• Accueil »
  • Business
  • »
  • La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google
12H04 Le 19/10/12 Business 20
La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

La ministre de la Culture dénonce les menaces de Google

Alors que la France et certains éditeurs de presse réfléchissent à taxer les agrégateurs de contenus qui indexent des articles de presse, Google a menacé de ne plus référencer ces contenus. La ministre Aurélie Filippetti a vertement répondu.

Aurélie Filippetti
Aurélie Filippetti

Alors que le gouvernement français mène une réflexion sur la possibilité de taxer les agrégateurs de contenus issus de la presse pour financer ce secteur en difficulté, Google (le premier visé) a pris la parole pour faire connaître son hostilité au projet. Le géant de l'internet "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français", précisant qu'une telle loi "aboutirait à limiter l'accès à l'information". Google rappelle que s'il agrège les titres et les premiers caractères d'articles de presse sur son portail Google News, il redirige quatre milliards de clics par mois vers les sites des éditeurs français.

En charge de ce dossier, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a vertement répondu à Google, estimant que ce "n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement". Quant à l'Association de la presse d'information politique et générale, à l'initiative de la réflexion, elle s'est déclarée "stupéfaite" par la réaction du géant de Mountain View, qu'elle accuse de vouloir "étouffer un débat public légitime sur la captation de valeur des contenus presse par les moteurs". Notre "objectif, poursuit l'association, est de trouver un compromis acceptable entre les intérêts économiques des régies des moteurs de recherche et la valeur qu'apportent le sites d'information à ceux-ci".

Alors que le gouvernement allemand a présenté une loi de ce type, appelée Lex Google, certains journaux voudraient que la France adopte un texte du même type tandis que d'autres éditeurs sont hostiles au projet. Des représentants de Google France seront reçus cet après-midi par le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant2
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
10:22 Jean-Michel Aphatie arrête son interview matinale sur RTL
09:58 Aymeric Caron : "Le Grand Journal est le souci principal de Canal+"
09:27 France 2 arrête "Mots croisés" avec Anne-Sophie Lapix
09:10 Audiences : "Alice Nevers" leader en hausse, "Scorpion" revient en baisse, D8 en forme
21/05 TF1 ferme le journal gratuit "Metronews"
21/05 D8 : "TPMP" déprogrammé en raison de la finale de l'Euro des moins de 17 ans
21/05 Audiences : "Marvel : les agents du SHIELD" signe un très bon bilan sur W9
21/05 Eurovision/Nathalie André : "On a un peu l'impression que la France n'est pas derrière nous"
21/05 Matthieu Pigasse rachète Radio Nova
21/05 Ces stars ont fait l'Eurovision, mais vous l'avez sûrement oublié
21/05 Fleur Pellerin justifie le retour d'Agnès Saal au ministrère de la Culture
21/05 "Camping 3" : Quand le casting des figurants vire au cauchemar !
21/05 Info puremedias.com France 3 : "L'ombre d'un doute" de Franck Ferrand passe à la trappe
21/05 Eric Portheault ("Charlie hebdo") : "J'aimerais que nous retrouvions une certaine sérénité"
21/05 Box-office : "Mad Max Fury Road" détrône "Avengers 2", démarrage honorable de "La Tête haute"
21/05 France Télévisions perquisitionnée par la CNIL
21/05 David Letterman tire sa révérence
21/05 Natacha Polony écartée du "Grand Journal" : "J'ai d'autres projets"

Ce soir que regardez vous ?

Koh-Lanta

Je regarde 112

Candice Renoir

Je regarde 54

NCIS : Nouvelle-Orléans

Je regarde 44

Les 100

Je regarde 20
Tout afficher