"3h de tournage possible par jour" : Le réalisateur de "Sous la Seine" (Netflix) explique comment ils ont réussi à tourner à Paris

Partager l'article
Vous lisez:
"3h de tournage possible par jour" : Le réalisateur de "Sous la Seine" (Netflix) explique comment ils ont réussi à tourner à Paris
Par Bruna Fernandez Journaliste
Née à l’époque des “Inconnus”, Bruna grandit entre le Brésil et la France. Enfant, elle enrichit son imaginaire devant le grand et le petit écran. Devenue journaliste, elle passe derrière la caméra et travaille pour plusieurs émissions. Un petit monde qu’elle se plaît à décortiquer pour puremedias.
Bande-annonce de "Sous la Seine" sur Netflix © Netflix
Le film de mordant de Xavier Gens, qui met en scène Bérénice Béjo face à un grand requin dans le fleuve parisien, a nécessité une organisation milimitrée.

Il fallait y penser, ils l'ont fait. Sorti ce mercredi 5 juin sur Netflix, "Sous la Seine" fait déjà un carton sur la plateforme, arrivant à la première place des films les plus regardés dans pas moins de 86 pays à travers le monde, à l'heure où nous écrivons ces lignes. Sorte de "dent de la mer" parisien, ce long-métrage réalisé par Xavier Gens, met en scène Bérénice Béjo dans la peau de Sophia, une brillante scientifique alertée par une jeune activiste écolo sur la présence d'un grand requin dans les profondeurs de la Seine, alors que Paris accueille pour les championnats du monde de triathlon dans le fleuve.

À lire aussi
"Les 25 dernières minutes sont incroyables" : Stephen King, le maître de l'horreur, a adoré "Sous la seine", le film de requins de Netflix avec Bérénice Bejo
SVOD
"Les 25 dernières minutes sont incroyables" : Stephen King, le maître de...
La série qui a détrôné "Maxton Hall" est désormais numéro 1 sur Prime Video dans plus de 99 pays...
SVOD
La série qui a détrôné "Maxton Hall" est désormais numéro 1 sur Prime Video dans...
Netflix dégaine aujourd'hui la suite de l'un des plus gros succès de son histoire
SVOD
Netflix dégaine aujourd'hui la suite de l'un des plus gros succès de son histoire
"L'un des meilleurs films de requins jamais réalisés" : La presse anglo-saxonne sous le charme de "Sous la seine", le film français de Netflix avec Bérénice Bejo
SVOD
"L'un des meilleurs films de requins jamais réalisés" : La presse anglo-saxonne...

"C'était un tournage sous haute surveillance"

Qualifié de "nanar" par la plupart des critiques, ce blockbuster à la française au scénario improbable se situe entre film horreur, dans la veine des nombreux films de requins sortis depuis le chef d'oeuvre de Steven Spielberg de 1976, et pamphlet écologique. Tourné en grande partie sur et dans l'eau, il fait notamment écho aux problématiques rencontrées par les organisateurs des Jeux Olympiques de Paris, alors que trois épreuves doivent se dérouler dans la Seine, et ce, alors que la qualité de l'eau est durablement affectée par la pollution.

A lire aussi : Audiences Netflix : Avec 40 millions de vues en 5 jours, ce film français devient un phénomène mondial et frôle déjà le top 10 des contenus étrangers les plus vus de l'histoire de la plateforme

Dans une interview accordée à "L'Équipe" , Xavier Gens a ainsi révélé les coulisses de ce tournage sportif, qui a été réalisé entre des studios en Belgique, en Espagne, mais aussi à Paris, sur la Seine. Le tournage "a duré quinze semaines, dont huit sous l'eau", explique le réalisateur. "C'était compliqué, très technique. Il fallait pouvoir anticiper toutes les problématiques sous-marines. Il y a eu beaucoup de préparation. Bérénice (Bejo) a dû travailler pour être capable de nager à 9 mètres sous l'eau en apnée. Nassim Lyes (qui incarne le chef de brigade Adil, ndlr), lui, avait une phobie de l'eau, ça l'a guéri", confie le cinéaste. "C'était un tournage sous haute surveillance" ajoute-t-il.

"On a découvert un cadavre le premier jour de tournage"

Les scènes sous l'eau étaient donc tournées en studio, mais sur la Seine également, il a fallu bien s'organiser : "C'est compliqué parce que c'est beaucoup de logistique. Sur la Seine, vous avez 3 heures de tournage possible, de 7 à 10 heures du matin, où vous pouvez bloquer le fleuve", explique-t-il. "On a tourné tous nos passages de zodiac, notamment sous les ponts, pendant ces trois heures. Et après 10 heures, on pouvait s'immiscer dans la circulation, mais interdiction d'être statique ou de faire demi-tour n'importe où".

S'ils ne sont pas tombés nez à nez avec un vrai requin dans la Seine, l'équipe du tournage a cependant eu une autre mauvaise surprise sur le fameux fleuve parisien. "On a découvert un cadavre le premier jour de tournage. On tournait sur l'Île Saint-Louis et en face, sur le quai de l'Hôtel de ville, il y avait un corps qui flottait entre deux péniches", raconte-t-il. "Le plus atypique qu'on peut trouver dans la Seine, c'est l'orque et le béluga (les deux animaux avaient été retrouvés dans la Seine en 2022, ndlr). C'est une preuve de la catastrophe écologique en cours", conclut-il.

l'info en continu
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses" après l'apparition d'une vidéo d'elle en train de faire un "blackface"
TV
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses"...
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...