Jean-Pierre Elkabbach

Actualité Jean-Pierre Elkabbach

  1. 07/07/2015 News 21 Jean-Pierre Elkabbach dément avoir apporté son soutien à Jean-Marie Le Pen
    Alors que Marine Le Pen avait affirmé que son père avait reçu le soutien de Jean-Pierre Elkabbach, ce dernier a formellement démenti sur son compte Twitter.
  2. 06/07/2015 Zapping 268 Crise au FN : Marine Le Pen assure que son père a reçu le soutien de Jean-Pierre Elkabbach
    Marine Le Pen a confirmé que le journaliste d'Europe 1 avait contacté son père pour lui faire part de son soutien après son écartement du Front National.
  3. 17/06/2015 News 43 Europe 1 : L'exclu historique de Jean-Pierre Elkabbach
    Demain matin, sur Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach recevra un personnage historique bien rare dans les médias...
  4. 01/04/2015 News 11 Interview "sexiste" de Cécile Duflot : Jean-Pierre Elkabbach "surpris et révolté"
    Par ailleurs, Europe Ecologie Les Verts a affirmé avoir écrit au CSA sans prévenir Cécile Duflot au préalable.

biographie Jean-Pierre Elkabbach

Jean-Pierre Elkabbach est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et de l'Institut Français de Presse. D'abord journaliste en Algérie, il travaille pour l'ORTF jusqu'en 1968. En 1970, il rejoint TF1 pour présenter le journal télévisé puis Antenne 2 dès 1972.

 

Deux ans après, il présente la tranche d'information de midi de France Inter, avant de devenir rédacteur en chef de la station, puis rédacteur en chef à la direction de l'information. En 1977, il est nommé directeur de l'information d'Antenne 2. En 1982, il rejoint Europe 1 pour animer "Découvertes" puis le 8h-9h, en 1987-88. En 1988, il est nommé directeur général adjoint.

 

En novembre 1990, Jean-Pierre Elkabbach devient conseiller auprès du PDG de la Cinq, chaîne sur laquelle il anime le magazine "Pile et face" et "Dimanche, 20h10, Elkabbach". En 1992, il rejoint France 3 pour présenter l'émission "Repères" jusqu'en 1993. Cette année, il est élu Président de France 2 et France 3 qui deviennent France Télévisions.

 

En 1996, il quitte France Télévisions et retourne sur Europe 1 pour présenter "L'invité du matin". Nommé conseiller spécial pour la stratégie des médias du groupe par Lagardère en 1990, il devient, quinze ans après, directeur général de l'antenne d'Europe 1 et administrateur de Lagardere Active Broadcast. En 1999, il est nommé à la tête de la chaîne Public Sénat En 2008, il est remplacé à la tête d'Europe 1 par Alexandre Bompard, mais conserve son interview dans la Matinale.

77 ans
Né le 29 Septembre 1937
Signe astrologique : Balance
Ses Emissions

Bibliothèque Médicis

Brigitte Bardot : femme ou mythe

Le grand rendez-vous
Paroles d'Européens - Quelle nouvelle télévision publique ? - Les documents de «Zone Interdite» - MTV Europe Music Awards 2009 - En mode Ramzy