Pour Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido concentre "la hargne" de "la caste" médiatique

Partager l'article
Vous lisez:
Pour Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido concentre "la hargne" de "la caste" médiatique
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon © Abaca
Sur son blog, le leader de la France Insoumise prend la défense de sa camarade devenue chroniqueuse pour C8.

Jean-Luc Mélenchon prend la défense de Raquel Garrido. Dans un très long billet consacré aux médias et aux journalistes, le député de la France Insoumise évoque notamment le cas de sa camarade, sous le feu des critiques depuis son acceptation d'un poste de chroniqueuse dans l'émission "Les Terriens du dimanche" sur C8. Récemment, Raquel Garrido a de nouveau été au coeur de la polémique pour avoir posé une question à Edouard Philippe lors d'une conférence de presse.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

Sexisme

Loin de désavouer celle qui fut sa porte-parole pendant la campagne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon affirme au contraire qu'elle est victime de la "hargne de la caste" médiatique. "Ceux-là n'avaient bien sûr rien à dire quand Cohn-Bendit nous agonisait de postillons sur Europe 1, ou que Roselyne Bachelot officiait ici et là", tacle le député à propos des détractateurs de Raquel Garrido, oubliant de préciser que les deux responsables cités ont tous deux mis fin à leur carrière politique en devenant chroniqueur, contrairement à Raquel Garrido.

Pour Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido serait d'abord victime de sexisme. "Parce que c'est une femme", "les messieurs se lâchent plus facilement", estime-t-il. La responsable politique serait ensuite victime de son excès de "talent" et de culture qui risque "de faire s'étioler quelques pots de fleurs des deux genres". "Elle parle aussi quatre langues, ce qui lui permet de boire d'autres potages informatifs que la seule soupe nationale.", tacle Jean-Luc Mélenchon.

"Jaloux" et "sectaires" qui "aboient en cadence"

Quant aux critiques raillant une collaboration avec une chaîne appartenant à Vincent Bolloré, un homme d'affaires vivement critiqué par la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon les a aussi balayées d'un revers de main. Elles émaneraient selon lui de "jaloux" et de "sectaires", "d'éditocrates de la bien-pensance" qui "aboient en cadence" .

Et le député de convoquer le marxisme : "Il reste à tous ces pédants à aller voir tous ceux qui travaillent pour un capitaliste pour leur demander de renoncer à leur poste ! Quelle grossière manoeuvre que cet argument. Toute personne qui va au travail fait un grand compromis avec le capital puisqu'elle lui cède gratuitement une part de la plus-value qu'elle crée. Un peu de marxisme aiderait certains à penser plus finement". Rappelons que Raquel Garrido disposait avant d'intégrer l'équipe des "Terriens du dimanche" d'un métier. Elle était et est encore avocate.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French

Evidemment, sinon le FN aurait aussi raison que la FI. En quoi la FI n'a pas forcément raison, débattons du fond si vous voulez!



L'Œil

Le puceau m'a bien amusé :)



Plumeplume

A FRENCH tu dois être encore un peu "puceau", (heu.....je voulais dire un peu "jeune") en politique.
Sache que ce,'est pas celui qui "gueule" (heu ..... je voulais dire qui "parle") le plus fort qui a forcément raison.



Plumeplume

Tiens tu es revenu mon Borgne !
Je m'en réjouis.
Je partage intégralement ta réflexion sur ce clown qu'est Méluche.



Plumeplume

Une petite question Jean-Luc (si je peux me permettre de te tutoyer et de t'interpeller par ton joli prénom) :
......... j'aimerai que tu m'explicites le terme "agoniser des postillons".
Merci



Backpacker

Garrido s'est fort bien expliquée à ce sujet dans "C à vous". On voit qu'elle est avocate en tout cas. Elle s'est même payé les donneurs de leçons Lemoine et Cohen, en leur rétorquant qu'ils travaillaient... pour Macron quand elle bosse pour Ardisson... Un échange savoureux.



Backpacker

Sauf qu'elle l'a été. Et surtout dans son propre camp. N'est-ce pas le très "distingué" et "honnête" Balkany qui la trouvait "toute boudinée" et "ridicule"?



L'Œil

Extrême ou enfant, c'est selon sa sensibilité.
Mon prof d'éco à la fac (qui était un marxiste patenté) avait du respect pour les libéraux mais méprisait l'école néo-libérale qui avait selon lui perverti tous les concepts du libéralisme.
J'ai pris l'exemple du communisme car j'avais l'impression que tu attendais de la respectabilité de la part du capitalisme alors qu'à la base, il est totalement amoral.



L'Œil

Bah alors, tu sèches ?
Je ne confonds rien du tout. Il y a des atomes crochus entre le capitalisme et le libéralisme, mais des différences aussi, notamment au niveau de certaines "entraves" aux règles du marché comme les USA ont l'habitude d'en faire.



A French

Pas plus cool, plus encadré et moins libéralisé. Faut pas confondre libéralisme et capitalisme. Durant les Trente Glorieuses, le capitalisme n'était pas du tout le même qu'ensuite.



A French

Le néolibéralisme est l'extrême du libéralisme. J'ai fait de l'économie, je sais de quoi je parle. La théorie néoclassique de Friedman est ce qui a institué le néolibéralisme globalisé qui ne laisse plus aucune marge de manoeuvre aux Etats pour choisir leur politique économique, sous peine d'être mis à l'échec.



L'Œil

"Le capitalisme a une orientation néolibérale".

Outch.
C'est un peu comme si tu disais que le communisme avait une orientation néo-étatique.



L'Œil

C'est trop général ça.
Cite-moi un pays qui possédait un système capitaliste plus cool avant.



A French

Ben c'était le cas partout avant les années 80..



L'Œil

T'as un exemple précis de système capitaliste passé mieux régulé par l’État ?



A French

Je t'accorde que Mélenchon peut faire pas mal de raccourcis, mais il ne compte pas abroger le capitalisme, on ne peut faire sans. Son programme est d'inspiration keynésienne. Le capitalisme d'aujourd'hui a une orientation néolibérale, ce qui est l'extrême de tout ce qu'a pu être le capitalisme par le passé (qui était bien plus régulé par les Etats).



L'Œil

Tu sais, le capitalisme n'a pas tant évolué que tu sembles le penser. Il répète inlassablement les mêmes codes depuis son avènement.
Quand on affirme que le capitalisme est la source de tous les maux, alors cela signifie qu'on est contre lui. Et si on est contre lui, alors cela implique qu'on doit tout faire pour l'abroger.
C'est une simple question de cohérence.



pupuce

Maintenant ..... je te crois !



A French

Je suis ouvert au débat contrairement à ce que vous pouvez penser.



A French

Le capitalisme tel qu'il est aujourd'hui.



L'Œil

Mélenchon appelait à voter LO ou le NPA si ces partis arrivaient en tête de l'élection présidentielle de 2012.
Ok, il n'y avait aucune chance pour que cela se produise, mais d'un point de vue idéologique, je trouve ça limite pour un prétendu champion de la démocratie.



L'Œil

"vous le savez je ne considère la FI ni d'extrême-gauche, ni anti-capitaliste, voilà donc qui règle la question"

Dans ce cas, tu as une grosse divergence de vue avec ton boss !

Jean-Luc Mélenchon :
"La misère c'est le capitalisme et les politiques libérales"



pupuce

Merci d'avoir réussi à échanger 3 mots sans se friter alors qu'on n'est pas du tout d'accord sur le sujet et qu'on se respecte. Encore merci.



A French

Voilà justement la différence que la FI a avec l'extrême-gauche: l'extrême-gauche est anti-démocratique et souhaite renverser l'oligarchie dans la rue plus que dans les urnes, ce qui n'est pas notre cas.



A French

Facile à dire quand on ne fait pas de politique au niveau national! ;)
Bien évidemment, comme tout parti, la FI se sert du système politico-médiatique pour parvenir à ses fins, même si c'est pour le renverser ensuite (et on parle de renverser l'oligarchie qui entretient ce système, pas renverser la démocratie et la liberté d'expression). Evidemment, ceux qui veulent conserver ce système n'ont qu'à dire que ceux qui veulent le renverser ne devraient pas s'en servir, mais à la FI on est profondément pour la voie démocratique même si elle est actuellement influencée et tourmentée par des vents contraires, vaut mieux ça qu'un bon vieux coup d'état à la sud-américaine, n'est-ce pas? ;)



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
TV
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
TV
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Séries
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon" démarre mal
Cinéma
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon"...
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Séries
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Interview
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Ce soir que regardez-vous ?
2
Votes
Ni reprise, ni échangée
Je regarde
1
Votes
Contact
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
1
Votes
Secret Story
Je regarde
1
Votes
Alexandre
Je regarde
0
Votes
Billions
Je regarde
0
Votes
L'émission politique
Je regarde
0
Votes
Le choix de Cheyenne
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Les 50 chansons...
Je regarde
0
Votes
Don Carlos
Je regarde
0
Votes
Mon beau-père et moi
Je regarde
0
Votes
Pay the Ghost
Je regarde
0
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde
0
Votes
Le contrat
Je regarde