"Top Chef" 2018 épisode 7 : "J'adore me prendre des coups de pied dans le cul"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef" 2018 épisode 7 : "J'adore me prendre des coups de pied dans le cul"
"Top Chef" : Ophélie Meunier fait craquer Vincent © Dailymotion
Découvrez le replay du prime de "Top Chef" saison 9.

C'est reparti pour un nouvel épisode de "Top Chef". M6 a ainsi dégainé ce soir le septième opus de la saison 9 de son célèbre concours culinaire. Cette dernière voit une nouvelle fois s'affronter les chefs (Hélène Darroze, Philippe Etchebest, Michel Sarran), qui ont constitué chacun une brigade de cuisiniers professionnels - sauf Jean-François Piège - et tentent de les aider à aller le plus loin possible dans l'aventure. Comme chaque saison, puremedias.com vous propose un résumé de l'émission !

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

21h10 : Episode un peu particulier ce soir puisqu'il s'agit de la 100e de l'émission. On commence avec une première épreuve durant laquelle les candidats devront faire équipe avec des commis un peu particuliers puisqu'il s'agit de célébrités du monde de la télévision. Parmi eux, David Ginola, en équipe avec Mathew, Marianne James avec Geoffrey, Ophélie Meunier avec Vincent, Mac Lesggy avec Clément, Julia Vignali avec Victor, ou encore Eric Antoine avec Adrien.

21h20 : Les célébrités partent au garde manger choisir les ingrédients de leur recette, sachant que les candidats de "Top Chef" devront cuisiner l'ensemble des denrées rapportées par leur commis. Cap sur la seiche pour la team Ginola-Mathew, l'ormeau pour celle d'Ophélie Meunier-Vincent, la sardine grillée pour Mariane James-Geoffrey, la seiche aussi pour Julia Vignali-Victor, l'oursin pour Mac Lesggy-Clément, la raie pour Eric Antoine-Adrien, qui fait ici équipe avec le commis le plus dissipé. A l'issue de cette épreuve légère, c'est finalement Victor et Julia Vignali qui s'imposent grâce à la voix décisive de Mac Lesggy.

"Je tremble"

21h40 : Début de la deuxième épreuve dans les magnifiques écuries de Chantilly. A cadre exceptionnel, jury exceptionnel puisque c'est 100 meilleurs ouvriers de France (MOF) qui jugeront les plats des candidats. "Et là, sortent des cols bleu-blanc-rouge... Un MOF, deux MOF, trois MOF, trente MOF, quarante MOF...", commente Camille, très excité. 100 bouchées gastronomiques - 50 salées et 50 sucrées - seront au programme pour chacun des candidats. Mais tous ne participeront pas à cette épreuve hors norme. Avant cela, ils devront se qualifier en triomphant de quatre épreuves très techniques. Seuls les gagnants de ces épreuves pourront ensuite s'attaquer aux 100 bouchées.

21h50 : Premier défi : désosser un pigeon par le dos en cinq minutes, sous les yeux des MOF spécialistes de cette épreuve. Camille, le fils de boucher, Mathew et Adrien connaissent la technique et semblent confiants. C'est autre chose pour Clément et Geoffrey, les "créatifs" d'Hélène Darroze et Vincent . "Je me fais envahir par la pression, je tremble", confie Clément. C'est encore pire pour Geoffrey qui refuse l'obstacle. "Je ne sais pas faire. Je n'ai pas envie d'abîmer le produit et je préfère ne pas le toucher", déclare le candidat devant des MOF ébahis. "Quand on a un défi, c'est obligatoire de le faire", commentent-ils, très déçus par l'attitude du candidat.

Geoffrey se fait humilier par les MOF

22h00 : "Je ne veux manquer de respect à personne mais j'ai fait passer le respect du produit avant le massacre", tente de justifier Geoffrey. "Ce n'est pas normal", attaque Gilles Goujon, chef trois étoiles et MOF, très choqué par l'abandon du candidat. Alors que Geoffrey tente de se défendre en essayant d'invoquer le respect du produit, le chef le tacle de nouveau : "100 MOF se sont déplacés et vous ne le faites pas ?! Ce n'est pas normal. C'est trop facile. Je trouve cela vraiment scandaleux !". "Pour la première fois dans 'Top Chef', j'ai juste envie de partir. C'est le plus mauvais moment que j'ai vécu dans peut-être toute ma vie", témoigne Geoffrey, au fond du seau.

C'est Camille qui gagne finalement ce premier défi technique. Il part ainsi directement attaquer l'épreuve des bouchées et disposera ainsi de bien plus de temps que les autres : 3h, le temps maximal. Il partira sur une mousse d'anguille fumée pour la partie salée. "Goût, rigueur, précision", martèle Philippe Etchebest dans son dos. "Tout le monde va penser que je suis sado-maso mais j'adore me prendre des coups de pied dans le cul", confie Camille, toujours aussi drôle. Pour le sucré, cap sur de la panna cotta estragon-basilic. Philippe Etchebest ne le lâche pas d'une semelle, comme s'il passait réellement le concours de meilleur ouvrier de France.

"Ce sont les Jeux olympiques"

22h10 : Retour dans le manège de Chantilly pour le deuxième défi : réaliser une crème chantilly à la main et pocher un gâteau avec une poche Saint-Honoré en un temps tout aussi limité. Geoffrey prend de nouveau l'eau, trop sensible à la pression et manquant de technique. C'est dur pour le jeune et sympathique candidat qui rend une copie exécrable. Mais tous les candidats ont manqué de crème chantilly et de temps pour finir leur présentation. C'est finalement Vincent qui remporte l'épreuve même s'il ne l'a pas parfaitement réussie. Il devance de peu Adrien. Il va avoir 2h45 pour préparer ses bouchées. Tourte saumon pour les salées. C'est très ambitieux. "Ce sont les Jeux olympiques", justifie Vincent. Mais c'est évidemment trop de travail pour un seul homme et il doit finalement renoncer et partir sur des chaussons plus simples à faire. Le résultat est plutôt moche et Vincent est très énervé. Il essaye de se reprendre avec les bouchées sucrées. Il décide de faire des entremets mascarpone. A suivre...

22h20 : Troisième défi des MOF pour les candidats qui restent : réaliser un champignon tourné, un exercice très, très difficile. Une fois encore, Geoffrey n'a pas la technique et boit la tasse. Clément n'est pas mieux, toujours tremblant, tout comme Adrien. C'est pourtant ce dernier qui se qualifie malgré le stress ! Adrien a 2h30 pour faire ses bouchées. Langoustines et cresson pour le salé, chantilly et choux pour le sucré. "T'as du taf !", annonce Michel Sarran. Petit accrochage sur ses choux qui n'ont pas le même aspect mais Adrien s'accroche !

"Je m'en veux. C'est horrible"

22h30 : Fonçage et chiquetage de tarte pour les candidats toujours aux prises avec les MOF. Ca vire de nouveau au naufrage pour Geoffrey qui ne maîtrise pas non plus cette technique. C'est finalement Clément qui se qualifie, le premier candidat d'Hélène Darroze. Mathew et Geoffrey ne participeront pas à l'épreuve des bouchées. "Je m'en veux. C'est horrible", réagit Mathew. Clément n'a que 2h15 pour réaliser ses bouchées. Purée de courge pour le salé. Clément préfère se concentrer sur cette partie, au détriment du sucré. Clément se met une énorme pression en imaginant qu'il va présenter son oeuvre devant les "surhommes" que sont les MOF selon lui. Hélène Darroze le coache bien. Direction l'avocat-vanille pour les bouchées sucrées.

22h40 : Après beaucoup de souffrance, c'est l'heure du verdict. Dégustation à l'aveugle pour les MOF qui ne savent ainsi pas qui a eu le plus de temps pour réaliser ses bouchées. On commence par les salées. Celles de Camille font mouche, tout comme celles d'Adrien. C'est plus dur pour Clément et Vincent. Arrivent les sucrées : Les choux d'Adrien sont visuellement imparfaits mais le goût n'est pas mal. Celles de Camille font mouche, encore une fois... Ca sent bon pour le nordiste. Les bouchées de Vincent sont moins bien accueillies, trop irrégulièrement présentées. Le goût le rattrape un peu mais ne suffira pas à l'emporter. Clément ne convainc pas totalement malgré de belles intentions.

"Je suis au bord des larmes !"

22h50 : Après le vote des MOF, c'est Camille qui remporte la partie salée et se qualifie. "Je suis au bord des larmes !", réagit le candidat qui est définitivement le roi de l'anguille. Et chose incroyable : Camille fait coup double !!! Il remporte la partie sucrée et Philippe Etchebest se met carrément à genoux devant lui. Camille est définitivement en larmes et bredouille. "Pour moi, être meilleur ouvrier de France, c'est la distinction suprême d'un artisan", confie-t-il. "C'était une épreuve très difficile. Je suis touché et je comprends son émotion", ajoute Philippe Etchebest, très ému lui aussi.

23h00 : Michel Sarran et Hélène Darroze doivent choisir les candidats à envoyer en dernière chance. Geoffrey prend une soufflante de la chef Darroze qui lui en veut d'avoir abandonné lors du premier défi technique des MOF. Pour autant, elle choisit Clément car l'assiette de Geoffrey lors de la première épreuve était meilleure. Cette décision est assez injuste au vu de l'échec total de Geoffrey lors de la deuxième épreuve, contrairement à Clément qui s'est bagarré jusqu'au bout. Geoffrey est lui même surpris car il aurait mérité d'aller en "dernière chance". Michel Sarran décide d'envoyer Vincent en dernière chance pour lui donner un "coup de pied aux fesses". Mathew est sauvé malgré son absence à la deuxième épreuve. Le choix du chef de brigade est cependant moins discutable tant Vincent a commis des erreurs dans l'épreuve des bouchées.

23h10 : Pour la dernière chance, Jean-François Piège impose la tomate-farcie. Clément veut de l'Asie dans l'assiette tandis que Vincent fait une tomate farcie originale et moderne. Place à la dégustation. Celle de Vincent séduit les chefs sans les transcender. Jean-François Piège trouve la viande trop cuite tout en étant intéressé par la démarche intellectuelle du plat. L'assiette de Vincent séduit presque pleinement les chefs. Ca sent bon pour lui.

23h20 : C'est finalement Vincent qui s'en va, au terme d'un duel très serré.

Le débrief de cet épisode 7 de "Top Chef" :

- Vincent nous quitte. Il s'agissait sans conteste du candidat le moins sympathique de cette saison. Très prétentieux, il avait cependant montré dans les derniers épisodes du concours des facettes plus séduisantes. Vincent aura surtout proposé tout au long de l'aventure une cuisine très technique, souvent sublime visuellement, mais manquant cruellement de coeur et de tripes. Sur l'épreuve des bouchées, il a chuté par sa vanité habituelle, se croyant une nouvelle fois capable de l'impossible, avant de devoir admettre la réalité : il n'est pas un surhomme.

- Cette 100e était vraiment agréable à découvrir. Elle a proposé un retour aux sources de l'excellence culinaire française grâce à la présence de ces MOF. Cette deuxième épreuve a naturellement favorisé les candidats qui ont reçu une formation classique au détriment des parcours plus libres comme celui de Geoffrey. Le cadre des grandes écuries de Chantilly a en tout cas été un ravissement pour les yeux des téléspectateurs, à tel point qu'on aurait sans doute pu se passer de la première épreuve avec les guests, sans grand intérêt. L'ironie de "Top Chef" est qu'il fallait perdre cette première épreuve pour participer à la deuxième, bien plus belle et qui marquera à coup sûr la mémoire de chacun des candidats.

- Camille s'impose définitivement comme le favori de "Top Chef" au terme de cet épisode. Sous ses airs de ne pas y toucher, le roi de l'anguille est sans doute le meilleur candidat du plateau.

- On saluera une nouvelle fois la belle attitude de Philippe Etchebest dans ce septième opus. Ce dernier a montré toutes sa maîtrise de la cuisine en nous faisant des démonstrations impressionnantes en ouverture de chaque défi technique imaginé par les MOF. Mouillant toujours autant le maillot, il a aussi particulièrement bien coaché Camille et s'est montré sincèrement ému pour lui lors de sa victoire historique. En véritable osmose malgré leur caractère respectif très différent, ces deux-là risquent d'aller très loin ensemble ! Philippe Etchebest a en plus qualifié son deuxième candidat, Victor, dès la première manche. Carton plein et chapeau bas !

- Cet épisode aura été terrible pour Geoffrey. Totalement aux fraises face aux MOF, le sympathique mais très jeune candidat a montré les limites de sa cuisine créative et sensible. Geoffrey aurait d'ailleurs véritablement mérité d'aller en dernière chance mais a été sauvée par Hélène Darroze, dont il est objectivement le chouchou. Ce n'est pas très juste mais heureusement, Clément est parvenu à sauver sa tête. On attend plus d'impartialité de la part du chef de brigade la prochaine fois...

Top Chef - Saison 2018
Top Chef - Saison 2018
"Top Chef, les stars au fourneaux" : La première édition célébrités du concours ce soir sur M6
Audiences : Bilan en légère baisse pour "Top Chef 2018"
"Top Chef" 2018, la finale : Et le gagnant est...
Victor ("Top Chef 2018") : "Je revendique ma position d'outsider lors de cette finale"
Voir toute l'actualité sur Top Chef - Saison 2018
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Bernard59

Pour une fois j'ai regardé jusqu'à l'épreuve avec les MOF (100 hommes ???).
Ce matin, je lis que c'est Vincent.qui est éliminé.
C'est peut être justifié, mais comme par hasard, il reste
- Darroze : 2 candidats,
- Etchebest : 2 candidats,
-:Sarran : 2 candidats.

Bizarre, vous avez dit bizarre !!!



bigtv

"J'adore me prendre des coups de pied dans le cul"
Ah ouais , et quoi d'autre ? Ce que fait le mec ds son intimité , on s'en fou ....



franswa

Certes, Geoffrey aurait du être plus combatif sur le premier défi, mais l'attitude de Gilles Goujon était totalement inadaptée: le pauvre candidat de 22 ans était déjà complètement démuni par son manque d'expérience, ça servait à rien de le rabaisser comme ça. D'ailleurs, pour ces challenges, j'aurai trouvé plus intéressant que la démonstration de la technique soit faite devant les candidats afin que chacun reproduise une technique ultra précise qu'on leur impose.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Pierre Ménès : "Je ne supporte pas Elise Lucet !"
Radio
Pierre Ménès : "Je ne supporte pas Elise Lucet !"
"Un si grand soleil" : France 2 déprogramme l'épisode de ce soir
Séries
"Un si grand soleil" : France 2 déprogramme l'épisode de ce soir
Baisse des dons du Téléthon : "Dire que je suis déçue serait faire affront aux donateurs", affirme sa présidente
Radio
Baisse des dons du Téléthon : "Dire que je suis déçue serait faire affront aux...
L'année médias 2018 vue par... Alessandra Sublet
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Alessandra Sublet
"Les visiteurs", "Rabbi Jacob" : Les Marmottes de France 3 parodient les comédies françaises
TV
"Les visiteurs", "Rabbi Jacob" : Les Marmottes de France 3 parodient les comédies...
Echecs d'audience, M6 déprogramme "Quantico" et "SEAL Team"
TV
Echecs d'audience, M6 déprogramme "Quantico" et "SEAL Team"
Vidéos Puremedias