• Accueil »
  • Business
  • »
  • La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google
12H04 Le 19/10/12 Business 20
La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

Alors que la France et certains éditeurs de presse réfléchissent à taxer les agrégateurs de contenus qui indexent des articles de presse, Google a menacé de ne plus référencer ces contenus. La ministre Aurélie Filippetti a vertement répondu.
Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti

Alors que le gouvernement français mène une réflexion sur la possibilité de taxer les agrégateurs de contenus issus de la presse pour financer ce secteur en difficulté, Google (le premier visé) a pris la parole pour faire connaître son hostilité au projet. Le géant de l'internet "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", précisant qu'une telle loi "aboutirait à limiter l'accès à l'information". Google rappelle que s'il agrège les titres et les premiers caractères d'articles de presse sur son portail Google News, il redirige quatre milliards de clics par mois vers les sites des éditeurs français.

En charge de ce dossier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a vertement répondu à Google, estimant que ce "n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement". Quant à l'Association de la presse d'information politique et générale, à l'initiative de la réflexion, elle s'est déclarée "stupéfaite" par la réaction du géant de Mountain View, qu'elle accuse de vouloir "étouffer un débat public légitime sur la captation de valeur des contenus presse par les moteurs". Notre "objectif, poursuit l'association, est de trouver un compromis acceptable entre les intérêts économiques des régies des moteurs de recherche et la valeur qu'apportent le sites d'information à ceux-ci".

Alors que le gouvernement allemand a présenté une loi de ce type, appelée Lex Google, certains journaux voudraient que la France adopte un texte du même type tandis que d'autres éditeurs sont hostiles au projet. Des représentants de Google France seront reçus cet après-midi par le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant2
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
06/02 "The Voice" 2016, épisode 2 : "Vous avez une voix vintage et c'est très réjouissant"
06/02 Cyril Hanouna à propos de son succès : "Je ne m'y attendais pas, je ne réalise pas"
06/02 "MacGyver" bientôt adapté au cinéma
06/02 Une journaliste belge victime de gestes obscènes pendant un duplex à Cologne
06/02 Témoignage de la dénonciatrice d'Abaaoud : BFMTV et RMC affirment avoir subi des pressions de l'Etat
06/02 Le plateau de "Vendredi, tout est permis" envahi par 51 célébrités
06/02 Audiences : Excellent bilan pour "Chérif" sur France 2
06/02 Audiences access : "Money Drop" leader, France 3 repasse devant France 2, "C à vous" sous le million
06/02 Audiences : "Chérif" devance Arthur sur TF1, "Elementary" en légère baisse
05/02 "The X Factor" : ITV ne compte pas se séparer du télé-crochet en 2017
05/02 Une saison 2 pour "Colony", série acquise par TF1
05/02 Une journaliste prise d'un fou rire à cause d'une "situation de défécation urgente"
05/02 "Orange Is the New Black" renouvelée pour trois saisons
05/02 "Money Drop" : Arrivés en finale avec une somme record, ils perdent tout !
05/02 Marc-Olivier Fogiel : "Cyril Hanouna ne fait pas de la télévision pour l'argent" (Médias le mag, l'interview)
05/02 NT1 présente son nouveau "Bachelor"
05/02 Cyril Hanouna entre au musée Grévin
05/02 Un ministre néo-zélandais heurté par un sextoy devant les journalistes

Ce soir que regardez vous ?

Les Tuche

Je regarde 17

Blue Jasmine

Je regarde 4

Football

Je regarde 4

Les enquêtes de Vera

Je regarde 2
Tout afficher