• Accueil »
  • Business
  • »
  • Google menace de ne plus référencer les médias français
16H29 Le 18/10/12 Business 20
Google menace de ne plus référencer les médias français

Google menace de ne plus référencer les médias français

Dans un courrier adressé aux ministères, Google menace de déréférencer les médias français en cas de d'adoption d'une loi visant à lui faire payer une taxe.
Google
Google

Opération chantage pour Google France. Le moteur de recherche, source principale de trafic pour la plupart des médias français, menace de couper leur référencement. En cause, la taxe demandée par certains éditeurs de presse au géant américain pour le référencement de leurs articles. Google "ne peut accepter" que l'instauration d'un tel droit "mette en cause son existence même et serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", écrit le groupe dans un courrier adressé à plusieurs ministères et à l'AFP.

Début septembre, les patrons du Figaro, des Echos et du Nouvel Observateur ont présenté un projet de loi à Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication, dans le but de rééquilibrer les relations économiques entre la presse et les moteurs de recherche. Il prévoit que les éditeurs de presse renoncent à faire interdire l'indexation de leurs contenus par les moteurs de recherche. "En contrepartie, nous demandons la création d'un droit voisin qui permettrait de faire payer par les moteurs de recherche une juste rémunération, chaque fois qu'un de nos contenus est indexé", expliquait Nathalie Collin, coprésidente du Nouvel Observateur. Pour fixer les prix et redistribuer les sommes versées, ces trois patrons veulent mettre en place une commission paritaire réunissant les deux parties.

L'Allemagne y réfléchit aussi

Ce texte vise l'ensemble des moteurs de recherche. Mais c'est Google, en occupant 93,5% du marché search en France, qui est dans le viseur des patrons de presse. Les relations entre le moteurs de recherche et la presse française ont souvent été tendues. "Google est aujourd'hui l'une des premières régies publicitaires en France, avec plus d'un milliard d'euros de recettes. (...) Il est inadmissible que Google utilise nos articles gratuitement pour ponctionner le marché publicitaire français sans rémunérer les créateurs de contenus !", s'énervait Francis Morel, PDG du groupe Les Échos.

Un dispositif similaire est actuellement en discussion en Allemagne. Adopté fin août par le gouvernement à la demande des groupes de presse Axel Springer et Bertelsmann, la "Lex Google" doit encore être adoptée par le Parlement. Ce n'est pas la première fois que Google menace les médias traditionnels. En Belgique, suite à un désaccord entre le groupe et les éditeurs, Google avait déférencé tous les sites belges, entraînant une importante chute du trafic chez chacun d'entre eux.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial1
  • Incroyable !2
  • Prévisible2
  • Déprimant4
  • Rien à faire1



comments powered by Disqus
l'infoen continu
18:31 Photos Gayet/Hollande dans "Voici" : 5 employés de l'Elysée mutés
17:42 Mondial de foot, Gayet/Hollande/Trierweiler : les sujets les plus recherchés sur Yahoo.fr en 2014
17:04 Duplex raté : Canal+ se moque d'i-TELE
16:25 "Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force" : la première bande-annonce
15:45 BitTorrent va lancer sa première série, "Children of the Machine"
15:01 Vidéo de Nabilla en prison : Son avocat va porter plainte contre "Closer"
14:23 "Hunger Games" : Succès surprise pour Jennifer Lawrence... dans les charts !
13:44 "Nouvelle Star" 2015 : Eliminé au théâtre en 2004, Patrick retente sa chance
12:55 Le chanteur Erick Bamy est mort
12:29 Darty dérape sur Nabilla en prison dans une pub sur Twitter
11:47 Marie-Claude Pietragalla délogée de son local à Bagnolet
11:06 Bande-annonce : Jennifer Aniston en route pour l'Oscar avec "Cake" ?
10:30 Arnaud Lagardère très mécontent des Unes de "Paris Match et du "JDD" sur Valérie Trierweiler
09:52 L'un des patrons de "Paris Match" critique Valérie Trierweiler : "Elle a commis quelques maladresses"
09:28 Nabilla et Valérie Trierweiler : Bataille de scoops à la Une de Voici et Closer
09:17 Audiences : "Nouvelle Star" battu par la Ligue Europa, "Profilage" en tête devant "Envoyé spécial"
27/11 "Nouvelle Star" 2015, épisode 1 : "Faut être con pour écouter un chanteur le dos tourné"
27/11 Feu vert au rachat de Virgin Mobile par Numericable

Ce soir que regardez vous ?

L'oeuf ou la poule ?

Je regarde 558

Alors on chante !

Je regarde 497

Duel au soleil

Je regarde 290

NCIS

Je regarde 221
Tout afficher