Claude Perdriel (Nouvel Observateur) : "Niel, Pigasse et Bergé ont les mêmes idées politiques que les miennes"

Partager l'article
Vous lisez:
Claude Perdriel (Nouvel Observateur) : "Niel, Pigasse et Bergé ont les mêmes idées politiques que les miennes"
Claude Perdriel dans "Médias le magazine", sur France 5. © Dailymotion
Invité exceptionnel de "Médias le magazine" ce week-end sur France 5, Claude Perdriel revient sur la vente du "Nouvel Observateur" au trio BNP, Bergé, Niel et Pigasse.

Début janvier, Claude Perdriel confirmait qu'il était entré en négociations exclusives avec Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse pour la revente de 65% du capital du Nouvel Observateur ainsi que du site Rue89 pour 13,4 millions d'euros. Un montant jugé faible par certains observateurs. Déjà actionnaire du quotidien "Le Monde", le trio va désormais être aux manettes de l'un des plus gros groupes de presse ("Télérama", "Courrier International", "La Vie", "Le HuffPo" etc.). Les trois nouveaux actionnaires espèrent mettre en place des synergies entre tous ces titres.

À lire aussi
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC (màj)
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
Audiences : "On va s'aimer" au coude-à-coude avec TF1, succès pour Sabatier, Marina Foïs au million sur Arte et TMC !
Audiences
Audiences : "On va s'aimer" au coude-à-coude avec TF1, succès pour Sabatier,...

Ce week-end, Claude Perdriel, invité exceptionnel de "Médias, le magazine" sur France 5, s'est confié sur son choix. "Je ne vends pas 'Le Nouvel Observateur', a-t-il expliqué. Pour parler clair, ce qui est importait pour moi, quand j'ai été trouvé Xavier Niel, c'est que j'ai vu comment cela s'est passé au Monde pour l'indépendance rédactionnelle. Deuxièmement, ces trois actionnaires ont les mêmes idées politiques que les miennes. Avec Xavier Niel, on n'aime pas l'héritage, il y a beaucoup de choses qui me rapprochent de lui". Claude Perdriel estimait, en raison de son âge (87 ans), qu'il devait "trouver des actionnaires, des amis, des gens de gauche qui puissent défendre ce journal et assurer son avenir".

Sur le prix de la transaction, le patron de L'Obs a tenu à faire une clarification. "Cela m'a beaucoup choqué, tout le monde dit 'il vend, il vend'. Vendre, c'est gagner de l'argent. Moi, je ne voulais pas faire une opération financière, a-t-il assuré, ému. Ce journal, il ne m'appartient pas. Il appartient à Jean Daniel, qui l'a fondé ave moi, il appartient aux lecteurs, aux journalistes. Alors j'allais faire de l'argent avec tous ces gens qui pendant cinquante ans ont contribué à faire ce journal ? Ca aurait été abominable".

Claude Perdriel
Claude Perdriel
Claude Perdriel sur la vente de "L'Obs" : "Je ne me sentais plus soutenu par la rédaction"
Claude Perdriel : Pour diriger l'Obs, "il faut quelqu'un de jeune ou une femme !"
Claude Perdriel cherche de nouveaux actionnaires pour "Le Nouvel Obs", Xavier Niel courtisé
Voir toute l'actualité sur Claude Perdriel
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
otello

parce que vous penser que être de gauche c,est ne pas avoir du fric et ne pas s'en foutre plein les poches..vous voulez des noms (j'en ai a la pelle) Xavier Niel a "supporte " la campagne de hollande et ne se cache pas d'(être un homme de gauche..renseigner vous;sortez de votre carcan idéologique...,..fric = droite le petit bout de la lorgnette et réflexion stupide et simplette



otello

oui ils sont de gauche et le plus extrémiste est pierre berge qui est rempli de haine de méchanceté et de violence (verbale)



Thomas Martin

Euh. Il m'a choqué Monsieur Perdriel.

"Je ne vends pas", "J'ai pas besoin de vendre", "On se porte très bien", "On est dans le même cercle d'amis depuis des années" . . .

Pour ceux que ça intéresse, en 2012, Le Nouvel Observateur c'est 9,3 millions d'euros de subventions publics (8ième le plus aidé). Le Monde lui tape à 18,6 millions (1ier aidé). Pour les autres cités, Télérama c'est 10,3 millions (5ième plus aidé). (source : http://www.ojim.fr/le-tableau-...

Alors, nous qui payons des impôts pour qu'il se rachètent tranquille entre eux, qu'est ce qu'on en pense ?

D'ailleurs Montebourg confirme le maintien des aides en l'état (source : http://www.jeanmarcmorandini.c...

Retour de l'info en 2017 donc ? Ou vive internet ?



jphfr56

Niel de gauche? Ca me fait bien marrer! Le mec a ses hotlines délocalisées dans un pays en voie de développement. Et les 7.5 € pour incident de paiement qu'il se prive pas de prendre, ça semble aussi vachement de gauche. les 7.5 € lui ont d'ailleurs été reproché par des associations de consommateurs.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Marlène Schiappa dans "Balance ton post !" : Cyril Hanouna invité de Jean-Pierre Elkabbach demain sur CNews
TV
Marlène Schiappa dans "Balance ton post !" : Cyril Hanouna invité de Jean-Pierre...
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende après un reportage sur TF1
TV
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende...
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 février 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 9 au 15 février 2019
"La Scoumoune" : Cyril Hanouna aux commandes d'un nouveau prime ce soir sur C8
Programme TV
"La Scoumoune" : Cyril Hanouna aux commandes d'un nouveau prime ce soir sur C8
"The Voice" : La saison 8 démarre le samedi 9 février sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 8 démarre le samedi 9 février sur TF1
"Ce soir, c'est Palmashow" : Grégoire Ludig et David Marsais en prime time sur TF1 le 15 février
TV
"Ce soir, c'est Palmashow" : Grégoire Ludig et David Marsais en prime time sur TF1...
Vidéos Puremedias