• Accueil »
  • Séries
  • »
  • Thomas Gibson (Esprits Criminels) : "J'espère qu'on arrivera à un accord"
14H55 Le 09/06/11 Séries 4
Thomas Gibson (Esprits Criminels) : "J'espère qu'on arrivera à un accord"

Thomas Gibson (Esprits Criminels) : "J'espère qu'on arrivera à un accord"

En direct de Monte-Carlo, le héros d'Esprits Criminels depuis six ans évoque les négociations pour le renouvellement de son contrat, les décisions des producteurs qui ont viré deux personnages principaux avant de les ré-engager, ou encore les critiques.
Thomas Gibson
Thomas Gibson

En direct de Monte-Carlo. Alors que la série continue à réaliser d'excellents scores chez nous, Thomas Gibson est venu assurer la promotion d'Esprits Criminels cette semaine dans le cadre du 51ème Festival de la Télévision de Monte-Carlo. Et l'acteur était attendu parce qu'il est au coeur de négociations pour renouveler son contrat et reprendre son rôle dans la septième saison de la série.

Interrogé par puremedias.com, l'acteur revient évidemment sur cette situation et explique qu'il espère pouvoir rempiler, mais que les négociations sont longues et compliquées. S'il en dit peu sur le bras de fer actuel, il s'exprime plus largement sur ce type de négociations à Hollywood, où la crise est utilisée comme une excuse par les studios pour refuser des augmentations aux acteurs.

Thomas Gibson évoque également le côté sombre de la série, le manque de soutien des critiques ou encore le départ de Mandy Patinkin et les décisions étonnantes qui ont poussé A.J. Cook et Paget Brewster à quitter la série avant de réintégrer le cast cette saison.

« J'espère qu'on arrivera à un accord »



Comment se passent les négociations pour votre retour dans la série ?
Ah bon, je suis en négociations ? (Rires) J'espère qu'on arrivera à un accord. J'aimerai continuer parce que j'ai le sentiment qu'on n'a pas encore dit tout ce qu'on avait à dire sur le personnage.

Je suppose que vous ne pouvez pas parler de ces négociations en particulier, mais pouvez-vous en dire un peu plus sur ce genre de situations en général ? Je suppose que vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation par le passé...
C'est toujours un processus long. On espère qu'on va parvenir à un juste milieu, comme dans toute négociation en fait. Et on espère toujours que les deux parties estiment avoir été traitées de manière juste.

On a un peu l'impression que, ces dernières années, les studios se sont beaucoup retranchés derrière la crise économique pour justifier les baisses de salaires qu'ils exigent des comédiens...
Oui, oui. Mais je sais que les revenus générés par les studios et les chaînes sont en hausse. Donc il faut qu'on m'explique où est la crise économique exactement. Attention, je ne parle pas des gens en général, évidemment l'économie va mal pour la plupart des consommateurs. Mais les studios et les chaînes résistent plutôt bien...

« Il faut se souvenir que ce n'est que de la fiction »



Mandy Patinkin a quitté la série il y a plusieurs années déjà, mais il avait évoqué sa difficulté à gérer des histoires très sombres...
J'avais travaillé avec Mandy par le passé et je ne suis pas sûr que ce soit la raison de son départ, en tout cas pas la seule raison. Mais avec Mandy on ne sait jamais bien...

Et vous, ça ne vous affecte pas, la noirceur des situations et des histoires ?
C'est de la fiction. Il faut s'en souvenir, réaliser qu'on n'arrête pas vraiment des criminels, que ce n'est pas du vrai sang sur le sol. Mais il faut qu'on rende tout ça crédible en tant qu'acteur, donc on se met dans cette situation. Je ne sais pas si Mandy arrivait à se souvenir que tout ça était de la fiction.

Mandy Patinkin jouait aussi dans Dead Like Me, et il a quitté la série...
Oui, et il a joué dans [serie%]Chicago Hope[/serie%] avec moi aussi il y a longtemps, et il a aussi quitté cette série. Je n'ai pas envie de dire qu'il abandonne tout ce qu'il fait en cours de route, mais parfois les faits parlent d'eux-mêmes !

« Le spin-off n'a pas su se différencier de l'original »



La série fonctionne très bien aux Etats-Unis, comme NCIS, Les Experts, Mentalist... Pourquoi les séries policières marchent si bien, selon vous ?
Je pense que les séries policières fonctionneront toujours et ce qui fait que certaines marchent mieux que d'autres, c'est que les gens s'attachent à une équipe, à des personnages. C'est une question d'alchimie entre les personnages mais aussi évidemment entre les acteurs. Et je pense que pour notre part, on arrive très bien à intégrer les histoires criminelles avec les histoires des personnages. Je pense que c'est ça, notre secret.

Mais parfois, ça ne prend pas, comme ce fut le cas cette saison pour le spin-off d'Esprits Criminels, lancé sur CBS à la mi-saison et déjà annulé...
Les histoires étaient similaires oui, mais peut-être qu'il manquait quelque chose dans l'autre aspect, l'aspect personnel. Je pense que le spin-off n'est pas parvenu à se différencier de l'original. Peut-être qu'ils n'avaient pas pris le temps de tout bien préparer, que tout n'était pas complètement formé dans l'esprit des créateurs et des scénaristes. Et puis les attentes étaient très hautes pour la série alors que nous, quand on est arrivés, on était face à Lost et personne n'osait espérer mieux qu'une deuxième place pour nous. Et puis finalement, à la fin de la saison, on a terminé devant Lost ! On savait qu'on n'était pas la priorité de la chaîne mais au final le public a trouvé la série et c'est le principal.

« Il n'y avait aucune bonne raison au départ d'A.J. Cook et Paget Brewster »



Vous parliez de l'importance de l'équipe et des personnages dans le succès de la série. Mais il y a eu énormément de changements dans l'équipe avec le départ d'A.J. Cook et de Paget Brewster. Je suppose qu'on ne vous a pas demandé votre avis sur l'impact que pourrait avoir leur départ ?
Non, c'est clair. Ils n'ont rien demandé à personne en fait. Et c'est ça le problème ! Je ne comprends toujours pas pourquoi ils l'ont fait. Je n'ai jamais vu aucune justification par la suite de ce geste, je pense qu'il n'y avait aucune raison et que c'était une décision arbitraire. Et c'est évident que la série en a souffert ! L'arrivée de Rachel Nichols était intéressant, je pense qu'elle faisait de l'excellent travail et son personnage était prometteur, il y avait des histoires à raconter. Mais elle n'aura pas l'occasion de le développer puisque tout change à nouveau. Mais c'est une très bonne actrice, je ne m'en fais pas pour elle. Et je suis ravi que l'équipe soit au complet pour la nouvelle saison.

Est-ce que vous avez fait part de vos doutes quand vous avez appris que A.J. Cook et Paget Brewster allaient devoir partir ?
Oui. C'est compliqué parce qu'on fait de notre mieux pour respecter les décisions créatives. Mais ce n'était pas une décision créative. C'était une décision arbitraire. On s'est tous demandé ce qui leur était passé par la tête, on ne comprenait pas vraiment la logique.

Et vous avez votre mot à dire dans l'évolution de votre personnage ?
Oui ! C'est un vrai dialogue à ce niveau-là. A la fin de la première saison, on a fait une réunion avec les scénaristes et le créateur de la série et on a discuté de ce qu'on aimait dans nos personnages, de ce qu'ils aimaient qu'on fasse, ce qu'on faisait bien ou moins bien. On a mis en place un esprit de collaboration et il y a toujours eu beaucoup de dialogue sur le tournage. J'ai d'ailleurs déjà envoyé des articles que je trouvais intéressants aux scénaristes. C'est agréable qu'on puisse discuter de la sorte. J'ai déjà participé à des projets où il y avait trop de respect pour les scénaristes. Et bien sûr, je le comprends. J'ai fait beaucoup de théâtre, beaucoup de Shakespeare donc je sais qu'il y a une raison de respecter l'auteur. Mais les acteurs ont aussi des choses à apporter la plupart du temps. Je pense que la série s'améliore quand on collabore plus les uns avec les autres.

« Entre l'audience et les bonnes critiques, je choisis l'audience »



La série est très sombre, on l'a dit. Vous compensez quand vous ne tournez pas ? Comment décririez-vous l'atmosphère sur le plateau ?
Oui, l'atmosphère est très légère ! On s'aime vraiment tous et c'est très rare d'avoir une équipe qui s'entend aussi bien. On est très proches les uns des autres, c'est presque comme une famille. Et on passe d'excellents moments ensemble.

La série fonctionne bien mais elle n'est pas vraiment soutenue par la critique...
C'est vrai qu'il y a toujours les séries qui sont encensées par la critique, et c'est très bien pour elles. Et si on pouvait avoir 15 millions de téléspectateurs et être encensés par la critique, je prendrais les deux bien sûr. Mais je préfère l'audience. Mais j'ai arrêté de lire les critiques il y a bien longtemps. Parfois je tombe sur un article par hasard... Mais je dis toujours que tout le monde a le droit d'avoir une opinion, mais ça n'implique pas un droit à être pris au sérieux. Au final, si 14 millions de personnes nous suivent, ça me suffit.

Hier, Felicity Huffman a expliqué que selon elle, les séries télé avait une date limite. Si Esprits Criminels devait durer 10, 15 ans et que vous aviez le sentiment que votre personnage est arrivé au bout de son histoire, quitteriez-vous la série ?
Oui, sans doute. Je suis d'accord avec elle, mais les séries peuvent durer longtemps et si, en tant qu'acteur, on est toujours stimulé par les scénarios, il faut rester autant qu'on le peut. Mais je sais que l'une des choses qui plaît aux acteurs, c'est le changement et l'opportunité de faire des choses différentes. Ca joue aussi un rôle dans ce genre de décisions.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial2
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0


Plus sur
Esprits criminels - Saison 6

4 articles
LANCER LE DIAPORAMA
"Esprits Criminels" largement leader, France 2 faible, "Pékin Express" stable

Mercredi soir, sans surprise, c'est TF1 qui s'est imposée en tête des audiences grâce à la série...

Matthew Gray Gubler (Esprits Criminels) : "Je suis complètement fou !"

De passage à Monte Carlo pour le Festival de Télévision, Matthew Gray Gubler, qui incarne Spencer Reid...

"Esprits criminels" largement en tête, France 2 faible, France 3 en forme

Les audiences de la télé du 8 juin 2011.






comments powered by Disqus
l'infoen continu
17/12 Info puremedias.com Marc-Olivier Fogiel sur France 3 en février pour une collection de portraits
17/12 Rapprochement Cuba-USA : un député français ému aux larmes sur iTELE
17/12 En plein débat télé, deux politiciens se font interrompre par leur mère
17/12 Premières séances : "La famille Bélier" vient à bout des "Pingouins de Madagascar"
17/12 Bande-annonce : Benedict Cumberbatch au service de sa Majesté dans "Imitation Game"
17/12 Cyril Hanouna snobe "Nouvelle Star" : "C'est maladroit" selon Benjamin Castaldi
17/12 "Les Guignols" taclent M6, "la petite chaîne qui vous prend pour des débiles"
17/12 L'année médias vue par... Laurence Boccolini
17/12 La nouvelle recrue du FN a fait la Une de "Têtu"
17/12 Les journalistes de RTL se désolidarisent d'Eric Zemmour
17/12 Quand France Inter se moque d'une publicité d'Europe 1
17/12 Bruno Leroux demande aux médias de ne plus "abriter" les propos d'Eric Zemmour
17/12 Une saison 2 pour la série de TF1 "The Missing"
17/12 L'année médias vue par... Laurent Luyat
17/12 Comparaison de Shy'm avec Hitler : Bernard Montiel s'explique
17/12 "Le Juste Prix" de Lagaf évolue pour son retour sur TF1
17/12 TF1 : Carole Rousseau et Christophe Beaugrand à la tête d'un test de QI
17/12 Audiences : Nouveau record pour "N'oubliez pas les paroles"

Ce soir que regardez vous ?

Envoyé spécial

Je regarde 1

Qu'est-ce que je sais...

Je regarde 1

Nouvelle star

Je regarde 1

Ray Donovan

Je regarde 0
Tout afficher