"Top Chef 2018" épisode 1 : "Je me fais dans le biniou"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2018" épisode 1 : "Je me fais dans le biniou"
"Top Chef"
"Top Chef" © Jean Philippe ROBIN / M6
Découvrez le replay du prime de "Top Chef" saison 9.

Neuf saisons et presque pas une ride ! Hier soir, M6 a dégainé une nouvelle édition de son concours culinaire, "Top Chef". Cette saison va faire une nouvelle fois s'affronter les chefs (Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran), qui constitueront chacun une brigade de cuisiniers professionnels - sauf Jean-François Piège - et tenteront de les aider à aller le plus loin possible. Comme chaque saison, puremedias.com vous propose chaque jeudi un résumé de l'émission !

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

A lire avant le début du prime :

- "Top Chef" 2018 : Découvrez les 15 candidats de la saison 9 !
- "Top Chef" 2018 : Etchebest, Darroze et Sarran rugissent dans la première bande-annonce
- "Top Chef" : La saison 9 dès ce soir sur M6

21h10 : Pas le temps de prendre l'apéro ! On attaque pied au plancher avec la sélection des chefs pour intégrer chacune des brigades. Par groupe de 5, les candidats attaquent par une première épreuve afin de gagner la mythique veste "Top Chef". D'entrée de jeu, Stéphane Rotenberg pique au vif Philippe Etchebest et Hélène Darroze en rappelant que c'est le candidat de Michel Sarran qui l'a emporté l'année dernière. Il y a de la revanche dans l'air !

"Il est fou !"

21h20 : Premier épreuve : le dessert de légumes, une spécialité de Michel Sarran, expert du panais. Les candidats se lancent. Thibault part sur l'oignon, à la plus grande crainte des chefs. "Il est fou !", jugent en coeur les jurés. Camille préfère travailler la betterave. Pas spécialiste de la pâtisserie, Adrien s'attaque au butternut. Le candidat est très à l'aise dans le commentaire de ce qu'il fait, jusqu'à en oublier une de ses préparations au four...

21h30 : Ella est quant à elle partie sur un panais rôti au jus de mandarine. Très occupée, la jeune femme est perturbée par les blagues des trois jurés mais semble bien partie. On continue les présentations avec Victor, adepte du biomimétisme et de la cuisine qui donne du sens. Ce dernier veut travailler le concombre mais se voit conseiller de ne pas oublier de sucrer son plat, ce qu'il se résout à faire en passant par le miel.

21h40 : C'est l'heure de la première dégustation de cette 9e saison de "Top Chef". Content de ce qu'il a sorti, Camille est le premier à passer sur le grill. Avec un plat réussi visuellement, il convainc rapidement Michel Sarran et Hélène Darroze. Reste Philippe Etchebest, qui n'aime pas la betterave en général. "C'est bien ! Contrat rempli", juge finalement le chef basque. Ce dernier est en revanche moins enthousiaste concernant l'aspect visuel du dessert d'Ella, l'estimant pas assez clair pour un potentiel client. Sur le goût, Philippe Etchebest pense en revanche que le plat est réussi, tout comme les deux autres chefs.

Vient l'heure du concombre de Victor. "C'est culotté", estime Hélène Darroze, saluant la "prise de risque". "Perturbant...", estime Michel Sarran après avoir goûté. Les chefs saluent cependant la démarche d'un candidat qui les a surpris. "Dessert réussi" pour Adrien selon Etchebest, mais Hélène Darroze regrette un trop-plein de sucre. L'oignon de Thibault surprend les chefs et remporte tous les suffrages pour son "audace" et sa "personnalité". Il part favori. "Il y a un super niveau. On n'est pas dans la merde", résument les chefs à l'issue de cette première épreuve.

21h50 : C'est l'heure du verdict. Hélène Darroze choisit Thibault, le maître de l'oignon, et est la seule à le faire. Philippe Etchebest et Michel Sarran ont en revanche fait le même choix en sélectionnant Camille. Le roi de la betterave décide d'intégrer la brigade de Philippe Etchebest. Michel Sarran se rabat pour sa part sur Adrien, l'as du butternut. Ella et Victor prennent la direction de la "dernière chance".

"J'ai envie de la lui couper. C'est une question d'hygiène en cuisine"

22h00 : On démarre une nouvelle session de test avec cinq nouveaux candidats, tous masculins. Les apprentis "Top Chef" vont devoir créer un "plat surprise", autrement dit un plat qui, à la découpe, doit provoquer l'étonnement des chefs. Clément énerve déjà Philippe Etchebest avec une mèche rebelle. "J'ai envie de la lui couper. C'est une question d'hygiène en cuisine", estime le juré. Le jeune homme veut travailler un damier à base de magret et de carottes, sans convaincre les chefs. Sa recette tourne à la catastrophe et il décide de remplacer son foie gras par des pommes. Cela lui permettra-t-il de sauver sa tête ?

22h05 : Franckelie, 36 ans, chef à Tokyo, veut entreprendre une timbale de bucatini, et fait succomber Hélène Darroze, sous le charme. Le survolté Franck veut quant à lui "jouer l'insécurité" et décide de cuisiner du céleri, un produit détesté par Hélène Darroze. Les chefs ne voient pas où sera la surprise dans son plat, ce qui ne démonte pas Franck, très en verve. "Ils n'ont rien compris au game de ma recette", estime ce candidat haut en couleur. Mathew, chef australien, veut pour sa part en mettre plein la vue avec une terrine de poisson à l'architecture très ambitieuse. Ce sera quitte ou double pour lui !

22h10 : Geoffrey, un belgo-coréen, veut mettre en avant la "cuisine décomplexée" et annonce "trois surprises à la découpe" pour son plat, une raviole. Déception des chefs qui ne voient pas ce que ce plat a de surprenant. Mis au pied du mur, Geoffrey change totalement sa recette dans la précipitation et décide de partir sur un chou farci. Les "emmerdes volent en escadrille" pour le jeune candidat qui perd sa farce lors d'une course avec un mixeur dans les mains. "Je suis en train de subir cette épreuve", analyse-t-il, paniqué, devant oublier l'idée d'une farce. Courageux, Geoffrey se remet pourtant en selle une nouvelle fois, adaptant sa recette aux circonstances. Chapeau ! La fin de l'épreuve offre les premières larmes de la saison : celles de Mathew, épuisé.

"Une cuisine sans beurre est une cuisine sans coeur"

22h20 : Côté dégustation, c'est Franckelie qui s'y colle le premier. "Promesse tenue !" pour Hélène Darroze, définitivement fan du candidat aux beaux yeux. Les deux autres jurés sont aussi convaincus. Place au damier de Clément à présent. "Manque d'assaisonnement", estiment les chefs, séduits cependant par l'aspect visuel du plat. Le pauvre Geoffrey passe à son tour. Hélène Darroze lui rend hommage malgré quelques imperfections. Mathew n'a que Philippe Etchebest en tête. Très belle surprise pour sa terrine. "Le plat est bon", salue l'ours de "Top Chef", soulignant la maîtrise technique. Franck se fait aligner d'entrée de jeu par les chefs : "C'est très classique", commentent-ils à la découverte de son plat. "C'est pas ça", estime Etchebest après la découpe. Il semble le plus mal parti...

22h25 : C'est l'heure du verdict pour la candidats ! Trois chefs ont choisi le même candidat : Franckelie, qui fait le meilleur début possible dans "Top Chef". Les trois chefs draguent le candidat qui finit par choisir Philippe Etchebest. Hélène Darroze et Michel Sarran se rabattent tous les deux sur Mathew qui jette son dévolu sur le chef du Gers. Hélène Darroze choisit finalement Geoffrey, qui l'a touchée. Franck et Clément prennent la direction de la dernière chance.

22h50 : Cinq nouveaux cuisiniers dont deux femmes se présentent aux chefs. Objectif cette fois : cuire un poulet basquaise. Tara est la première à se présenter. La chef-consultante libanaise part dans un feu d'artifices d'accompagnements qui effraye un peu Michel Sarran. Justine tape quant à elle dans l'oeil de Philippe Etchebest mais le refroidit en annonçant qu'elle compte mettre des olives dans son poulet basquaise. Crime de lèse-basquaise pour Hélène Darroze ! Moins conservateur, Michel Sarran dit à la candidate de suivre son inspiration.

23h00 : Jérémy, cuisinier belge, ne connaît pas le poulet basquaise et improvise un poulet "bel-quaise". "Une cuisine sans beurre est une cuisine sans coeur", affirme ce sympathique candidat qui brille aussi par sa maladresse. "Il va falloir que tu t'organises garçon", tacle Hélène Darroze pour le remettre dans le droit chemin. Vincent est, lui, beaucoup plus sérieux. Chef ambitieux et assuré, sa recette inquiète un peu les chefs qui le chambrent sur le manque de texture à prévoir de son plat.

"Je me fais dans le biniou"

23h10 : Thibaud, le Breton, se fait davantage "dans le biniou" comme il le dit élégamment. "Avoir la veste, c'est le graal", dit le chef sous pression. Comme la plupart des candidats, le cuistot part sur une ballotine de poulet qu'il veut "chemiser" avec des lamelles de poivrons.

23h20 : Place à la dégust' des chefs. Tara passe la première. Elle a peur d'avoir trop cuit son poulet. "Faut qu'il mette la sauce !", s'alarme la candidate en regardant les chefs goûter son plat. "Là on est sec !", allume Philippe Etchebest. "C'est une assiette qui marche", contredit Hélène Darroze, séduite. "C'est une assiette généreuse même s'il y a des fautes techniques", résume Michel Sarran. Thibaud passe ensuite à la casserole. Très stressé, le candidat constate que les chefs regrettent qu'on soit trop loin du poulet basquaise. Ca ne sent pas très bon pour le jeune candidat... Justine passe à son tour. A la dégustation, l'olive fait débat. Pour Darroze et Etchebest, c'est hors sujet. Une fois encore, Michel Sarran vole au secours de la candidate.

Vincent, lui, avance un très beau plat, visuellement. Par contre, à la dégustation, son poulet basquaise revisité à la sauce "intellectuelle" tape à côté. "Pour moi, il s'est perdu", assène Michel Sarran. Jérémy et son "bel-quaise" plaisent aux chefs. A la dégustation, ça séduit malgré une sauce un peu acide.

23h30 : Une fois n'est pas coutume, les chefs ont fait trois choix différents. Darroze jette son dévolu sur Tara, aux anges ! Philippe Etchebest choisit Jérémy le sympathique bordélique. Ce dernier manque de faire dans son "slip" tant il est surpris. Un poil arrogant, Vincent n'en revient pas de ne pas avoir été choisi. Le dernier ticket est finalement pour Justine, définitivement la chouchou de Michel Sarran.

"A l'ancienne Etienne"

23h45 : C'est l'heure de la première "dernière chance" de cette saison 9. Les 6 exclus du premier tour se battent pour trois places qui seront attribuées après une dégustation des chefs, réalisée cette fois à l'aveugle. Thème du jour : la sole, et une heure pour la sublimer. A vos casseroles !!

23h50 : Ella choisit de travailler une côtelette de sole et ne compte pas décevoir Etchebest, le chef qui croit le plus en elle. Franck le mal-aimé, n'a pas de mot d'encouragement des chefs. Le poète de la cuisine veut une base "à l'ancienne Etienne" mais un peu "remasterisée". Très fier de sa composition plus moderne qu'en première épreuve, Franck y croit ! Clément peut compter sur le soutien de Michel Sarran et se sent pousser des ailes. Il veut réaliser un tartare de sole.

00h00 : Vincent reçoit un petit mot d'Hélène Darroze et sort la grosse artillerie technique : sole ouverte en portefeuille et farcie. "Je pense que j'ai le niveau pour intégrer 'Top Chef'. Il n'y a plus qu'à...", affirme le candidat, toujours aussi sûr de lui. Mais il se "chie sur la découpe" avec le premier poisson. Il doit en changer et perd du temps... Victor n'a pas de petit mot d'encouragement et dit qu'il "joue (sa) vie" sur cet épreuve, lui qui doute de son avenir dans la cuisine. Cap sur la ballotine de sole avec un oignon refermant des palourdes et un siphon champignon. Mais panne d'oignons ! Les ballotines ne sont pas belles non plus. Victor change d'idées pour tenter de sauver la situation. "Je limite la casse", commente le cuisinier, un peu dépassé et touchant.

"Elle est pour moi la veste, vous m'entendez ?!"

00h10 : Thibaud est "à fond les ballons". Trop original en première épreuve, le chef veut retourner à quelque chose de plus simple. Il se lance dans une ballotine de sole forestière avec des champignons. A la bourre, le candidat doit abandonner le citron-caviar et se rabat sur un simple citron. "Elle est pour moi la veste, vous m'entendez ?!" lance Vincent à la cantonnade, de plus en plus insupportable. On a bien envie qu'elle lui échappe justement.

00h20 : Les chefs commencent la dégustation, afin d'éliminer trois candidats. C'est la sole de Clément qui commence avec une version tartare. Beaucoup trop relevé pour Etchebest et Darroze qui ne mélangent pas le tartare au reste du plat ! Michel Sarran sauve le candidat. La côtelette de sole d'Ella agace visuellement les chefs. Trop d'arêtes mais les jurés saluent cependant la cuisson. La sole forestière de Thibaud ne convainc pas visuellement. Sole pas cuite pour Etchebest ! Ca sent le sapin pour le Breton...

Très à l'arrache lors de l'épreuve, le sympathique Victor passe le test visuel. Petit problème de cuisson mais les chefs semblent malgré tout séduits. Vincent se la pète toujours mais déchante quand les chefs trouvent sa mousseline sans relief et avec des arêtes. "C'est un plat très technique, donc ils s'attendent à ce que ce soit parfait", commente Vincent, fidèle à lui-même. Michel Sarran et Hélène Darroze saluent cependant la "prise de risque", malgré quelques erreurs techniques.

Franck, le volubile et celui qui apparaît comme le plus faible, passe en dernier. Le visuel déçoit par son côté "old-school". A la dégustation, les chefs semblent en revanche plutôt convaincus. "Pas surprenant mais bon", résume Etchebest.

00h30 : C'est l'heure du verdict. Ella, Thibaud et Franck échouent finalement à l'épreuve de la dernière chance. Victor, Clément et Vincent se qualifient pour le deuxième épisode.

Le débrief de l'épisode 1 de "Top Chef 2018"
- Une fois encore, les couche-tôt ne seront pas à la fête avec "Top Chef". Comme les saisons précédentes, ce premier épisode a brillé... par sa longueur. Près de 2h40, sans compter les pubs... Préparez les canettes de Red Bull pour les numéros suivants !
- Malgré cela, on retrouve l'univers qui nous plaît tant ! Les repères sont là, des expressions aux musiques cultes, sans oublier les bonnes vieilles blagues "pourries" de Philippe Etchebest. Comme d'hab', les vannes et taquineries entre les chefs sonnent parfois un peu faux, tout comme leur commentaires en voix off. Mais sur la longueur, on se laisse emporter par leur passion de découvrir ces nouveaux cuisiniers et par notre propre plaisir à les découvrir.
- Côté cast, déjà quelques personnages attachants et une bonne tête à claques, Vincent. Tout ce qu'il faut pour faire un bon show en somme ! La variété des profils sélectionnés et le haut niveau des cuisiniers de cette saison sont en tout cas prometteurs.
- Côté éliminations, pas grand chose à redire. Thibaut et Franck semblaient clairement un cran en-dessous des autres. Petit regret pour Ella ("Elle l'a", comme dirait Philippe Etchebest), qui avait l'air d'avoir du potentiel et méritait peut-être qu'on lui laisse une chance de se qualifier.

Top Chef - Saison 2018
Top Chef - Saison 2018
"Top Chef, les stars au fourneaux" : La première édition célébrités du concours ce soir sur M6
Audiences : Bilan en légère baisse pour "Top Chef 2018"
"Top Chef" 2018, la finale : Et le gagnant est...
Victor ("Top Chef 2018") : "Je revendique ma position d'outsider lors de cette finale"
Voir toute l'actualité sur Top Chef - Saison 2018
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Hakunamatata

Pas de pleurnicheurs, c'est déjà ça.
La plupart des candidats ont l'air sympa pour une fois.
Sinon effectivement, trop long, mais c'est toujours le cas pour le 1er épisode. Espérons qu'ils rectifient le tir dans les prochains épisodes.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Tous les voeux sont permis" : Eric Antoine fête Noël sur M6 le 26 décembre
Programme TV
"Tous les voeux sont permis" : Eric Antoine fête Noël sur M6 le 26 décembre
L'année médias 2018 vue par... Pascale de La Tour du Pin
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Pascale de La Tour du Pin
C8 : Catherine Laborde fait un retour surprise à la météo
TV
C8 : Catherine Laborde fait un retour surprise à la météo
Article 13 : Accusé d'une "campagne de désinformation", Youtube se défend
Internet
Article 13 : Accusé d'une "campagne de désinformation", Youtube se défend
Audiences : BFMTV deuxième chaîne de France, nouveaux records historiques pour CNews, LCI et franceinfo
Audiences
Audiences : BFMTV deuxième chaîne de France, nouveaux records historiques pour...
"Acte IV" des Gilets jaunes : Plusieurs journalistes blessés à Paris
Presse
"Acte IV" des Gilets jaunes : Plusieurs journalistes blessés à Paris
Vidéos Puremedias