Série de nominations à France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
Série de nominations à France Télévisions
Le logo du groupe France Télévisions.
Le logo du groupe France Télévisions. © DR
Nouveau PDG du groupe, Rémy Pflimlin a procédé à plusieurs nominations.

Pour l’accompagner dans la déclinaison et la conduite de son projet pour France Télévisions, le Président Directeur Général, Rémy Pflimlin, a procédé à la nomination de quatre directeurs généraux délégués.

Par ordre de prise de fonction, sont nommé(e)s :

- Patrice Papet, directeur général délégué à l’organisation, au dialogue social et aux ressources humaines.
Il prend ses fonctions dès aujourd’hui, lundi 23 août 2010.

- Martin Ajdari, directeur général délégué à la gestion, aux finances et aux moyens de France Télévisions.
Il occupera pleinement ses fonctions à compter du 1er septembre.

- Bruno Patino, directeur général délégué auprès du Président chargé de préfigurer les contours du pôle stratégie, média global et développement numérique de France Télévisions. Il sera en outre chargé de préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs de France 5.
Il prendra ses fonctions le 20 septembre.

- Emmanuelle Guilbart, directrice générale déléguée aux programmes qui sera également chargée de préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs de France 4.
Elle prendra ses fonctions dans les prochaines semaines.

Sont également nommés, auprès du Président :

- Yves Rolland, secrétaire général, à compter du 23 août 2010.

- Thierry Thuillier, directeur général adjoint en charge des rédactions, à compter du 1er septembre.

- Claude-Yves Robin, directeur délégué auprès du Président chargé de préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs de France 2.*

- François Guilbeau, directeur délégué auprès du Président chargé de préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs de France 3.*

- Claude Esclatine, directeur délégué auprès du Président chargé de préciser le positionnement et les modes de fonctionnement futurs du pôle rassemblant France Ô, les Télépays et les Radiopays.
Il occupera l’intégralité de ses fonctions à compter du 1er septembre 2010.

- Jean Réveillon, conseiller spécial auprès du Président.

L’ensemble des directeurs de domaines actuels dont le remplacement n’est pas prévu par la présente note de nomination conservent leurs prérogatives en plus, le cas échéant, des nouvelles responsabilités qui leur sont confiées.

Les évolutions d’organisation feront bien évidemment l’objet en temps utile de la consultation des instances représentatives du personnel.

Biographies



Patrice Papet
Titulaire d’une licence de sociologie et d’une maîtrise de sciences et techniques de la communication, Patrice Papet démarre sa carrière en 1977 en tant que consultant spécialisé dans les questions d’organisation et de conditions de travail.
En 1979, il devient responsable d’affaires au sein de Renault Ingénierie puis, en 1983, il rejoint Technip en tant que responsable du développement social, de la formation et de la communication interne.
En 1986, il intègre le groupe Danone où il occupe la fonction de responsable des relations humaines et sociales de l’usine du Plessis-Robinson de Gervais Danone. En 1989, il assure les fonctions de directeur des ressources humaines de Lucas Aerospace en France avant d’intégrer, en 1995, Air France en tant que directeur des ressources humaines du personnel au sol, membre du comité de direction et administrateur des filiales SODESI et CRMA. Parallèlement à ses fonctions au sein d’Air France, il exerce en 1997 et 2000, des activités de maître de conférence à l’ENA.
En 2001, Patrice Papet rejoint France 3 en tant directeur des ressources humaines.
Depuis 2005, il exerçait la fonction de directeur général adjoint, chargé de la politique sociale et des ressources humaines à Radio France.
Patrice Papet est également membre du comité pédagogique de l’Ecole de journalisme de Sciences Po et du conseil d’administration d’Entreprise et Personnel.

Martin Ajdari
Diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP) et de l’Institut d’Etudes politiques (IEP) de Paris, ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (ENA) promotion René Char, Martin Ajdari démarre sa carrière en 1995 en tant qu’administrateur civil au bureau Europe-relations financières avec l’Union européenne à la direction du budget du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. En 1999, il rejoint Radio France Internationale (RFI) en tant que directeur administratif et financier. Il devient en 2000 conseiller technique aux cabinets de Laurent Fabius, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, et de Florence Parly, secrétaire d’Etat au Budget. En 2002, il est nommé chef du bureau du financement du logement à la direction du Trésor, au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. En 2004, il rejoint Radio France en tant que directeur général délégué à la gestion et à la production.
Depuis 2009, il était directeur adjoint de l’Opéra national de Paris.

Bruno Patino
Agé de 45 ans, Bruno Patino commence sa carrière comme journaliste correspondant du journal Le Monde au Chili, et au Programme des Nations Unies pour le Développement.
De 1994 à 1996, il est directeur délégué du quotidien InfoMatin, avant de rejoindre Canal + comme chargé de mission auprès de la direction générale de l’international. En 1997, il est nommé secrétaire général de la branche littérature de Hachette Livre, fonction qu’il occupe jusqu’en 1999.
Il rejoint ensuite le groupe Le Monde, où il a été président directeur général du Monde Interactif de 1999 à 2008, tout en devenant président du directoire et directeur de la publication du magazine Télérama de 2003 à 2008.
Depuis octobre 2008, Bruno Patino était directeur de France Culture et, depuis 2009, également conseiller spécial du président de Radio France pour la stratégie numérique.
Diplômé de Sciences Po Paris et de l’ESSEC, Master of Arts de la Johns Hopkins University (Washington, D.C.), Bruno Patino est docteur en Sciences Politiques et ancien élève de l’INSEAD.
Dans le domaine du numérique, il a, entre autres, publié, avec Jean-François Fogel, Une Presse Sans Gutenberg (Grasset, 2005 ; Points Seuil, 2008) ; il est l’auteur du rapport sur Le devenir numérique de l’édition (Documentation Française, 2008), et il a présidé en octobre 2008, le pôle numérique au sein des Etats Généraux de la Presse écrite.

Emmanuelle Guilbart
Emmanuelle Guilbart, 43 ans, mère de trois enfants, est diplômée de l’EDHEC et titulaire du mastère en management de l’information et des médias de l’ESCP. Elle intègre en août 1990 le groupe Canal+ où, pendant 13 ans, elle exerce différentes responsabilités : chargée de mission auprès du directeur international de Canal+, responsable du lancement puis directrice des programmes de la nouvelle chaîne Canal+ Pologne, directrice adjointe du cinéma US de Canal+ France puis directrice générale adjointe de Canal+ International Acquisitions, structure en charge des acquisitions du groupe Canal+ en France et à l’international. En mars 2003, Emmanuelle Guilbart rejoint CanalSatellite en tant que directrice des programmes.
En octobre 2005, elle intègre le groupe Lagardère pour prendre la présidence des chaînes jeunesse Canal J, Tiji, Filles TV et assurer le lancement de la chaîne Gulli sur la TNT gratuite. En juin 2008, elle devient directrice du pôle TV de Lagardère Active, et présidente directrice générale de Gulli, Virgin 17, MCM, Mezzo, June, Tiji et Canal J. Elle assurait également en 2009 et 2010 la présidence de la commission jeux vidéo du CNC.

Yves Rolland
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris (1979), titulaire d’une maîtrise de droit public (option droit communautaire) à l’Université de Paris I (1981) et ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (1984), Yves Rolland est auditeur puis conseiller référendaire à la Cour des comptes de 1984 à 1989.
En 1989, il devient chef du département de la production audiovisuelle et des média privés au Service juridique et technique de l’information (SJTI) puis, en 1991, il est nommé directeur adjoint de l’action audiovisuelle extérieure à la direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques du Ministère des Affaires étrangères.
En 1994, Yves Rolland rejoint le cabinet de M. Jacques Toubon, ministre de la Culture et de la francophonie, en tant que conseiller technique (cinéma et Europe). En 1995, il est nommé conseiller technique (culture et communication) au cabinet de M. Alain Juppé, Premier Ministre. De retour à la Cour des comptes en 1997, il devient Président directeur général de LGM, société de production audiovisuelle et, de 1999 à 2007, Président du Conseil d’administration des Soficas SOGÉCINÉMA à compter de 2002. En poste à la Cour des comptes depuis mai 2007, il était conseiller maître depuis décembre 2009
Yves Rolland est également chargé de cours au DESS de communication audiovisuelle de l’Université Paris I depuis 1998. Il est parallèlement président du conseil d’administration du conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

Thierry Thuillier
Diplômé de Sciences Po Paris (1986), Thierry Thuillier, 47 ans, commence sa carrière à TF1 en tant que reporter au sein du service étranger et politique intérieure (1990/1994).
En 1994, il intègre France 2 en tant que grand reporter au service étranger.
En 2000, il est nommé rédacteur en chef du service étranger puis du pool de la rédaction de France 2. Il crée avec Patrick Boitet et présente le magazine Un oeil sur la planète en 2002. En 2007, il devient rédacteur en chef du 20h00.
Il avait rejoint la chaîne info I>Télé en juin 2008 en tant que directeur de la rédaction.

Claude-Yves Robin
Claude-Yves Robin, 47 ans, diplômé de l’Ecole de Management de Lyon, participe à la création de la première chaîne de télévision hertzienne régionale privée 8 Mont- Blanc. Responsable, en 1990, d’une mission de développement du câble Rhône-Alpes pour la Générale des Eaux, il rejoint Canal J en 1991, en tant que directeur administratif et financier et en prend la direction générale en 1994. Parallèlement, en 1997, il fonde l’Association des chaînes du câble et satellite (A.C.C.e.S) dont il est le président pendant 3 ans. En janvier 2002, il est nommé président-directeur-général de Canal J et Tiji, et crée Filles TV en septembre 2004.
En août 2005, il rejoint France Télévisions en tant que directeur général de France 5. En 2008, il devient également directeur général de France 4.
Depuis le 4 janvier 2010, Claude-Yves Robin exerce les fonctions de directeur général délégué du marketing et de la communication de France Télévisions.
Il représente par ailleurs France Télévisions au conseil d'administration de Médiamétrie et au conseil de surveillance de Gulli.

François Guilbeau
Diplômé de l'Ecole nationale supérieure des télécommunications, François Guilbeau, 55 ans, marié et père de trois enfants, commence sa carrière à TDF en 1978 en tant qu'ingénieur à la direction technique, puis chef du département exploitation. Il est successivement directeur technique de Sofratev, conseiller du président de TDF, puis directeur général de TDF-RS en 1988. Il devient directeur du marketing et du développement de la branche Réseaux et services internationaux de France Télécom en 1994. François Guilbeau rejoint le groupe France Télévisions en septembre 1995 en tant que directeur chargé de la coordination de France 3. Il est nommé secrétaire général du groupe en juin 1996, avant de devenir directeur général adjoint en charge des finances et des ressources humaine de France 3 en 1999. Après avoir travaillé au sein de la société GM consultants de 2000 à 2004, François Guilbeau réintègre France Télévisions en juillet 2004 en tant que directeur général de RFO. Fin 2007, il est nommé directeur général de France 2.
Depuis le 4 janvier 2010, François Guilbeau est directeur général délégué du domaine Fabrication, technologies et développements numériques.

Claude Esclatine
Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris, de l’Institut de Sciences Politiques de Paris et titulaire d’un DEA de droit, Claude Esclatine débute sa carrière en 1974 en tant que gérant-fondateur de la société de gestion et d’assistance commerciale COGEM.
En 1979, il est nommé directeur à la DATAR (délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) dans le Massif Central puis, en 1982, il rejoint l’Agence Nationale pour la Création d’Entreprise (ANCE) en tant que directeur général adjoint, et directeur général de la Fondation pour Entreprendre (regroupant 50 grands groupes français).
En 1988, Claude Esclatine devient membre du comité de direction du CNIT de Paris-La Défense (Groupe CGE) en tant directeur de la communication du groupe SARI (CGE), directeur du réseau des centres d’affaires de la SARI-SEERI (CGE) / ACCOR et directeur général des filiales audiovisuelles du groupe.
En 1994, il est nommé directeur général de CFI (Canal France International), filiale de la SOFIRAD, à l’époque chaîne de télévision française en Afrique, Proche et Moyen-Orient et Asie.
En 1998, il rejoint le pôle télévisions-multimédia du secteur Cheval et Sociétés de courses où il fonde les chaînes de télévision câble et satellite EQUIDIA dont il devient directeur général. En 2002, il intègre le groupe France Télévisions où il est successivement directeur délégué aux Sports et directeur délégué au groupe (holding), adjoint du directeur général en charge de la gestion.
Depuis 2007, il exerçait les fonctions de Président directeur général d’AlloCiné, groupe de 12 filiales dédiées à la promotion du cinéma en France et dans le monde.
Claude Esclatine est, par ailleurs, auditeur à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN).

Jean Réveillon
Jean Réveillon débute sa carrière comme journaliste sportif à La Voix du Nord (1969-1978). Il exerce ensuite consécutivement les fonctions de directeur des sports de la Voix du Nord et rédacteur en chef de La Voix des Sports (1978-1984). Puis il est nommé directeur du développement du groupe La Voix du Nord et directeur de Radio Voix du Nord (1985-1990). En 1990, il intègre France 3 en tant que directeur de France 3 Nord Pas-de-Calais Picardie. En 1992, il devient directeur des sports de France Télévisions. En 1998, Jean Réveillon est nommé directeur général de l'antenne et des programmes nationaux et régionaux de France 3 puis, en 2000, directeur général délégué de France 3. En 2004, il rejoint l'Union Européenne de Radio Télévision (UER) où il occupe successivement les fonctions de secrétaire général puis de directeur général (mandat de six ans).
En février 2010, Jean Réveillon rejoint France Télévisions en tant que conseiller, délégué aux nouveaux projets, auprès du président.

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
"Burger Quiz" : Pour la dernière d'Alain Chabat, Marina Foïs défie le Burger de la mort
TV
"Burger Quiz" : Pour la dernière d'Alain Chabat, Marina Foïs défie le Burger de la...
"Mongeville" fait son retour sur France 3 le 8 décembre
Programme TV
"Mongeville" fait son retour sur France 3 le 8 décembre
"Incroyable talent" : Marianne James émue aux larmes devant une prestation hypnotisante
TV
"Incroyable talent" : Marianne James émue aux larmes devant une prestation...
Audiences radio Île-de-France : France Inter passe devant RTL, Europe 1 en chute libre, Skyrock double NRJ
Audiences
Audiences radio Île-de-France : France Inter passe devant RTL, Europe 1 en chute...
Morgan Serrano quitte NRJ pour RMC
Radio
Morgan Serrano quitte NRJ pour RMC
Audiences access 20h : Le "19.45" de M6 et "C'est Canteloup" en forme, "Quotidien" devant "TPMP"
Audiences
Audiences access 20h : Le "19.45" de M6 et "C'est Canteloup" en forme, "Quotidien"...
Vidéos Puremedias