"Affaire de la jupe de Nolwenn" : Pas de sanction du CSA contre "Salut les terriens !" et C8

Partager l'article
Vous lisez:
"Affaire de la jupe de Nolwenn" : Pas de sanction du CSA contre "Salut les terriens !" et C8
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
"Salut les terriens !" du 23 septembre 2018 © Dailymotion
Le régulateur s'est récemment penché sur une séquence litigieuse au cours de laquelle Laurent Baffie avait relevé la jupe de Nolwenn sur C8.

Fin de "l'affaire de la jupe de Nolwenn". Selon nos informations, confirmant celles de "Touche pas à mon poste" hier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé de ne pas prononcer de sanction à l'encontre de C8 pour une séquence polémique diffusée en septembre dernier dans "Salut les terriens !", l'émission de Thierry Ardisson diffusée chaque samedi en access. Les Sages de l'audiovisuel ont notamment justifié leur décision par le caractère humoristique de la séquence et le soutien public apportée par Nolwenn Leroy à Laurent Baffie au moment de cette polémique. La décision du CSA devrait être rendue publique aujourd'hui.

À lire aussi
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez de retour à Noël
TV
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez...
Audiences samedi : Quel score pour la finale de la Star Academy à 22h sur TF1 ?
TV
Audiences samedi : Quel score pour la finale de la Star Academy à 22h sur TF1 ?
Audiences : "Cassandre" et "N'oubliez pas les paroles" résistent bien face au foot
TV
Audiences : "Cassandre" et "N'oubliez pas les paroles" résistent bien face au foot
Audiences : Quel score pour le match des Bleus face au Danemark hier à 17h sur TF1 ?
TV
Audiences : Quel score pour le match des Bleus face au Danemark hier à 17h sur TF1 ?

Diffusée le 23 septembre 2017, la séquence montrait Laurent Baffie, le sniper du programme, en train de relever la jupe de Nolwenn Leroy, invitée de l'émission. "Il faut du cul !", avait justifié le trublion, présentant son geste comme un moyen de faire monter l'audience de l'émission. "Je tiens à préciser que je laisse faire parce que c'est Laurent. C'est mon ami", avait réagi la chanteuse après avoir éclaté de rire, non sans finalement enlever la main de Laurent Baffie. Cette séquence avait été signalée au CSA par de nombreux internautes, certains dénonçant une agression sexuelle commise sur un plateau de télévision. Face à ces signalements, les Sages de l'audiovisuel avaient mécaniquement ouvert une instruction.

A l'annonce de cette saisine, Thierry Ardisson avait fustigé l'institution présidée par Olivier Schrameck. "C'est Orwell ! On rêve !", avait lancé l'animateur dans un communiqué. "Le CSA s'appuie sur des signalements, je déteste ce système de dénonciation anonyme. On se croirait en 1942, époque où les Français avaient déjà une fâcheuse tendance à dénoncer", avait-il ajouté. Thierry Ardisson avait enfin assumé la diffusion de cette séquence enregistrée le jeudi précédant la diffusion de l'émission. "Je fais ce que je veux ! C'était une blague entre Laurent Baffie et Nolwenn Leroy qui sont par ailleurs très très potes !", avait-il relativisé.

Laurent Baffie salue la décision du CSA à sa manière

La principale concernée, Nolwenn Leroy, avait pour sa part pris la défense de Laurent Baffie. "Avec mon caractère bien trempé, si je m'étais sentie agressée, je me serais défendue et je lui aurais donné un coup de coude dans la figure", avait expliqué la chanteuse, rappelant que "Laurent est effectivement un ami (...) et il a toujours été bienveillant et respectueux avec moi", avait-elle notamment déclaré au "Parisien" quelques jours après le début de la polémique.

Laurent Baffie avait de son côté tenu à présenter ses excuses à Nolwenn Leroy lors du numéro suivant de "Salut les terriens !". Il avait notamment regretté qu'on ne parle plus que de l'affaire au lieu de parler de l'album de Nolwenn Leroy. L'humoriste avait enfin confié sa crainte que la séquence lui revienne "à la gueule" alors qu'il se dit "très sensible à la cause des femmes battues".

Hier soir, Laurent Baffie, visiblement déjà informé de la décision du CSA de ne pas sanctionner C8, a réagi sur Twitter. "Le CSA ne réclame aucune sanction contre moi dans 'l'affaire Nolwenn' Je fais quoi avec ma croix, je la revend sur Le bon coin ?", a-t-il écrit, fidèle à lui même.

Conseil supérieur de l'audiovisuel
Conseil supérieur de l'audiovisuel
Diversité à la télévision : Bonnet d'âne pour les chaînes info
L'Arcom exhorte YouPorn et RedTube à bloquer leur accès aux mineurs dans un délai de 15 jours
Florian Philippot réclame plus de temps de parole, le CSA estime sa demande injustifiée
Anti-vaccins traités de "connards" par Thierry Moreau : Le CSA ne relève aucun manquement de RMC
Voir toute l'actualité sur Conseil supérieur de l'audiovisuel
Autour de Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • France Télévisions
  • France 3
  • CNews
  • C8
  • Arte
  • NRJ 12
  • France 5
  • TMC
  • TFX
  • France 4
  • Aurélie Filippetti
  • Christine Kelly
  • Françoise Laborde
  • CStar
  • Médiamétrie
l'info en continu
Ce soir à la télé : Le film iconique qui a fait de Julia Roberts une star planétaire
Programme TV
Ce soir à la télé : Le film iconique qui a fait de Julia Roberts une star...
Audiences : Bilan décevant pour "La bataille des clans" sur TFX
Audiences
Audiences : Bilan décevant pour "La bataille des clans" sur TFX
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez de retour à Noël
TV
"Un dimanche à la campagne" en pause sur France 2 : l'émission de Frédéric Lopez...
Anisha, gagnante de la "Star Academy" : "Cette victoire est une revanche sur la vie"
Interview
Anisha, gagnante de la "Star Academy" : "Cette victoire est une revanche sur la vie"
"Star Academy" : Quel bilan d'audience pour les primes sur TF1 ?
Audiences
"Star Academy" : Quel bilan d'audience pour les primes sur TF1 ?
Sébastien Thoen : "Pendant dix ans, on a fait ce qu'on a voulu sur Canal+, c'était même honteux"
Interview
Sébastien Thoen : "Pendant dix ans, on a fait ce qu'on a voulu sur Canal+, c'était...