17H20 Le 09/05/12 Présidentielle 2012 37
Valérie Trierweiler : "I will not be une potiche"

Valérie Trierweiler : "I will not be une potiche"

C'est au quotidien britannique The Times que Valérie Trierweiler a choisi d'accorder sa première interview après la victoire de son compagnon, François Hollande, à la présidentielle.
Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler

Trois jours à peine qu'elle est devenue, aux yeux des Français, la nouvelle Première dame. Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, va en effet succéder à Carla Bruni et probablement voir l'attention médiatique dont elle faisait déjà l'objet croître sensiblement maintenant que l'ancien secrétaire national du Parti socialiste a été élu à la présidence de la République. Un intérêt des médias qu'elle a déjà du mal à supporter, comme elle l'avouait hier soir sur son compte Twitter personnel. "Merci à mes consoeurs, confrères de respecter notre vie et nos voisins. Merci de ne pas camper devant notre domicile. Merci de le comprendre", expliquait-elle ainsi.

"Ca me fait peur, bien sûr"

Pour parler de cette nouvelle vie qui l'attend, c'est à un quotidien britannique que Valérie Trierweiler a décidé de se confier, en anglais. Le Times publie en effet aujourd'hui la première interview de la journaliste, qui évoque succinctement sa vie personnelle, le caractère du nouveau président et leurs discussions sur la politique, ou encore le rapport qu'il entretient avec Ségolène Royal, dont il est séparé depuis sept ans maintenant. Et Valérie Trierweiler n'hésite pas à avouer qu'elle a du mal à se rendre compte de son nouveau statut.

"Quand on me dit que je suis l'équivalent de Michelle Obama, je n'en crois pas mes yeux ou mes oreilles", explique-t-elle ainsi, évoquant la crainte que sa vie change trop. "Ca me fait peur, bien sûr, de ne jamais pouvoir sortir sans officier de sécurité", ajoute-t-elle, tandis que le journaliste du Times explique que Valérie Trierweiler se serait volontiers rendue à l'interview en vélo, mais qu'elle a eu peur d'être photographiée et que son geste soit interprété comme un coup de pub.

"Une femme qui sert de vase décoratif"

Et si elle peine encore à réaliser qu'elle succède dans les faits à Carla Bruni - "quand je lis ça, je me dis 'Ah oui, c'est vrai !'", lâche-t-elle en riant au Times - c'est une autre ancienne première dame dont elle souhaite s'inspirer, Danielle Mitterrand, qui a notamment oeuvré pour des oeuvres caritatives. "Ce rôle me met un peu mal à l'aise mais j'y arriverai très bien s'il n'est pas limité à ça. Je veux représenter l'image de la France, je sourirai quand il le faudrai et m'habillerai bien, mais ça ne doit pas s'arrêter là", explique-t-elle, toujours en anglais, au quotidien. "I will not be une potiche", ajoute-t-elle alors, une volonté que le journaliste du Times a du mal à traduire. "Le mot, qui n'a pas de traduction adaptée, signifie une femme qui sert de vase décoratif", explique tant bien que mal le journaliste.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial34
  • Incroyable !8
  • Prévisible10
  • Déprimant29
  • Rien à faire16


Plus sur
Valérie Trierweiler

LANCER LE DIAPORAMA
Valérie Trierweiler gagne contre "Closer" et empoche 12.000 euros

L'ex-première dame attaquait l'hebdomadaire après la publication à sa Une de photos volées de ses...

Valérie Trierweiler à la Une du "Vanity Fair" espagnol

Le frère de l'ex-première dame accorde une interview au "Vanity Fair" espagnol.

Photos volées : Valérie Trierweiler va attaquer "Closer"

Le magazine people publie aujourd'hui des photos de l'ex-première dame à Maurice, en compagnie de deux...

Le fils de Valérie Trierweiler demande à "Closer" et "Voici" de "laisser (sa) mère tranquille"

Sur Twitter, le fils de l'ex-première dame Valérie Trierweiler prend la défense de sa mère, paparazzée...

France Inter : Un syndicat critique le traitement du voyage en Inde de Valérie Trierweiler

Comme la plupart des rédactions, France Inter a envoyé un reporter en Inde pour couvrir le voyage...



Voir toute l'actualité sur Valérie Trierweiler

comments powered by Disqus
l'infoen continu
22/04 Bastien Millot (Bygmalion) mis en examen dans l'affaire des contrats avec France Télévisions
22/04 Cyril Hanouna abandonne "Nouvelle Star"
22/04 W9 et beIN Sports conservent les droits TV de la Ligue Europa
22/04 "Le Progrès" : une infographie sur l'origine des délinquants crée la polémique
22/04 "Sans aucun doute", l'ex-patron de TF1 Patrick Le Lay condamné
22/04 Programme TV : Un jour "Unforgettable" pour Anne Sinclair
22/04 2013, une très mauvaise année pour la presse magazine en France
22/04 Netflix : Un des dirigeants confirme le lancement en France
22/04 Audiences US : "Salem" démarre en fanfare
22/04 A voir ce soir : "Un jour, un destin" Anne Sinclair
22/04 Guillaume Gallienne s'engage pour l'Europe dans un clip
22/04 "Silicon Valley" et "Veep" renouvelées par HBO
22/04 Box-office : "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" signe le 2e meilleur week-end de l'année
22/04 Pierre Augé, gagnant de "Top Chef 2014" : "Robert Ménard m'a appelé ce matin"
22/04 800.000 téléspectateurs devant BFMTV pour le retour des otages
22/04 Audiences radio : Europe 1 devient leader en Ile-de-France devant RTL et France Inter
22/04 Catherine Deneuve, "parfois exaspérée" par Libération, "ne peut pas imaginer" sa disparition
22/04 "The Voice" : Christophe Maé a refusé d'être coach
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Grey's Anatomy

Je regarde 12

Des frères et des soeurs

Je regarde 9

Des racines et des ailes

Je regarde 8

Pékin express : à la...

Je regarde 7
Tout afficher