François Jost : "Les candidats de Carré ViiiP étaient cons au premier degré"

Partager l'article
Vous lisez:
François Jost : "Les candidats de Carré ViiiP étaient cons au premier degré"
DR
DR © François Jost, sociologue des médias.
Sociologue des médias et spécialiste de la télé-réalité, il revient pour puremedias.com sur l'arrêt prématuré de Carré ViiiP annoncé hier par TF1.

Hier soir à 20h, TF1 a annoncé par communiqué de presse l'arrêt de Carré ViiiP en raison d'audiences insuffisantes. Un accident industriel pour la chaîne et Endemol, qui ont été très critiqués ces dernières semaines pour le contenu du programme. Sociologue des médias et spécialiste de la télé-réalité, François Jost décrypte pour puremedias.com cet échec.

TF1 a décidé hier soir de déprogrammer en catastrophe Carré ViiiP, cela vous surprend ?
Non, pas vraiment. Ce programme était basé sur le fonctionnement économique de la télé-réalité. Dans un premier temps, on a utilisé des anonymes qui sont devenus des petites célébrités grâce à la télé-réalité. Dans un second temps, des gens célèbres traînés dans le boue ont eu le statut du profane. Et là, ce troisième temps, ce sont les deux premiers réunis : ce qui était la conséquence de la télé-réalité en devient l'enjeu-même. Je crois que cette mise à nu du dispositif - ça commence sur la télé et ça finit dans la presse people - est complètement cynique. Pour le téléspectateur, il n'y a plus grand-chose à quoi se raccrocher. Il ne restait que l'aboutissement de la télé-réalité dans le circuit économique, c'est beaucoup trop squelettique pour intéresser le public.

La chaîne et le producteur ont-ils trop voulu tirer sur la corde ?
Quand dans un premier temps, Vendetta joue son personnage odieux et insupportable de la bogossitude, ça peut être amusant. Mais quand il devient le prof de comportement, de savoir-vivre et des valeurs, on tombe très bas, il y a quelque chose de ridicule qui ne fonctionne plus. Le problème de Carré ViiiP était aussi le casting, on avait l'impression d'être au beau milieu de crétins. Dans Secret Story par exemple, tout le monde était au même niveau. Dans Carré ViiiP, tous les candidats étaient égaux... dans la connerie.

On a touché le fond ?
Complètement, c'était pathéthique. On l'avait en plus déjà vu au moment de La Ferme Célébrités en Afrique. On les considérait d'ailleurs comme des célébrités si on était très indulgent... Dans Carré ViiiP, ces gens qui n'ont rien fait d'autre que de la télé-réalité et qui reviennent pour ça, ça ne permettait pas de s'identifier à qui que ce soit.

"Le concept-même du programme construisait le téléspectateur comme un imbécile"



Les téléspectateurs n'ont pas adhéré, c'est finalement assez rassurant non ?
Je crois oui, c'est très rassurant. Le concept-même du programme construisait le téléspectateur comme un imbécile. On a pris les téléspectateurs pour plus naïfs qu'ils n'étaient ! Les gens, ils aiment s'amuser avec des personnalités attachantes. Et apprécient de les suivre après dans la presse people. Là, on proposait l'inverse. Dire aux téléspectateurs, "vous êtes des veaux, regardez la télé et achetez après la presse people", ça ne pouvait pas fonctionner. Le public a été heurté. Je pense que Nonce Paolini a dû être catastrophé par ce programme. Mais ce que je ne comprends pas, c'est comment TF1 a pu accepter de mettre une telle émission à l'antenne sans sentir que c'était une daube monumentale. Etant donné le professionnalisme de ces gens-là, je ne comprends pas qu'ils n'aient pas vu venir ça.

TF1 plaidait le second degré pour Carré ViiiP...
C'est une chose de dire que le public regarde au second degré. Mais le problème, c'est qu'il n'y avait pas du tout de second degré dans cette émission. Ils étaient manifestement crétins au premier degré. Quand un personnage dans Loft Story se plante sur la prononciation du « thym », ça devient un grand truc, c'est drôle. Mais quand des candidats s'affrontent pour faire du buzz, il n'y a pas de second degré, ils sont cons au premier degré et on ne peut pas s'en amuser.

"Angela Lorente prend vraiment des gens pour des cons"



Cet échec signe-t-il la fin de la télé-réalité d'enfermement ?
C'est compliqué de savoir mais je ne pense pas. Je pense que le cynisme qui consiste à dire depuis un an "Voilà, on est sans complexe, on montre comment ça fonctionne" n'est pas une bonne idée. La télé-réalité, même si on la regarde au second degré, doit nous permettre de nous attacher aux personnages. Angela Lorente (directrice de la télé-réalité chez TF1, ndlr) prend vraiment les gens pour des cons. J'ai discuté plusieurs fois avec elle, elle est absolument certaine de tout comprendre de la société. Cette déprogrammation, c'est l'échec d'une certaine arrogance.

Ca va laisser des traces ?
Oui, je pense. Et il va y avoir des victimes collatérales comme les petites vedettes qui ont voutu monter très vite. Je pense à Elsa Fayer, elle ne va pas en sortir grandie. Les chaînes et les producteurs vont s'engager beaucoup plus difficilement dans ce genre de programmes. Je ne sais pas très bien comment ils vont aborder Secret Story mais ils devront se poser un certain nombre de questions.

> Quelle culture pour la télévision ? de François Jost. CNRS Editions, actuellement disponible.

Carré VIIIP
Carré VIIIP
Endemol : "Secret Story sera loin du trash"
TF1 : "Carré ViiiP, c'était le vide sidéral"
Un pasteur au comité de déontologie d'Endemol
V. Calmels (Endemol) : "Les candidats de Carré ViiiP n'étaient pas suffisamment attachants"
Voir toute l'actualité sur Carré VIIIP
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
TV
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
TV
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Séries
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon" démarre mal
Cinéma
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon"...
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Séries
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Interview
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"