"AcTualiTy" : Une première libératoire pour Thomas Thouroude et France 2

Partager l'article
Vous lisez:
"AcTualiTy" : Une première libératoire pour Thomas Thouroude et France 2
Thomas Thouroude © France 2
puremedias.com était lundi dans les coulisses de la première de la nouvelle émission de Thomas Thouroude sur France 2.

18h50, sous-sol de France Télévisions lundi. Debout sur un canapé rouge en plein milieu d'un large couloir, Thomas Thouroude, à peine sorti de la première d'"AcTualiTy", tient à s'adresser à ses équipes : "On dit souvent quand ça ne va pas. Ca me paraît important de dire aussi quand ça va bien", commence l'animateur encore sous l'effet de l'adrénaline du direct. "Je pense qu'on a réussi cette première émission au regard de tout ce qu'il s'est passé et des efforts qu'on a faits ces dernières semaines et ces derniers mois. Bravo à tous. Longue vie à 'AcTualiTy' !", lance-t-il ensuite sous les applaudissement de ses troupes, cinq minutes seulement après l'accouchement à haut risque de cette nouvelle émission censée lancer l'access de France 2, une case ô combien stratégique.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

"L'émission qui éclaire l'actualité"

Légère, l'ambiance tranche avec celle, plus tendue, qui régnait une heure et demi plus tôt dans ce même couloir où puremedias.com avait pu se glisser. Techniciens s'affairant aux pas de course pouvaient alors croiser des chroniqueurs jetant un dernier coup d'oeil fébrile à leurs notes, le tout dans une joyeuse cohue dont l'écho était seulement couvert par le chauffeur de salle de l'émission en train de gonfler à bloc le public du jour.

A 17h47 précisément, le coup d'envoi d'"AcTualiTy" était finalement donné par un générique jazzy très efficace. "L'émission qui éclaire l'actualité" avait choisi lundi d'attaquer par deux sujets sérieux : l'affaire Bygmalion et la jungle de Calais. L'occasion pour l'animateur et son équipe de montrer d'entrée de jeu l'ambition journalistique du programme mais aussi d'afficher leur parti pris : celui de se mettre à hauteur du téléspectateur et de "prendre le temps d'expliquer l'actualité". Pour ce faire, une méthode simple et efficace : une question posée au début de chaque thème et une réponse en une phrase apportée à la fin. Avec en bonus, un Thomas Thouroude se mettant dans la peau du téléspectateur moyen.

"Une première réussie"

Après des débuts un brin hésitants, l'émission trouve progressivement son rythme. De plus en plus à l'aise sur son plateau boisé rappelant "Le Grand Journal" de l'ère Denisot, son animateur bateleur se libère totalement avec l'arrivée de Michel Cymès, premier invité de l'émission, qui fait parfaitement le job comme on pouvait s'y attendre. Les séquences s'enchaînent sans bug majeur et à un rythme juste. Après une dernière pastille particulièrement réussie signée Mathieu Madénian et Thomas VDB, c'est déjà la fin de la première de l'émission. "A domani 'AcTualiTy' !" conclut Thomas Thouroude avant de rendre l'antenne.

Commence alors la pêche aux avis dans les coulisses. Ceux des réseaux sociaux tout d'abord, les plus immédiats. Dès la fin du direct, la plupart des chroniqueurs, des équipes de production et de France Télévisions sont ainsi rivés sur leurs smartphones, tentant de dégager une première tendance, avant que ne tombe le jugement de la presse et surtout les audiences du lendemain matin. "Les réseaux sociaux t'aiment", lance en loges, amusé, un cadre d'Elephant à un Thomas Thouroude en pleine redescente. "Ma mère a dit que ça allait marcher. Pourtant elle est très critique d'habitude !", veut croire la chroniqueuse Nathalie Schuck, avant de s'éclipser.

Assailli de toutes parts, Thomas Thouroude préfère se focaliser sur ce qu'il peut contrôler : la qualité de son émission. "On a fait une émission digne, qui tient debout, qui a une vraie structure (...) Les éclaireurs ont été très bons. On a eu la chance d'avoir Michel Cymès... Non, je trouve que c'est une première réussie", décrypte à chaud l'animateur, visiblement satisfait même s'il y a "mille trucs" à améliorer. Une analyse que semble partager Vincent Meslet, présent à ses côtés en loges après avoir assisté en coulisses à l'émission. "Il y a plein de bonnes choses. C'est un bonne première même s'il y a évidemment des choses à ajuster, comme toujours", estime le patron de France 2, visiblement soulagé lui aussi.

"Apprendre des trucs et se marrer"

Difficile de donner tort aux deux hommes. Si l'émission ne révolutionne pas la télévision et reste perfectible, elle parvient en tout cas à rassurer et tient surtout sa promesse de départ : celle "d'apprendre des trucs et de se marrer de temps en temps" comme le résume Thomas Thouroude.

Reste maintenant à savoir si les téléspectateurs répondront présents à cette nouvelle proposition d'actu programmée dans une case sinistrée et marquée par l'échec fracassant de Sophia Aram en 2013. Lundi soir, ils n'étaient que 438.000 curieux devant leur poste, soit 4,2% de l'ensemble du public, un faible démarrage. A Thomas Thouroude et à ses équipes désormais d'en faire venir d'autres, jour après jour. "On est là jusqu'à ce que la chaîne en décide autrement", aime à dire Thomas Thouroude. Le plus tard sera le mieux.

Thomas Thouroude
Thomas Thouroude
Europe 1 : L'équipe de "Y'a pas péno" virée des commentaires des Bleus au Mondial
Europe 1 : Clap de fin pour "Y'a pas péno"
Thomas Thouroude ("Y'a pas péno") : "Je croise les doigts pour que cette émission continue sur Europe 1"
Julien Cazarre se moque de Thomas Thouroude : "Chaque année, ça dégage au mois de mars !"
Voir toute l'actualité sur Thomas Thouroude
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ronan Berthelot

Idem, je n'ai jamais compris les éloges faits à cet animateur qui n'a connu que des catastrophes d'audiences.

Je ne dis pas qu'il est particulièrement mauvais (je ne l'ai regardé que dans l'émission de Formule 1 sur Canal, sport qu'il ne connaissait pas le moins du monde), mais on dirait que la majorité silencieuse à un avis sur la question.



Martin Thiébot

Ça faisait un peu 19hLive dans le fond.



Next Boy

comme Taratata



james007

Animateur assez sympa ...
Mais si le concept de base est intéressant...il faut tout de même un bon producteur pour obtenir un produit final qui tienne la route ...
Sans modifications ... tout cela fera long feu ...



Aigreurs Actuelles

Tout le monde aime Thouroude, mais personne ne le regarde. Cherchez l'erreur...



ElRom16

Thouroule pour lui ! :)



Eliot

Evidemment la mère va dire que c'est bien, les équipes vont dire que c'est réussi... mais la réalité montre que c'est quand même mal parti. Une première qui, malgré toute la promotion (BA, radio, presse...), arrive à attirer 2 fois moins de téléspectateurs que Joker ou Dans la peau d'un chef... ce n'est pas rien.



ben-jamin2

Ah bon? C'est justement la seule nouvelle émission de l'après-midi qui sort du lot! Lopez et Bern, d'après les extraits, n'innovent rien et leurs emissions ne m'attirent pas du tout. Pour raisons professionnelles, je ne sais pas les voir mais les extraits suffisent. Amanda, une émission et j'avais déjà compris : c'est du fourre-tout ce truc. En revanche, "Actuality", j'adhère totalement. Il y a un ton qui me plait, le concept me plait.



ben-jamin2

L'émission est fort sympa en tout cas.



#KN

Tu seras très vite libéré Toto.



FPth

Critiquer est facile, bosser l'est moins :p



Eyle Bay

Et pourtant, Dieu sait qu'il en a pris plein la tronche sur ce site l'an dernier...



FPth

Thouroude dégage une gnake et une énergie phénoménales.
Après, le créneau est ultra concurrentiel, et cela fait des années que F2 n'a pas dépassé les 10% donc quoiqu'il arrive, même si le concept était révolutionnaire ce qui n'est pas le cas, il faudra du temps pour que l'émission progresse et fédère.
C'est ce qu'on peut souhaiter de mieux aux équipes qui bossent !
Votre article révèle ce qu'on ne soupçonne peut être pas autant de l'extérieur : quelle pression !



Plouf

Très intéressant d'aller suivre cette première dans les coulisses, belle immersion et article nous permet aussi de nous immerger, bravo.



Arnaud

J'attendais beaucoup de cette emission, peut être un peu trop. Au final, je suis moins enthousiaste que toi.

J'ai même des doutes concernant la durée de vie de Actuality.



FlorentF

Il est bon animateur je trouve.
Mais je l'aurai presque plus vu dans une tranche de France Info, surtout après avoir découvert le positionnement "sérieux-décalé" de cette chaîne.
Ou alors le concept d'Actuality aurait pu se rapprocher de FI : un animateur debout, ambiance rédaction, qui se balade d'éclaireur en éclaireur, les titres du JT de 20h avec Pujadas.
Le concept de gens assis à une table est usé et le public n'a pas un grand apport.



Furious Angel

J'aime beaucoup Thomas Thouroude et son ton perpétuellement décalé. L'émission est aussi assez sympa, avec une première partie actu finalement assez courte, d'explications pures, et c'est un truc qui manque en télé. Pour moi ça devrait être dans les JT ce genre de séquence.

Après ils partent sur un sujet plus vie quotidienne, c'est sympa mais pas fou. Dans l'ensemble l'émission n'a rien d'hyper novateur et même si je suis plutôt client, je pense pas que ça va passionner les gens.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
Programme TV
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
L'acteur Peter Fonda est mort
Cinéma
L'acteur Peter Fonda est mort
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil"...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20 national" au coude-à-coude
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20...
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres", "The Rookie" en légère hausse
Audiences
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres",...
Vidéos Puremedias