"Attention à ne pas en faire trop !" : Le présentateur météo de LCI tacle son confrère de BFMTV sur la canicule

Partager l'article
Vous lisez:
"Attention à ne pas en faire trop !" : Le présentateur météo de LCI tacle son confrère de BFMTV sur la canicule
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Les premiers pas de Hélène Mannarino et Stefan Etcheverry à la tête de la matinale de LCI © LCI
Guillaume Woznica s'est interrogé ce matin sur LCI sur "l'hystérie" des métérologues et présentateurs météo concernant la canicule sévissant en France.

Il recadre ses confrères "qui en font trop". Ce matin, dans la matinale de LCI co-présentée par Stefan Etcheverry et Hélène Mannarino, le présentateur météo Guillaume Woznica a tenu un édito pour dénoncer les "coups de gueule" sur la canicule depuis plusieurs jours. S'il n'a pas remis en question la gravité de la situation, il a appelé à moins "d'hystérie" autour de cet épisode de chaleur.

À lire aussi
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
TV
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
"Poutine est une fiotte" : Après un nouveau dérapage, LCI se sépare de son expert Sergueï Jirnov
TV
"Poutine est une fiotte" : Après un nouveau dérapage, LCI se sépare de son expert...
"Je ne peux pas les blairer" : La France insoumise veut des excuses après la sortie d'une journaliste de France 24 (MAJ)
TV
"Je ne peux pas les blairer" : La France insoumise veut des excuses après la...
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
TV
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust

"Des mots toujours plus forts, des superlatifs toujours plus présents"

"C'est inquiétant parce que des températures à plus de 40 degrés à la mi-juin, c'est inédit, mais attention à ne pas en faire trop. On a vu sur les réseaux sociaux et dans les médias, ces coups de gueule de météorologues et de présentateurs météo, qui ont parfois tendance à en faire un peu trop, en utilisant des mots toujours plus forts et des superlatifs toujours plus présents", a débuté Guillaume Woznica. Et de citer ces propos : "La situation est grave", "L'histoire s'écrit", "La France va cramer", "Il faut un ton et une gravité à hauteur de l'événement".

S'il ne l'a pas indiqué explicitement, le présentateur a visé son confrère de BFMTV, Marc Hay, qui multiplie les sorties depuis hier pour alerter sur la situation météorologique. "Le but, ce n'est pas de faire peur. Mais en fait, j'ai décidé depuis maintenant quelques jours d'arrêter d'utiliser mon ton habituel que je trouve au final un peu nul. C'est-à-dire d'arriver en plateau et de vous dire : 'La France va être concernée par une nouvelle canicule'. Je pense que cela ne marche plus. Là, il faut que les gens comprennent que la France va cramer cette semaine", a-t-il déclaré mardi soir dans "22 Heures Max" et dont les propos ont été repris sur les réseaux sociaux.

"La situation n'est pas historique ! A nous de faire en sorte qu'elle ne devienne pas hystérique !"

Guillaume Woznica de LCI a poursuivi son coup de gueule : "Oui, on va connaître une canicule avec plus de 40 degrés à la mi-juin. C'est du jamais-vu une telle intensité si tôt dans la saison. Mais, stop !". "Est-ce qu'il faut en faire encore plus ? Est-ce que c'est à nous de dramatiser encore plus la situation et de faire peur ? Je ne pense pas du tout. Ce sera contre-productif car ça va creuser un peu plus le fossé qui existe entre l'immense majorité qui a compris que le réchauffement climatique est là (...) et la minorité qui ne veut pas voir ce réchauffement climatique et qui ne fera rien pour changer les choses", a poursuivi le présentateur météo de la matinale de LCI.

Il a reconnu que "cette canicule sera forte" et qu'on "va battre des records", mais il a précisé qu'elle ne "sera pas aussi intense que juin 2019" - "elle avait été historique" -, "pas aussi durable qu'août 2003" - "ça avait duré 15 jours" -, et "pas aussi étendue" - "80 départements en alerte". "La situation n'est pas historique. A nous de faire en sorte qu'elle ne devienne pas non plus hystérique", a conclu Guillaume Woznica. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

LCI
LCI
Christophe Galtier et Kylian Mbappé se moquent d'une question de Paul Larrouturou
LCI présente ses excuses après l'imitation jugée raciste d'un chroniqueur
LCI : Adrien Gindre récupère l'interview politique de la matinale, Elizabeth Martichoux décroche le 9h-12h
Voir toute l'actualité sur LCI
l'info en continu
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
TV
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
"Libération" fustige un article de "Médiapart" qui met "en doute son indépendance" après le prêt de Daniel Kretinsky
Presse
"Libération" fustige un article de "Médiapart" qui met "en doute son indépendance"...
"Poutine est une fiotte" : Après un nouveau dérapage, LCI se sépare de son expert Sergueï Jirnov
TV
"Poutine est une fiotte" : Après un nouveau dérapage, LCI se sépare de son expert...
Audiences : Le "13 Heures" de Julian Bugier au plus haut depuis septembre 2019 sur France 2
Audiences
Audiences : Le "13 Heures" de Julian Bugier au plus haut depuis septembre 2019 sur...
"Je ne peux pas les blairer" : La France insoumise veut des excuses après la sortie d'une journaliste de France 24 (MAJ)
TV
"Je ne peux pas les blairer" : La France insoumise veut des excuses après la...
Audiences access 20h : Records pour Cyril Hanouna et Yann Barthès
Audiences
Audiences access 20h : Records pour Cyril Hanouna et Yann Barthès