"Babylon Berlin" : Canal+ lance la série allemande la plus chère de l'histoire le 27 août

Partager l'article
Vous lisez:
"Babylon Berlin" : Canal+ lance la série allemande la plus chère de l'histoire le 27 août
Volker Bruch dans "Babylon Berlin"
Volker Bruch dans "Babylon Berlin" © Frédéric Batier/X Filme
Succès critique, cette série est la plus chère de l'histoire de la télévision allemande.

Une série d'époque qui séduit. A compter du lundi 27 août à 21h, Canal+ offrira à ses abonnés les huit épisodes de la saison 1 de la série allemande "Babylon Berlin", qui a affolé les compteurs outre-Rhin, mais aussi à l'étranger. La fiction impressionne déjà par son budget, sans commune mesure avec les productions habituelles, de l'ordre de 40 millions d'euros pour les deux premières saisons qui ont déjà été diffusées par la chaîne payante Sky 1 Deutschland. Côté audiences, la série adaptée des romans à succès de Volker Kutscher et réalisée par Tom Tykwer ("Sense8"), a battu des records pour un programme non-anglophone. Netflix en a même acquis les droits pour le marché américain.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les élèves dès lundi
TV
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

L'action de "Babylon Berlin" a pour cadre le Berlin de 1929, avant le IIIe Reich, alors que les Années Folles brillent de leurs derniers feux. Tout droit venu de Cologne et transféré dans la capitale pour résoudre une affaire criminelle, l'inspecteur Gereon Rath (Volker Bruch), traumatisé par la guerre, découvre les cabarets et la mafia locale, mais aussi les complots politiques qui rongent la cité allemande. Il croisera sur sa route la mystérieuse Charlotte Ritter (Liv Lisa Fries), qui rêve d'une carrière dans la police...

"Personnages troublants d'ambivalence"

Les critiques à l'égard de la série sont particulièrement élogieuses, nombre d'entre elles ayant noté le troublant écho que ce Berlin du siècle dernier pouvait avoir avec la capitale allemande de nos jours. Comme le notait il y a quelques mois le journal "Le Monde", "'Babylon Berlin' coche toutes les cases de la série à succès : réalisation soignée, narration suffisamment rythmée pour être addictive mais avec ce qu'il faut d'anfractuosités pour être attrayante, et personnages troublants d'ambivalence à l'instar des deux policiers, dont l'un est un toxicomane à temps plein et l'autre une prostituée occasionnelle".

Sur le même thème
l'info en continu
Le confinement vu par... Jean-Luc Reichmann
Confinement
Le confinement vu par... Jean-Luc Reichmann
Coronavirus : La saison 16 de "Grey's Anatomy" sera raccourcie
Séries
Coronavirus : La saison 16 de "Grey's Anatomy" sera raccourcie
Championnat de France : Canal+ refuse de payer pour les matchs qui n'ont pas été joués
TV
Championnat de France : Canal+ refuse de payer pour les matchs qui n'ont pas été...
Le confinement vu par... Emilie Mazoyer
Confinement
Le confinement vu par... Emilie Mazoyer
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Presse
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Audiences : "Les Reines du Shopping" au plus haut depuis 2015 sur M6 !
Audiences
Audiences : "Les Reines du Shopping" au plus haut depuis 2015 sur M6 !
Vidéos Puremedias