• Accueil »
  • Business
  • »
  • La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google
12H04 Le 19/10/12 Business 20
La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

Alors que la France et certains éditeurs de presse réfléchissent à taxer les agrégateurs de contenus qui indexent des articles de presse, Google a menacé de ne plus référencer ces contenus. La ministre Aurélie Filippetti a vertement répondu.
Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti

Alors que le gouvernement français mène une réflexion sur la possibilité de taxer les agrégateurs de contenus issus de la presse pour financer ce secteur en difficulté, Google (le premier visé) a pris la parole pour faire connaître son hostilité au projet. Le géant de l'internet "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", précisant qu'une telle loi "aboutirait à limiter l'accès à l'information". Google rappelle que s'il agrège les titres et les premiers caractères d'articles de presse sur son portail Google News, il redirige quatre milliards de clics par mois vers les sites des éditeurs français.

En charge de ce dossier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a vertement répondu à Google, estimant que ce "n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement". Quant à l'Association de la presse d'information politique et générale, à l'initiative de la réflexion, elle s'est déclarée "stupéfaite" par la réaction du géant de Mountain View, qu'elle accuse de vouloir "étouffer un débat public légitime sur la captation de valeur des contenus presse par les moteurs". Notre "objectif, poursuit l'association, est de trouver un compromis acceptable entre les intérêts économiques des régies des moteurs de recherche et la valeur qu'apportent le sites d'information à ceux-ci".

Alors que le gouvernement allemand a présenté une loi de ce type, appelée Lex Google, certains journaux voudraient que la France adopte un texte du même type tandis que d'autres éditeurs sont hostiles au projet. Des représentants de Google France seront reçus cet après-midi par le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant2
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
25/05 "Le Meilleur Pâtissier - Célébrités" arrive ce soir sur M6
25/05 Premières séances : Isabelle Huppert plus forte que "Warcraft"
25/05 "Grey's Anatomy" : TF1 enchaîne sur la saison 12 dès ce soir
25/05 Info puremedias.com TF1 : Arthur recrute Marianne James pour "Cinq à sept"
25/05 Quand Bruno Le Roux devient Bruno Le Relou
25/05 Bande-annonce : "Le Monde de Dory" se dévoile
25/05 France 2 : Une responsable d'Engie émue par les révélations de "Cash Investigation"
25/05 Les séries les plus suivies aux Etats-Unis en 2015/2016
25/05 Avenir de Canal+ : Vincent Bolloré maintient la pression sur l'Autorité de la concurrence
25/05 Le teaser de "La Belle et la Bête" plus fort que "Star Wars" !
25/05 Gérard de la télévision 2016 : La liste des nommés
25/05 "Catherine et Liliane" ironisent sur "les emmerdes de permis de conduire" d'Ali Baddou
25/05 "30 millions d'amis" : Une séquence avec Renaud trappée par France 3 dans le dernier numéro
25/05 Canal+ : Le patron du "Zapping" invirable pendant plusieurs mois
25/05 Audiences access : "Money drop" en tête, Nagui souffre de Roland-Garros, Moundir en légère hausse
25/05 Audiences : "Les Mystères de Laura" faible leader sur TF1 devant Céline Dion, D8 en forme
24/05 TF1 s'accorde avec les producteurs pour produire plus et partager plus
24/05 Serge Nedjar nouveau directeur d'iTELE

Ce soir que regardez vous ?

Alice Nevers, le juge...

Je regarde 41

La grande librairie

Je regarde 2

C'est pour nous, c'est...

Je regarde 2

The Five

Je regarde 0
Tout afficher