• Accueil »
  • Business
  • »
  • La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google
12H04 Le 19/10/12 Business 20
La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

Alors que la France et certains éditeurs de presse réfléchissent à taxer les agrégateurs de contenus qui indexent des articles de presse, Google a menacé de ne plus référencer ces contenus. La ministre Aurélie Filippetti a vertement répondu.

Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti

Alors que le gouvernement français mène une réflexion sur la possibilité de taxer les agrégateurs de contenus issus de la presse pour financer ce secteur en difficulté, Google (le premier visé) a pris la parole pour faire connaître son hostilité au projet. Le géant de l'internet "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", précisant qu'une telle loi "aboutirait à limiter l'accès à l'information". Google rappelle que s'il agrège les titres et les premiers caractères d'articles de presse sur son portail Google News, il redirige quatre milliards de clics par mois vers les sites des éditeurs français.

En charge de ce dossier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a vertement répondu à Google, estimant que ce "n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement". Quant à l'Association de la presse d'information politique et générale, à l'initiative de la réflexion, elle s'est déclarée "stupéfaite" par la réaction du géant de Mountain View, qu'elle accuse de vouloir "étouffer un débat public légitime sur la captation de valeur des contenus presse par les moteurs". Notre "objectif, poursuit l'association, est de trouver un compromis acceptable entre les intérêts économiques des régies des moteurs de recherche et la valeur qu'apportent le sites d'information à ceux-ci".

Alors que le gouvernement allemand a présenté une loi de ce type, appelée Lex Google, certains journaux voudraient que la France adopte un texte du même type tandis que d'autres éditeurs sont hostiles au projet. Des représentants de Google France seront reçus cet après-midi par le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant2
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
31/03 10 animateurs et journalistes sauvés par la TNT
31/03 Radio France : Mathieu Gallet à nouveau épinglé pour ses larges dépenses... à l'INA
31/03 Charts UK : Les nouvelles stars britanniques brillent, Rihanna démarre bien
31/03 Thierry Ardisson déclare la guerre aux commerçants de la rue de Rivoli
31/03 Helen Mirren hilare sous hélium face à Jimmy Fallon
31/03 10 animateurs et journalistes qui peuvent dire merci à la TNT
31/03 France Inter, France Info et France Culture : La Cour des Comptes prone la fusion des rédactions
31/03 Interview "sexiste" de Cécile Duflot : Europe Ecologie Les Verts saisit le CSA
31/03 10 ans de TNT : L'inversion de la courbe des audiences a eu lieu
31/03 L'Elysée lance un compte Twitter de fact-cheking
31/03 "Le Petit Journal" : Bernadette Chirac compare François Hollande à un insecte
31/03 "Top Chef" 2015 : Eliminé hier, Florian s'estime "mal compris"
31/03 10 ans de TNT, 10 émissions qui l'ont marquée
31/03 Lara Fabian insultée : Rick Allison assure que son compte Facebook a été piraté
31/03 Grève reconduite à Radio France
31/03 Jean Roucas quitte Twitter après avoir comparé François Hollande à Hitler
31/03 "Koh-Lanta" 2015 : Découvrez les 20 candidats !
31/03 Audiences : "Rizzoli & Isles" saison 4 enregistre un bilan stable sur France 2