"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades" épisode 5 : "Les enfants, c'est le pire !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades" épisode 5 : "Les enfants, c'est le pire !"
Norbert Tarayre et Stéphane Rotenberg dans "Top Chef" 2017
Norbert Tarayre et Stéphane Rotenberg dans "Top Chef" 2017 © ETCHEGOYEN/M6
Ce soir, les plus terribles des jurés étaient de retour dans "Top Chef" : les enfants ! Résumé d'un épisode drôle et plein de surprises.

Pour séduire, il va falloir cuisiner des pâtes ou des croquettes ce soir dans "Top Chef 2017 : Le Choc des brigades". En effet, comme chaque année, les enfants s'invitent en tant que jurés pour l'une des deux épreuves de la soirée, qui opposera six des neuf candidats encore en lice ce soir, sous la houlette de Norbert Tarayre ! Les trois autres cuisineront lors de la deuxième épreuve et deviendront les chefs d'une brigade dont les commis seront... les chefs, le tout sous l'oeil de l'ancien juré de "Masterchef", Yves Camdeborde. Comme chaque semaine, puremedias.com vous propose le suivi de l'émission en direct dès 21h.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

"Les enfants, c'est le pire"

21h10. Les six candidats qui affrontent la première épreuve découvrent Norbert... accompagné d'enfants. "La journée démarre mal", avoue Maximilien. "Les enfants, c'est le pire", prévient Norbert. Les six candidats vont s'affronter en duel : Guillaume va se mesurer à Maximilien, Jérémie à Alexis et Kelly à Franck, le tout autour de trois ingrédients difficiles à faire aimer aux enfants. Au menu, choux de Bruxelles, le foie de veau et le poulpe.

21h14. Maximilien et Guillaume s'attaquent au foie de veau. Le Belge part sur des croquettes de foie de veau à la sauce tomate. "T'as pas d'enfants", l'interroge la chef. "Si j'en ai, je ne le sais pas", répond du tac au tac le candidat, qui décide d'ajouter un gratin de pâtes pour séduire encore davantage les enfants. Guillaume, lui, part sur le croque monsieur au foie de veau, pesto, champignons et tombée d'épinards... Champignons, épinards et pesto ? "Et pourquoi pas de l'huile de foie de morue ?", tacle Michel Sarran, selon qui il s'agit de tous les ingrédients que les enfants n'aiment pas. "Pour le coup, j'y crois", s'entête Guillaume, même s'il ajoute une béchamel sur les conseils du chef. Quand les enfants débarquent pour semer le trouble, Maximilien se crispe mais reste concentré. "J'vais être faux cul, faut les amadouer", lance-t-il.

21h23. On n'attend pas les deux autres duels pour la dégustation par les enfants, et on commence par le "sandwich cubain" de Guillaume qui, visuellement, ne donne "pas très envie" parce qu'on y voit les épinards, forcément. Un petit garçon hésite à goûter tandis que globalement, ils n'aiment pas les goûts et notamment le piment... "C'est quand même pas très malin", tacle Hélène Darroze. "On est plus dans un sandwich qui s'adresse aux adultes", analyse pour sa part Norbert. L'assiette de Maximilien, elle, s'adresse bel et bien aux enfants et la déco est "magnifique" selon les enfants. Ils aiment les pâtes et même les boulettes au foie de veau ! A l'unanimité, les enfants votent tous pour Maximilien. "L'opération corruption a bien fonctionné", lance le Belge. Guillaume aurait mieux fait d'écouter, il part en dernière chance.

Des "choux-ros" au menu

21h30. Ce sont Kelly et Franck qui s'affrontent autour du chou de Bruxelles. La jeune femme part sur des croquettes à base de choux de Bruxelles et oignon pour atténuer le goût, et ketchup maison. Mais le goût reste trop fort selon Hélène Darroze. Kelly décide donc d'y ajouter du fromage. Franck est peut-être encore plus malin, partant sur un dessert ! Il prépare des chrurros de choux, avec trois sauces : framboise, chocolat blanc et chocolat au lait citron vert. Ou plutôt, comme l'explique Philippe Etchebest, des choux-ros.

21h36. La dégustation commence par le plat de Kelly. A part un petit garçon qui n'est pas emballé, les autres avouent que c'est "très bon" même si une petite fille trouve qu'on sent un peu trop le goût du chou. "Je trouve ça fortiche", analyse pour sa part Norbert. De leur côté, les choux-ros de Franck rencontrent un franc succès et Norbert avoue qu'il trouve le plat "très original". La victoire est serrée mais à 5 contre 4, c'est Franck qui s'impose. Kelly part donc en dernière chance.

"Ca me fait envie de vomir"

21h41. Enfin, Jérémie affronte Alexis autour du poulpe. Et le candidat de Philippe Etchebest part sur un trompe l'oeil autour des pâtes bolognaise, remplaçant la viande par du poulpe et les pâtes par... des tagliatelles de poulpe. Très poulpé, tout ça. "C'est très risqué", le prévient le chef. Et sa technique pour les pâtes de poulpe ne marche pas du tout. "Il va droit dans le mur", lâche le chef. Jérémie décide donc de faire avec ce qu'il a et de proposer des faux oeufs brouillés qui seront du poulpe, avec la sauce bolognaise au poulpe... En face, Alexis n'est pas hyper convaincu/convaincant non plus. Il lutte mais s'oriente finalement vers des nuggets de poulpe. Mais il est pris par le temps et ne dresse que trois assiettes. Résultat, il est envoyé d'office en dernière chance.

21h49. Mais il y aura quand même une dégustation : si les enfants préfèrent le plat d'Alexis, Jérémie le rejoindra en dernière chance. C'est justement le plat d'Alexis qui est goûté le premier, et si la sauce "pique un peu", les nuggets séduisent globalement. "Le pari est réussi", confirme Norbert. L'assiette de Jérémie, visuellement, "ne donne pas envie de manger" et effectivement ce n'est pas bien appétissant. "Est-ce que ça fait envie ?", demande Stéphane Rotenberg à l'un des enfants. "Ca me fait envie de vomir", répond-il du tac au tac. Sans surprise, les enfants détestent... Un plat entièrement au poulpe, en même temps, à quoi s'attendait-il ? Le candidat part donc en dernière chance, lui aussi.

"C'est bien mon Philippe !"

22h03. Pour la deuxième épreuve, Giacinta, Julien et Jean-François apprennent qu'ils vont diriger les deux autres candidats mais aussi leur propre chef ! "Il fera ce que vous lui direz de faire, rien de plus", prévient Stéphane Rotenberg. "Vous avez vu la tête de mon commis ?", lance Jean-François au sujet de Philippe Etchebest. Pas franchement la meilleure entrée en matière. Et Yves Camdeborde débarque pour jouer l'arbitre impartial. Jean-François Piège devait être pris... Le plat du moins bon des trois chefs, selon Yves Camdeborde, ne sera même pas dégusté et ira en dernière chance.

22h06. Jean-François ouvre le bal : il dirige Giacinta et Julien mais aussi Philippe Etchebest. Au menu, une lotte, une embeurrée de choux, une brunoise de pommes, des pickels d'oignon et de chou fleur. Le candidat explique bien sa recette, distribue bien les rôles et se permet même une petite boutade au chef. "Comme j'ai vu que t'avais pas trop les capacités, tu t'occupes de la salade", lui lance-t-il. "C'est bien mon Philippe", félicite-t-il même le chef Etchebest quand il lui demande sa validation. "Je vais me faire défoncer derrière", s'amuse Jean-François. Et il n'a peut-être pas tort. En coulisses, Yves Camdeborde observe et trouve qu'il va peut-être un peu loin. Et il s'occupe beaucoup plus de Philippe Etchebest que des deux autres, avant de se reprendre et de servir un plat très bien dressé et prometteur.

"Comment ça a pu m'arriver ?"

22h14. Julien enchaîne, avec Giacinta et Jean-François mais aussi le commis de luxe Michel Sarran. Il part sur une raie et des coquillages, avec céleris, crevettes et poireaux. Mais il n'explique pas sa recette à sa brigade. Du coup, il donne des tâches à chacun sans que personne n'en connaisse la finalité. "Je ne vois rien venir", regrette Michel Sarran, qui se tourne les pouces. Ca n'échappe pas à Yves Camdeborde. Finalement, le chef doit lever les raies et une fois qu'il a fini, il nettoie. Et nettoie, et nettoie. Julien se reprend tardivement, et Yves Camdeborde apprécie qu'il soit observateur et regarde partout, tout en cuisinant, mais aussi qu'il ne panique pas en fin d'épreuve. Et le résultat semble franchement réussi.

22h23. Enfin, Giacinta est aux commandes de sa brigade et dirige Hélène Darroze. Elle est la seule à n'avoir jamais été chef dans la vraie vie. Elle ne commet pourtant pas la même erreur que Julien et explique clairement son plat : rouget poêlé, brunoise dé légumes du sud et purée de courgettes avec croutons. Elle répartit ensuite très efficacement les tâches. Hélène Darroze, elle, joue à fond le commis débutant, ce qui amuse beaucoup Yves Camdeborde. Il faut dire que même un commis débutant sait qu'on trouve les glaçons dans un congélateur, non ? Et elle est tellement dans le personnage qu'elle oublie ses croutons au four, et qu'ils brûlent. "Comment ça a pu m'arriver ?", s'interroge Hélène Darroze. Mais Giacinta et sa brigade rattrapent remarquablement bien le coup et finissent même 2 minutes avant la fin.

22h32. A l'issue de l'épreuve, Yves Camdeborde félicite Giacinta, très surprise et très heureuse, pour ses qualités de chef. La deuxième place en dégustation se joue donc entre Jean-François et Julien, et c'est le premier qui est envoyé en dernière chance et ne sera même pas dégusté. "Vous avez un peu oublié vos deux autres commis", explique le chef Camdeborde. Vient ensuite l'heure de la dégustation : la sauce du plat de Julien est "géniale", l'ensemble est réussi mais le plat est "un peu classique". La cuisson du poisson de Giacinta est "convenable", l'assaisonnement manque d'une pointe d'acidité mais l'ensemble est "très agréable". Vu les commentaires, c'est sans surprise Julien qui s'impose.

"C'était le dessert que j'espérais ne pas avoir"

22h46. Jean-François, Giacinta, Kelly, Guillaume, Jérémie et Alexis se retrouvent en dernière chance avec pour consigne "surprenez-nous avec la tarte aux fraises". Le tout en une heure. Guillaume va cacher un croustillant et des surprises à l'intérieur d'une chantilly, pour donner l'impression qu'il ne propose que des fraises à tremper dans la chantilly. Jean-François, lui, réinvente la tarte en forme de rondin avec compotée de fraises et fenouil, mais après la cuisson, le rondin ressemble plus à un hot dog... Pas très fin. Alexis, pas inspiré, se dirige vers un sirop de fraise avec pâte à cigarette, la seule qu'il sait faire, et crème pâtissière. Ca promet.

22h55. Jérémie a opté pour des copeaux de pâte brisée, avec fraises multicolores, coulis de fraises des bois et crème diplomate au basilic. Giacinta va déstructurer sa tarte : crumble, crème chantilly mascarpone, fraises crues, compote et gelée de fraises au basilic. Quant à Kelly, elle prépare une pâte sucrée, difficile à cuire en une heure, qu'elle pose sur ses fraises et de la crème au citron confit et coriandre.

23h05. Les chefs - sans Jean-François Piège - dégustent les plats à l'aveugle, à commencer par celui de Guillaume, dont le trompe-l'oeil les piège bien. "Il y a un vrai boulot", félicite Michel Sarran tandis qu'Hélène et Philippe trouvent ça "très, très bon". Les rondins de Jean-François, eux, n'enthousiasment pas beaucoup le jury. L'association du fenouil les intrigue, mais au goût, c'est trop sucré selon Hélène Darroze. La tarte déstructurée de Giacinta, dont le dressage n'est pas foufou, est carrément taclé par Hélène Darroze, sa chef ! "C'était le dessert que j'espérais ne pas avoir", lance-t-elle carrément. Au goût, la crème est trop riche, mais il y a du travail. Et globalement, c'est bon.

"La tarte aux fraises qui est tombée par terre"

23h09. Alexis aussi propose une tarte déstructurée, et ça agace aussi les chefs. "Je ne peux pas pénaliser pour une appellation, mais je n'aime pas ce mot-là", explique Philippe Etchebest. Hélène Darroze, elle, n'aime pas le principe. Mais là aussi, le goût sauve Alexis. Visuellement, les chefs ne sont pas plus emballés par le plat de Kelly, "tarte aux fraises qui est tombée par terre", selon la chef Darroze. Quant au plat de Jérémie, si lui aussi est parti sur la déstructuration, il a au moins bien dressé son plat. Au goût, le plat divise.

23h14. Le coup de coeur des chefs est le plat de Guillaume, qui est quand même pâtissier, donc heureusement. Egalement qualifié, Jérémie, mais aussi Kelly et Alexis. L'élimination se joue donc entre Giacinta et Jean-François. Et c'est ce dernier - qui était envoyé pour la toute première fois en dernière chance - qui est éliminé.

Le débrief de l'épisode 5 de "Top Chef" 2017 :
- Beaucoup, beaucoup de bonne humeur ce soir avec deux épreuves qui ont déjà fait leurs preuves : celle des enfants, imparable, et celle du chef qui devient commis, habilement réinventée avec les commis supplémentaires.
- En même temps, tout le monde a remarquablement joué le jeu. Les enfants, ça marche tout seul, tandis que lors de la deuxième épreuve, Jean-François y est allé à fond avec le chef Etchebest et qu'Hélène Darroze a tout donné dans le rôle de la commis un peu simplette. On a beaucoup souri et beaucoup ri ce soir.
- Mais la question de l'équité se pose une nouvelle fois : lors de la première épreuve, les candidats avaient une chance sur deux d'aller en dernière chance. Lors de la seconde, c'était deux chances sur trois...
- Se planter sur l'épreuve des enfants, il faut le vouloir. CHAQUE ANNEE, les candidats y sont confrontés et chaque année, boulettes et/ou pâtes permettent de gagner. Guillaume a été trop arrogant et Jérémie n'a pas compris le défi.
- On a eu peur pour Giacinta, sans doute la candidate la plus sympathique du concours et qui a brillé en tant que chef dans la deuxième épreuve. Le départ de Jean-François est une vraie surprise étant donné son parcours. Il était assez drôle et touchant, finalement.

Top Chef 2017 : Le Choc des brigades
Top Chef 2017 : Le Choc des brigades
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et des vannes
Jérémie Izarn, gagnant de "Top Chef" 2017 : "Le choix de Philippe Etchebest m'a froissé humainement"
Audiences : Bilan stable pour "Top Chef 2017 : Le Choc des brigades"
"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades", la finale : "Avec le recul, je changerais tout"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2017 : Le Choc des brigades
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
tikeum75003

A quoi sert un tel débrief pour 0 commentaire ?



bigtv

Faut être complétement taré pour penser séduire des enfants avec un plat cuisiné aux poulpes , mais complètement ...



Fabien Devillers

business business...



Michel Licorde

La dernière publicité d'M6 à même pas 5 minutes de la fin de l'émission c'est une grosse blague...



Michel Licorde

Sortez les mouchoirs.



Michel Licorde

Charles, au secours !



Michel Licorde

Ma recette pour une excellente tarte aux fraises :

- Acheter les ingrédients.
- Imprimer la recette.
- Essayer.
- Rater.
- Prendre la voiture.
- Acheter une tarte dans une pâtisserie.



Michel Licorde

- Bonjour docteur, après le match j'ai zappé sur M6 et Top Chef.
- Oui et alors ?
- Le problème c'est que je suis resté...
- D'accord... désolé mais vous êtes condamné...

https://uploads.disquscdn.c...



Michel Licorde

Une discussion live vraiment vivante.

Tellement vivante qu'Ozap plante : quasiment tous les commentaires ont disparu ! Étonnant...



ElRom16

Un Père-Vert de rage de ne pas pouvoir faire appuyer à fond sur le champignon !

Chaque homme peut être dans La Ligue des Champignons, vu qu'il en possède un, mais attention, certains sont hallucinogènes !



Michel Licorde

Dans La Ligue des Champignons, Morandini joue pour le PSG alors.

(PSG : Pervers Sur Gamins)



Michel Licorde

LOL !



BA TF1 2018

Et Grey's Anatomy?



ElRom16

Morandini aime bien aussi les Knacki et les Knacki Balls, on peut au moins un dire que c'est un grand enfant ... enfin ado !

Manquerait plus que La Ligue des Champignons !



Michel Licorde

Quand soudain : "Mais t'avais dit qu'on ferait des Knacki !"

Bonne soirée cuisine, pour moi ce sera la Ligue des Champions. ;-)



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Attaque à Strasbourg/Gilets jaunes : "Balance ton post" en prime time vendredi sur C8, Jean-Luc Lemoine déprogrammé
TV
Attaque à Strasbourg/Gilets jaunes : "Balance ton post" en prime time vendredi sur...
Fusillade à Strasbourg : "Libération" réagit à la polémique sur sa Une sur l'"humiliation" des lycéens à Mantes-la-Jolie
Presse
Fusillade à Strasbourg : "Libération" réagit à la polémique sur sa Une sur...
Fusillade à Strasbourg : BFMTV répond aux accusations complotistes
TV
Fusillade à Strasbourg : BFMTV répond aux accusations complotistes
"Affaire conclue" : France 2 lance un spin-off le 30 décembre
Programme TV
"Affaire conclue" : France 2 lance un spin-off le 30 décembre
"C'est le bordel" : Sugar Sammy affligé par un numéro de "La France a un incroyable talent"
TV
"C'est le bordel" : Sugar Sammy affligé par un numéro de "La France a un...
L'année médias 2018 vue par... Julia Vignali
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Julia Vignali
Vidéos Puremedias