• Accueil »
  • Business
  • »
  • La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google
12H04 Le 19/10/12 Business 20
La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

Alors que la France et certains éditeurs de presse réfléchissent à taxer les agrégateurs de contenus qui indexent des articles de presse, Google a menacé de ne plus référencer ces contenus. La ministre Aurélie Filippetti a vertement répondu.
Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti

Alors que le gouvernement français mène une réflexion sur la possibilité de taxer les agrégateurs de contenus issus de la presse pour financer ce secteur en difficulté, Google (le premier visé) a pris la parole pour faire connaître son hostilité au projet. Le géant de l'internet "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", précisant qu'une telle loi "aboutirait à limiter l'accès à l'information". Google rappelle que s'il agrège les titres et les premiers caractères d'articles de presse sur son portail Google News, il redirige quatre milliards de clics par mois vers les sites des éditeurs français.

En charge de ce dossier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a vertement répondu à Google, estimant que ce "n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement". Quant à l'Association de la presse d'information politique et générale, à l'initiative de la réflexion, elle s'est déclarée "stupéfaite" par la réaction du géant de Mountain View, qu'elle accuse de vouloir "étouffer un débat public légitime sur la captation de valeur des contenus presse par les moteurs". Notre "objectif, poursuit l'association, est de trouver un compromis acceptable entre les intérêts économiques des régies des moteurs de recherche et la valeur qu'apportent le sites d'information à ceux-ci".

Alors que le gouvernement allemand a présenté une loi de ce type, appelée Lex Google, certains journaux voudraient que la France adopte un texte du même type tandis que d'autres éditeurs sont hostiles au projet. Des représentants de Google France seront reçus cet après-midi par le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant2
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
22:20 "Secret Story" 2014, hebdo 2 : Suivez et commentez l'émission en direct
18:10 "Teen Wolf" renouvelée pour une saison 5
17:39 Programme TV : "Ce soir tout est permis" à "Hawaii 5-0"
17:17 Le bulletin de notes de... Benjamin Castaldi
16:51 Renaud attaque "VSD" et "Paris Match" pour atteinte à la vie privée
16:15 "Danse avec les stars" 2014 : Miguel Angel Munoz, une ex-L5, Nathalie Péchalat sur la piste
15:42 "Koh-Lanta" : Moundir trouve "déplorable" la récente condamnation du producteur
15:09 Mika ne devrait pas rempiler pour "The Voice 2015"
14:31 Mathieu Madénian déprogrammé d'un festival pour des propos anti-FN
14:05 Charts US : Sia s'effondre, le comique "Weird Al" Yankovic signe son premier numéro un
13:26 Coupe du monde : une facture à plus de 55 millions d'euros pour TF1
12:53 Le trio Bergé, Niel, Pigasse serait prêt à racheter LCI à TF1
12:19 Razzy Hammadi en interview sur RFI... depuis le couloir de la station !
11:43 "Cinquante nuances de Grey" : la bande-annonce provoque la colère des parents américains
11:10 Crash des vols MH 17 et AH 5017 : France 2 déprogramme le film "Low cost" dimanche
10:38 Jimmy Kimmel piège des passants avec une fausse montre Apple
10:03 Enora Malagré sur son interview de Pharrell Williams : "Je n'étais pas en train de lui faire une turlutte !"
09:32 Héroïne d'"Avatar" et "Star Trek", Zoe Saldana a failli tout arrêter à cause d'une autre franchise

Ce soir que regardez vous ?

Les petits meurtres...

Je regarde 147

Ce soir tout est...

Je regarde 122

Teen Wolf

Je regarde 64

Ange ou démon

Je regarde 59
Tout afficher