Marina D'Amico : "Il faut savoir prendre des claques et j'en ai pris une grosse"

Partager l'article
Vous lisez:
Marina D'Amico : "Il faut savoir prendre des claques et j'en ai pris une grosse"
Marina, finaliste de "X-Factor" 2011
4 photos
Lancer le diaporama
Arrivée deuxième à la surprise générale mardi soir lors de la finale de "X-Factor", Marina revient pour puremedias.com sur son parcours, les critiques, son premier single qui aurait pu être une reprise de Nadiya ou encore son face-à-face avec Beyoncé.

Elle était l'archi-favorite de X-Factor depuis les premiers primes. Elle n'a d'ailleurs jamais été en ballottage tout au long de la compétition. Pourtant, mardi soir, Marina D'Amico a été battue en finale par l'Anglais Matthew Raymond-Barker, de cinq ans son aîné. Quelques heures après sa défaite, Marina a accordé une interview hier à puremedias.com.

La jeune femme, âgée de 17 ans à peine, évoque son parcours, sa défaite mais aussi les critiques qui l'ont parfois blessée, le sourire qui lui manquait lors des premiers primes ainsi que le manque d'émotion dans ses prestations. Marina dévoile également qu'elle avait envoyé une candidature à la Star Academy, qu'elle n'a pas tout à fait choisi son premier single ou encore ce que Beyoncé lui a dit après sa prestation sur "Crazy in Love"? Entretien.

« Matthew n'a pas démérité »



Comment te sens-tu après ta défaite mardi ?
Au début j'étais un peu déçue, mais maintenant, je me dis que je dois relativiser...

Tu t'étais préparée à ce résultat-là ?
Je ne m'attendais à rien. Je m'étais dit que si je m'attendais à quelque chose, je risquais d'être déçue. C'est clair que ça a quand même été le cas mais c'est le jeu. Et je suis contente pour Matthew parce qu'il n'a pas démérité.

Il n'y a eu que 1..300 votes d'écart entre toi et Matthew. Quand Sandrine annonce ça, tu te dis quoi ?

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans "L'heure des pros"
TV
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans...


Ca me met un coup de pression... Et je me suis dit à la fois "Ah... que ça !" et "Ah oui quand même" parce que 1..300, c'est quand même beaucoup pour moi.

« Il y a eu des critiques très dures pour booster les voix »



Depuis les tout premiers primes, tu as été présentée comme la favorite. Même si Olivier n'a eu de cesse de dire qu'il fallait malgré tout se mobiliser, est-ce que tu penses que ça a pu te coûter la victoire, vu qu'il n'y a que 1..300 voix d'écart ?
Depuis le départ, je ne me vois pas comme une favorite mais c'est vrai que les gens se sont peut-être dit que ce n'était pas la peine de voter... Mais de toute façon, j'ai apprécié mon aventure et je suis très touchée que, même si on m'a présentée comme la favorite, les gens aient quand même voté pour moi !

Il y a eu une part de mauvaise foi dans tout ce qu'ont dit les jurés, et de stratégie, dans les critiques. Comment tu as vécu ça ?
Pour ma part, j'ai pris toutes les critiques qu'on m'a faites comme des critiques constructives. Mais c'est vrai qu'il y a eu des critiques très dures envers d'autres candidats et parfois c'était pour booster les voix.

Tu penses que certains jurés ont dit du mal de certains candidats pour que les gens votent pour eux ?
Parfois oui. Henry m'avait dit un jour "Même si je dis du mal de toi, les gens vont encore plus voter, donc va comprendre la logique...". Il m'avait dit ça une fois, après m'avoir démoli sur scène.

« Ca fait quand même neuf ans que je fais de la scène »



Tu n'as que 17 ans : ça n'était pas trop dur d'être critiquée chaque semaine ?
J'ai eu des critiques, mais une seule fois où c'était vraiment fort et là, ça m'a vraiment fait mal. C'était sur Prince, déjà je n'étais pas bien ce jour-là et Henry m'avait dit que c'était cheap, karaoké... Ca fait quand même neuf ans que je fais de la scène et franchement, ça m'a blessé. Mais après, ça m'a aidé pour relever la tête et avancer. Et les autres critiques, 17 ans ou pas, je les prends bien en général. J'accepte le fait que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

La principale critique qu'on t'a faite concerne le manque d'émotion. Chaque semaine on te félicitait pour la technique mais il y avait souvent un bémol. Comment tu as vécu ce reproche ? Est-ce qu'il y a eu un travail spécifique ?
A chaque fois que je rentrais des primes, qu'il soit 2h30 ou 3h, je regardais les prestations. Et je regardais tous les défauts. Ca m'a fait un peu bizarre de me dire que je ne transmettais pas d'émotion, surtout que pour moi j'en passais, mais a priori pas assez pour le public. Donc j'ai essayé de vraiment chercher au fond de moi des choses qui se sont passées dans ma petite vie. Et a priori ça a plu puisqu'on ne m'a plus fait la remarque par la suite.

L'autre critique, c'est que physiquement tu n'étais pas assez souriante, tu étais très repliée sur toi-même... Tu t'es rendue compte au fil de l'aventure de l'importance de l'image ? Lors des premiers primes, on avait carrément l'impression que tu n'étais pas très contente d'être là...
En fait, je ne m'en rendais pas compte ! Pour moi, je souriais, mais sans doute intérieurement. Mais au bout d'un moment, ils n'arrêtaient pas de me faire la remarque et quand j'ai vu mes prestations, je me suis demandé où était le sourire. Donc après, j'ai essayé d'extérioriser la joie. Et après, pour la posture, j'ai bossé avec le chorégraphe. C'est un peu mieux sur scène aujourd'hui.

« J'ai fait un concert devant 900 personnes et ils criaient "Une blague pourrie !!" »



Ton image, ton caractère, on les a découverts aussi petit à petit via les magnétos. Cette image fait aussi partie du package, entre guillemets, tu n'es pas juste des prestations, tu es aussi une personne et X-Factor est aussi en partie un concours de popularité. Tu avais anticipé cet aspect-là ?
Déjà, je ne pensais pas que X-Factor allait prendre, entre guillemets, une telle ampleur. Déjà, maintenant tout le monde sait que je fais des blagues pourries ! Là ça me fout un peu la honte, parce que quand je suis rentré chez moi pour retrouver ma famille il y a quinze jours, j'ai fait un concert devant 900 personnes. Et les gens criaient "Une blague pourrie ! Une blague pourrie !" donc je me suis demandé ce qui se passait ! J'étais venue pour chanter, pas pour faire des blagues pourries. Je ne pensais pas que ça allait prendre une telle ampleur ! Mais au moins les gens ont vu qui j'étais vraiment, et c'est plutôt sympa.

C'est ce qu'Olivier a dit d'ailleurs mardi, que sa plus grande fierté était que tu aies réussi au fil des primes à ce que la personne que tu es hors scène soit la même que celle qui chante chaque semaine sur scène...
Je suis plus moi-même sur scène, oui. Au fil des primes, j'ai réussi à m'ouvrir un peu plus et c'est un travail qui continue. Je trouve que c'est plutôt cool de pouvoir s'éclater comme ça, surtout quand on voit Beyoncé qui fait son show, qui se donne à fond. C'est un truc de fou ! Elle s'impose comme ça.

Et puis elle va avoir 30 ans, donc elle a eu le temps de perfectionner ses prestations !
C'est vrai ? Ah oui quand même ! Elle a 13 ans de plus que moi... !

« J'ai envoyé une candidature à la Star Ac et on m'avait rappelée »



Mardi, tu as fait de très bonnes prestations dont "Calling You", sans doute l'une des meilleures de la saison, mais tu as terminé deuxième. Qu'est-ce qui t'a manqué ?
Il devait me manquer plein de petites choses. Peut-être que les gens me le diront après, ce qu'il manquait. Il faut que je regarde mes prestations mais je pense que c'est côté émotion surtout. Matthew, il est venu et il a tout explosé ! On va dire que ce n'était pas mon moment, c'est tout...

Est-ce que tu penses, sans regretter ce qui s'est passé cette saison, que si tu avais attendu deux ou trois ans de plus, tu aurais eu plus d'expérience pour gagner un concours de ce type ?
Non, je ne pense pas. Je pense que j'ai attendu assez longtemps pour participer à un concours comme ça. J'ai fait presque tous les concours de ma région et au bout d'un moment, il faut quand même se bouger. Et je pense que c'était le bon moment pour X-Factor et me faire un petit peu voir.

Tu avais déjà fait des démarches avant ? Enregistré des maquettes, contacté des labels... ?
J'avais fait une émission sur TF1, juste un soir, Le grand show des enfants. Et encore une fois c'était dans la case "enfant". A part ça, je pense qu'on n'a rien envoyé... Ah si, à la Star Academy. J'avais 14 ans je crois. On n'avait pas écrit l'âge et les gens avaient rappelé, c'était drôle ! Surtout qu'ils avaient demandé à parler à Madame Marina. Mais je ne pouvais pas m'inscrire à d'autres concours car je n'avais pas 16 ans.

« On ne nous parlait pas de l'audience »



Tu n'as jamais été en ballottage mais te souviens-tu de résultats qui t'ont surpris ?
Pour moi, chaque départ était injuste, car je m'attachais à tout le monde. Donc il y a des départs que j'ai regrettés mais pour des raisons personnelles plus qu'artistiques, mais rien de choquant. A part peut-être quand Vincent Leoty s'est retrouvé en ballottage. Pour moi, c'était LA voix masculine de l'émission, avec Matthew aussi bien sûr.

X-Factor n'a pas su trouver son public et on reproche notamment à l'émission de n'avoir pas trouvé l'équilibre entre le côté bobo et populaire. Est-ce que cette division a joué un rôlé à un moment dans tes choix de chansons ?
Non. Nous, on ne nous parlait pas de l'audience parce que ça n'agissait pas sur ce qu'on faisait, sur nos choix de chansons. On ne choisissait pas en fonction de ça. Après, il fallait prendre des standards, comme cette semaine sur "Calling You", mais pour ma part, j'ai tracé mon chemin.

Et en tant que téléspectactrice, je suppose que tu as regardé Nouvelle Star les années précédentes... Quel regard tu portes sur la différence entre les deux émissions ?
Dans X-Factor, on donne le prénom et le nom du candidat, ça fait une personne entière. Il y a aussi le fait qu'on voit comment les gens sont vraiment et on voit aussi le travail. Dans Nouvelle Star aussi, ils travaillaient beaucoup mais on ne le voyait pas. Après, c'est un tout autre contexte. Nouvelle Star, ils étaient en direct avec un orchestre, c'est autre chose.

Tu as regretté personnellement l'absence d'orchestre ? Il y a pas mal de gens qui trouvent ça scandaleux mais ça ne change pas fondamentalement le show, si ?
Ca ne m'a pas posé de problème mais c'est sûr que ça aurait été mieux avec un orchestre, il peut s'adapter. Après, ça ne m'a pas plus dérangé que ça, j'ai fait mes prestas, et j'ai quand même eu un piano sur scène, c'était cool !

Et puis pour reprendre "Only Girl" de Rihanna, c'est peut-être mieux, une bande-orchestre, non ?
Oui, je pense aussi !

« Il faut savoir prendre des claques et je m'en suis pris une grosse »



Quelle a été ta meilleure prestation et celle que tu as préféré faire ?
Pour moi, la meilleure c'était "Amsterdam" et celle que j'ai préféré faire, c'était "This Is a Man's Man's World". C'était seulement mon deuxième prime et je trouvais qu'il y avait déjà du changement par rapport à "I'll Be There" la semaine précédente. J'ai pu vraiment me lâcher vocalement, c'était cool. Et "Amsterdam" c'était la première fois que je suis vraiment rentrée dans une chanson comme ça. Pour une fois, je me suis pris dix minutes pour me concentrer avant et ça a plutôt bien marché. Je me suis laissée emporter par la musique ! On m'avait reproché pour Prince que la chanson était trop grande pour moi et faire du Jacques Brel, selon moi, c'est aussi un sacré morceau. J'ai essayé de le porter jusqu'au bout et a priori, ça a plu.

Et à l'inverse, ta moins bonne prestation ? C'est sur Prince ?
C'était, je pense, "Purple Rain". Et c'est aussi celle que j'ai le moins aimée faire.

Au niveau des choix de chansons, y en a-t-il que tu as refusées au cours de l'aventure ? "Purple Rain", d'ailleurs, tu aurais peut-être finalement préféré la refuser... ?
Pour "Purple Rain" par exemple, je ne savais pas que c'était une chanson d'une telle importance. Je savais qu'elle était connue mais pas à ce point. Prince, c'est pas de mon époque, je ne connais pas. Et quand j'ai vu que Prince était en concert au Stade de France, je me suis dit "Ah d'accord, OK...". Il fallait l'assumer, je ne l'ai pas assumé et il faut savoir prendre des claques. Et là je m'en suis pris une grosse ! Mais j'ai relevé la tête après, donc ce n'est pas plus mal. Sinon, je n'ai pas refusé de chanson. Je suis polyvalente ! (Rires) Il n'y a qu'"Amsterdam" que j'ai laissée traîner, deux semaines. Je me disais "Si je me fais éliminer, c'est bien, je ne la ferais pas" ! Et puis je me suis dit qu'il fallait prendre mon courage à deux mains... ou à deux pieds ! Et voilà !

« Beyoncé est venue me voir ! »



Chanter la chanson de Beyoncé sur le même plateau qu'elle, le même soir, ça fait quoi ?
Elle est venue me voir en fait, après ! J'ai dû aller me changer pour faire le duo sur "Empire State of Mind" avec Matthew mais elle est arrivée trop tôt avec toute son équipe, elle avait déjà son micro en main... Et elle me fait signe ! Je la regarde, je ne pensais pas que c'était pour moi. Donc je regarde derrière moi pour être sure... En fait je l'avais déjà vue avant et j'étais restée devant elle sans rien dire, comme une gogole ! Et Matthew, lui, il est venu et il lui a fait "Hiiii !". Donc elle m'a dit "You looked son great on 'Crazy Love'". J'ai compris que c'était à peu près bien et j'ai répondu "Oooh thank you" et elle a rigolé un peu et m'a souhaité bonne chance. C'était un truc de dingue !

Et après elle arrive sur scène et elle se plante dans ses paroles au tout début de son morceau...
Ah bon ? Je n'ai pas vu le début !

Donc il n'y a pas que toi qui t'es plantée dans les paroles de "Empire State of Mind" où tu as un peu marmonné...
Ah tu l'as remarqué ? (Rires) Matthew m'a dit "Je t'ai vu faire ça hein !"

Mais ça arrive aussi à Beyoncé...
Oui mais elle, après, elle est montée sur la table et là, tu oublies la phrase direct ! Là, pour faire le show, elle a fait le show ! Elle a détruit tout le monde !

« On m'a proposé du Nadiya pour mon premier single »



Qu'est-ce qui se passe pour toi maintenant ?
J'enregistre mon single ce soir (mercredi, ndlr).

C'est celui qu'on a entendu mardi soir ?
(Elle hoche la tête et fait une petite moue).

Et ça n'a pas l'air de t'enchanter... !
Si si, ça va, si. Ca m'enchante !

Comment il a été choisi ?
Je ne connaissais pas, moi, Jacques Higelin. Et j'ai quand même demandé si on ne pouvait pas un peu changer et finalement on a carrément tout changé, on l'a fait un peu à la Björk en français. Je suis contente car c'est carrément un autre arrangement.

Et tu as eu le choix entre trois, quatre, cinq titres ?
Oui, il y en avait plusieurs...

Et qu'est-ce qu'on t'a proposé ?
Au début on m'a proposé du Nadiya. Mais... Je respecte Nadiya mais je ne peux pas chanter ça parce que ce n'est pas mon registre. Il y avait Indochine aussi, que j'aurais bien voulu faire mais ça n'a pas pu se faire...

Et le single est mis en vente samedi, le même jour que celui de Matthew ?
Oui, c'est ça.

Donc la compétition continue !
Oui ! (Rires) Je ne voyais pas ça comme ça mais oui en fait, ça continue un petit peu !

X-Factor
X-Factor
Les 10 sujets les plus lus de la semaine sur puremedias.com
Matthew Raymond-Barker : "Si je fais de la merde, personne n'achètera mon album"
Zapping : Beyoncé très hot avec Christophe Willem
Voir toute l'actualité sur X-Factor
Autour de X-Factor
  • Sébastien Agius
  • A la recherche du nouveau Michael Jackson
  • Sing-off : 100% vocal
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"C'est mieux ensemble ?" : France 3 remplace "Midi en France" par Alex Goude et Carinne Teyssandier
TV
"C'est mieux ensemble ?" : France 3 remplace "Midi en France" par Alex Goude et...
Arrêt de "TPMP refait la semaine" : Jean-Luc Lemoine va-t-il rester sur C8 ?
TV
Arrêt de "TPMP refait la semaine" : Jean-Luc Lemoine va-t-il rester sur C8 ?
Eviction de Radio France : Le recours de Mathieu Gallet contre le CSA rejeté par le Conseil d'Etat
Justice
Eviction de Radio France : Le recours de Mathieu Gallet contre le CSA rejeté par...
Gilets jaunes : 24 plaintes déposées contre les forces de l'ordre par des journalistes
Presse
Gilets jaunes : 24 plaintes déposées contre les forces de l'ordre par des...
Entre Europe 1 et LCI, une matinée avec Audrey Crespo-Mara
TV
Entre Europe 1 et LCI, une matinée avec Audrey Crespo-Mara
La vidéo la plus détestée de l'histoire de Youtube a été réalisée par... Youtube
Internet
La vidéo la plus détestée de l'histoire de Youtube a été réalisée par......
Vidéos Puremedias