensait que son plat serait assez conséquent pour ne pas faire entrée et dessert mais c'est loupé. "On veut plus, on veut mieux de vous", lance Sébastien Demorand. Pascal, lui, propose un plat au jus "magique" mais mal dressé. On ne s'inquiète pas trop pour lui. "C'est le meilleur plat qu'on ait jamais mangé", lance même Frédéric Anton, qui parle peut-être un peu vite ! Tamara et Julie, elles, ont fait juste assez, Cédric trop simple et Annelyse trop frugal et mal cuit... "Vous ne vous êtes pas embêtée aujourd'hui", lance Frédéric Anton. En revanche, malgré une petite critique, Olivier est couvert de louanges pour son risotto. Le candidat reçoit les encouragements du jury au moment du verdict, mais c'est Simon et son trio de plats qui remportent le coup de coeur. En revanche, ce sera direction le test sous pression pour Cédric.

21h30. Pour le test de reconnaissance, direction la campagne - sous la pluie ! - pour identifier... des animaux ! Carole Rousseau est toute fière d'avoir différencié vaches et canards, mais il faut évidemment aller un peu plus loin et distinguer les races et les origines des animaux. Ludovic ouvre le bal... et se plante dès le premier. Encore un plantage pour Ludo qui échoue à CHAQUE épreuve de reconnaissance ! "Je suis colère, y a des gens qui sont techniquement moins que moi et qui en trouvent 6 ou 7", lance le candidat, toujours aussi humble. Christelle, elle, confond sanglier et cochon et est elle aussi qualifiée pour le test sous pression. Et Pascal, pourtant très bon d'habitude en reconnaissance, trébuche lui aussi ! Ils sont donc quatre en danger et vont donc être départagés sur une épreuve de rapidité.

"Tout ne tient qu'à un fil... ou à un boyau !"

21h42. Oui, apparemment on ne pouvait pas faire s'affronter ces quatre candidats, donc on invente une épreuve de plus... Histoire de tirer l'émission en longueur. Objectif de cette épreuve : faire le plus de saucisses possible ! Et avec sept saucisses, Pascal est celui qui s'en est le moins bien sorti. Il part en sous-pression avec Cédric. "Tout ne tient qu'à un fil... ou à un boyau !", s'amuse-t-il. Très drôle ! Mais on ne va pas rigoler pendant l'épreuve, au cours de laquelle les deux hommes vont devoir cuisiner un dessert avec les ingrédients de la tomate-mozarella, agrémentés de sucreries.

22h11. L'épreuve est intense mais au moment de la dégustation, les critiques sont plutôt positives pour l'assiette de Cédric, même si tout n'est pas parfait. Pascal, lui, a fait trois petits desserts et les chefs sont mitigés. Mais au final, les trois jurés décident malgré tout de sauver Pascal.

Du couscous dans le désert

22h24. On passe à l'épreuve par équipe : Simon, deux fois récompensé par le jury, est désigné chef et choisit le chef de l'équipe adverse. Il opte pour Olivier. "L'important c'est le voyage, pas la destination", lance énigmatiquement Carole Rousseau avant d'annoncer que l'épreuve aura lieu dans le désert marocain. Pas compris la blague... Au menu : un tajine en entrée et les ingrédients du couscous pour un plat qui n'est pas un couscous. Ce sera un ragoût pour l'équipe d'Olivier et des brochettes pour celle de Simon. Mais si les rouges de Simon sont bien organisés, les bleus accumulent le retard et les tensions... Ludovic, bleu, n'aide pas.

22h44. Au moment de la dégustation, les rouges séduisent aussi bien avec leur entrée que leur plat. L'entrée des rouges est légèrement moins populaire, tandis que le plat surprend. L'idée de faire une semoule de chou fleur, que Ludovic trouvait idiote, a séduit mais les chefs trouvent qu'on est trop loin du couscous. Suspense ! (ou pas). Car à l'heure du verdict, les rouges s'imposent 16 votes contre 2 ! C'est la semoule qui a manqué, selon Sébastien Demorand. Ludovic est tout fier de lui.

"Machine de guerre !"

22h59. Et c'est à Marrakech qu'aura lieu l'épreuve sous pression. Et c'est le plat d'une chef marocaine, Meryem Cherkaoui, qu'il va falloir reproduire. Au menu : une sole roulée Berkoukech à l'encre de seiche. "Je démarre machine de guerre", nous raconte Ludovic. Allez, une gorgée de vin blanc ! Mais les candidats ne disposent que d'une heure et ça ne suffit pas à plusieurs d'entre eux, dont Julie, qui ne parvient pas à dresser un beau/bon plat.

23h11. La dégustation se passe sans trop de heurts pour Olivier, mais Christelle, qui a réussi son dressage, propose une sole... crue ! "C'est vraiment dommage" pour Sébastien Demorand. Même problème de cuisson pour la sole de Tamara, qui a aussi loupé son jus et sa semoule... La pauvre Julie, elle, est en larmes quand elle arrive avec son plat. "Votre émotion vous honore, parce que c'est celle de quelqu'un qui a voulu cuisiner avec beaucoup de sincérité", la console Sébastien Demorand. Malheureusement pour elle, la sole est crue aussi... Mais le reste du plat semble plus réussi. Pour Ludovic, la sole est réussie... mais pas le reste !

23h17. Ludovic est le premier candidat sauvé par les chefs, suivi de Ludovic. Julie, qui s'est bien loupée, est sauvée de justesse. Ca se joue entre Tamara et Christelle, et c'est cette dernière qui sauve sa tête. La pauvre Tamara nous quitte. Et comme tous les candidats partis depuis le début, elle ne nous manquera pas...

Le débrief de l'épisode 6 de "Masterchef" saison 3 :

- Un épisode plus intéressant que la semaine dernière dans l'ensemble, mais on partait de loin.

- L'utilité de partir dans le désert pour faire un tajine... On en parle ?

- Et aussi, que quelqu'un nous explique pourquoi il a fallu départager les trois candidats qui s'étaient plantés lors de l'épreuve de reconnaissance... Comme s'il fallait impérativement finir l'émission à 23h20...

- Ludovic est toujours là et viendra encore nous donner des leçons - à nous et à ses camarades - jeudi prochain. Pour le meilleur et pour le pire.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access : Nagui indétrônable, le "TPMP" spécial handicap booste C8, "C à vous" en forme
TV
Audiences access : Nagui indétrônable, le "TPMP" spécial handicap booste C8, "C à...
Audiences : "Koh-Lanta" leader en baisse, "L'Art du crime" démarre fort sur France 2, "NCIS" en baisse
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" leader en baisse, "L'Art du crime" démarre fort sur France...
"Koh-Lanta Fidji" épisode 11 : Maxime et André éliminés, Romain et Marguerite sauvés de justesse
TV
"Koh-Lanta Fidji" épisode 11 : Maxime et André éliminés, Romain et Marguerite...
George Clooney prépare son retour à la télé
Séries
George Clooney prépare son retour à la télé
"L'Art du crime" : puremedias.com a vu la nouvelle série policière de France 2
TV
"L'Art du crime" : puremedias.com a vu la nouvelle série policière de France 2
"No Offence" : La saison 2 démarre le 4 décembre sur France 2
Séries
"No Offence" : La saison 2 démarre le 4 décembre sur France 2
Ce soir que regardez-vous ?
10
Votes
Danse avec les stars
Je regarde
8
Votes
Meurtres à Sarlat
Je regarde
3
Votes
NCIS : Los Angeles
Je regarde
2
Votes
2
Votes
Les secrets du Parthénon
Je regarde
1
Votes
Stéphane Guillon :...
Je regarde
1
Votes
Les Simpson
Je regarde
0
Votes
Deepwater
Je regarde
0
Votes
Echappées belles
Je regarde
0
Votes
Columbo
Je regarde
0
Votes
Chroniques criminelles
Je regarde
0
Votes
Une famille formidable
Je regarde
0
Votes
Seuls à la maison
Je regarde
0
Votes
Ses raisons d'être :...
Je regarde
0
Votes
Barbie : Héroïne de...
Je regarde