• Accueil »
  • Business
  • »
  • La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google
12H04 Le 19/10/12 Business 20
La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

Alors que la France et certains éditeurs de presse réfléchissent à taxer les agrégateurs de contenus qui indexent des articles de presse, Google a menacé de ne plus référencer ces contenus. La ministre Aurélie Filippetti a vertement répondu.
Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti

Alors que le gouvernement français mène une réflexion sur la possibilité de taxer les agrégateurs de contenus issus de la presse pour financer ce secteur en difficulté, Google (le premier visé) a pris la parole pour faire connaître son hostilité au projet. Le géant de l'internet "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", précisant qu'une telle loi "aboutirait à limiter l'accès à l'information". Google rappelle que s'il agrège les titres et les premiers caractères d'articles de presse sur son portail Google News, il redirige quatre milliards de clics par mois vers les sites des éditeurs français.

En charge de ce dossier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a vertement répondu à Google, estimant que ce "n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement". Quant à l'Association de la presse d'information politique et générale, à l'initiative de la réflexion, elle s'est déclarée "stupéfaite" par la réaction du géant de Mountain View, qu'elle accuse de vouloir "étouffer un débat public légitime sur la captation de valeur des contenus presse par les moteurs". Notre "objectif, poursuit l'association, est de trouver un compromis acceptable entre les intérêts économiques des régies des moteurs de recherche et la valeur qu'apportent le sites d'information à ceux-ci".

Alors que le gouvernement allemand a présenté une loi de ce type, appelée Lex Google, certains journaux voudraient que la France adopte un texte du même type tandis que d'autres éditeurs sont hostiles au projet. Des représentants de Google France seront reçus cet après-midi par le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant2
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
18:07 Pixar dévoile tous les clins d'oeil de ses films
17:34 Cyril Hanouna, nouveau négociateur sportif de Canal+
17:10 Fou rire dans "La Quotidienne" après une question d'un téléspectateur
16:35 "Le Parisien" à la rencontre des Français à bord d'un van
16:08 "Redemption" : TF1 s'offre les droits du spin-off de "Blacklist"
15:21 L'ordre des pharmaciens agacé par "Scènes de ménages" !
14:44 "Pleins feux" : La pièce de théâtre avec Line Renaud en direct sur France 2 le 7 février
14:10 César 2017 : Roman Polanski président de la 42e cérémonie
13:36 Mémona Hintermann (CSA) à Cyril Hanouna : "Faites gaffe !"
12:57 "Les Anges 9" sur NRJ 12 le 6 février
12:22 Audiences : "Il en pense quoi Camille ?" en forme sur C8
11:52 Affaire Morandini : l'une des deux enquêtes classée sans suite
11:38 Un auditeur de France Inter à Manuel Valls : "La claque, on était 66 millions à vouloir te la mettre"
11:14 "Danse avec les stars : Le grand show" : Un prime de la tournée en direct le 4 février sur TF1
10:40 Quand Europe 1 se trompe d'horaire pour l'émission d'Alessandra Sublet
10:07 "Touche pas à mon poste" : Gilles Verdez répond à Arthur
09:55 Audiences : "OFNI" de Bertrand Chameroy au plus haut sur W9, retour correct pour "Le Divan" sur France 3
09:22 Audiences access : "Money Drop" leader en baisse, "TPMP, c'est que du kiff" puissant, NT1 en forme

Ce soir que regardez vous ?

New York Unité Spéciale

Je regarde 234

Je suis coupable

Je regarde 212

Cauchemar en cuisine

Je regarde 167

Des racines et des ailes

Je regarde 89
Tout afficher