"Boyard Land" : Personnages, épreuves, règles... Tout savoir sur le spin-off de "Fort Boyard" de France 2

Partager l'article
Vous lisez:
"Boyard Land" : Personnages, épreuves, règles... Tout savoir sur le spin-off de "Fort Boyard" de France 2
"Boyard Land"
"Boyard Land" © DR
Ce prequel de "Fort Boyard" sera lancé dans les prochains mois sur la chaîne.

"Fort Boyard" avant "Fort Boyard". C'est à Boran-sur-Oise, à une heure de route de Paris, que se déroule actuellement le tournage de "Boyard Land", le futur jeu d'hiver de France 2. Une création française signée Adventure Line Productions (ALP), la même société de production que "Fort Boyard", qui a pensé ce nouveau divertissement comme un prequel de l'émission culte, présenté officiellement à la presse mercredi lors d'une visite complète sur place. Le développement de ce projet ambitieux a nécessité deux ans de réflexion et a vu la production décider de changer de lieu après avoir déniché un premier parc dans lequel toutes les conditions de sécurité n'étaient pas réunies selon elle. Elle a trouvé le lieu idéal avec cette ancienne base de loisirs qui a connu son heure de gloire entre les années 1930 et 1970.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

L'amour de jeunesse du père Fouras

Pour s'inscrire dans la continuité de son illustre prédécesseur, ALP a développé une véritable mythologie autour de "Boyard Land", à commencer par son histoire. Les téléspectateurs apprendront ainsi lors de la diffusion que ce parc a été ouvert par le père Fouras, qui y a fait fortune et y est tombé amoureux d'une fée, la Fée Roni (incarnée par l'humoriste Nicole Ferroni). Mais l'amour entre un humain et une fée étant impossible, le Père Fouras, désemparé, a choisi de s'exiler en Charente-Maritime dans le fameux fort. Un jour, Willy (Willy Rovelli), le cuisinier déjanté du fort, va faire la découverte du plan du parc, depuis des années à l'abandon. Il va donc se mettre en tête de réouvrir le fameux lieu et d'en devenir le nouveau directeur, mégalomane à souhait.

Un directeur qui donnera la réplique à Olivier Minne, présent en tant qu'animateur pour épauler les deux équipes. Car c'est une nouvelle mécanique de jeu que proposera "Boyard Land" avec un affrontement bon enfant entre deux équipes composées de quatre célébrités : les blancs d'un côté et les rouges de l'autre, toujours en lice pour des associations. Sur les trois premières émissions mises en boîte, Bruno Guillon, Faustine Bollaert et Olivier Delacroix ont déjà essuyé les plâtres. Lors du quatrième et dernier numéro enregistré mercredi soir, Camille Cerf, Laury Thielleman, Vincent Lagaf, Daniel Narcisse, Christophe Licata, Nathalie Péchalat et le sculpteur Richard Orlinski, dont les oeuvres décorent le parc, s'en sont donné à coeur joie sur les épreuves.

La production en a conçu une vingtaine en tout, inspirées des classiques de la fête foraine, dans une ambiance à mi-chemin entre Tim Burton et le film "The Greatest Showman". Au programme : une course de karts électriques équipés de... roues de caddie qui ne vont pas toujours dans le bon sens, la salle des arcades avec différents mini-jeux, le "Cham'Bowling", mélange entre le bowling et le chamboule-tout, la "Maison des Clowns" et son parcours hanté... Les animaux seront toujours de la partie avec des rats et des araignées pour ne citer qu'eux.

La grande roue en épreuve finale

Chaque équipe débutera la partie avec un capital de 100 Boyards, qui leur servira à s'acquitter du montant dû pour débuter chaque épreuve, comme dans une véritable fête foraine. A la clé pour le gagnant : des Boyards supplémentaires. Pas de salle du trésor pour conclure le jeu mais une grande roue, statique, haute de 18 mètres, soit six étages, qu'un candidat dans chaque équipe devra gravir le plus vite possible pour actionner une manette qui fera tomber les fameux Boyards. Un tableau de conversion permettra enfin de connaître la somme récoltée par chaque équipe.

L'esprit "Fort Boyard" se retrouvera également grâce à une galerie hétéroclite de nouveaux personnages aux noms évocateurs tels que Pass'ivite (incarné par Anthony Laborde alias Passe Muraille), Passe Moilesucre (l'équivalent féminin de Passe Partout, auprès de qui les candidats devront acheter des tickets), Passe Nullepart (qui mesure 2,35 m), Madame Barbe ou Double Passe, des soeurs siamoises et chanteuses. Malgré la superficie modeste du parc, les deux équipes se déplaceront à bord des "Boyard mobiles", des voiturettes de golf conduites par Pass'ivite et Pass'laseconde. Absent physiquement, le père Fouras sera omniprésent, apparaissant sur des éléments du décor ou lors de vidéos expliquant les règles du jeu.

Pas moins de six heures de tournage ont été nécessaires pour chaque numéro. L'équipe a dû composer certains soirs avec la pluie et les caméras ne se sont pas éteintes avant 4h du matin... Car "Boyard Land" est un programme tourné uniquement de nuit, toujours dans cette volonté de recrééer une atmosphère féerique avec des jeux de lumière partout.

Un pari industriel

Malgré la force de "Fort Boyard", "Boyard Land" constitue un vrai pari, à la fois pour France Télévisions et pour Adventure Line Productions. Pour que ce projet "extrêmement couteux" puisse voir le jour, la société de production n'a pas hésité à investir en partie sur ses fonds propres ; le budget de l'émission ne rentrant pas dans celui de France 2. "Je perds de l'argent sur ce programme", a confié Alexia Laroche-Joubert, la patronne d'ALP, lors de la présentation du jeu à la presse. Pour elle, il s'agit donc d'un pari sur l'avenir : "Un programme tient à notre capacité à l'amortir sur plusieurs pays". A titre d'exemple, en 30 ans d'existence, "Fort Boyard" a déjà été adapté dans une trentaine de pays.

Du côté de France Télévisions, on souligne qu'à l'instar de "La course des champions", ce nouveau jeu contribuera à renouveler l'offre de divertissements engagée cette saison. "C'est une marque qu'on a envie d'installer et nous allons nous donner les moyens de le faire", a promis mercredi Alexandra Redde-Amiel, directrice déléguée aux variétés et divertissements de France Télévisions.

Fort Boyard
Fort Boyard
"Fort Boyard" : Un comédien du jeu de France 2 condamné à de la prison avec sursis
"Fort Boyard" : Passe-Partout reprend en live son tube "Je suis Passe-Partout" devant des candidats en folie
"Fort Boyard" : Laurent Kerusoré ("Plus belle la vie") pris de panique face à des rats
Voir toute l'actualité sur Fort Boyard
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Piero Giuseppe Strada

Je suis italien et je aime Fort Boyard, qui m'a accompagné depuis mon enfance. Maintenant je suis impatient de voir cette nouvelle émission! Savez-vous quand'elle va commencer? Merci et... ciao dall'Italia!



FTV4

L'émission d'Arthur c'était "Rock'N'Roll Circus" ;)



Mario Mario

Willy Rovelli, son personnage megalomaniaque et flippant (un Joker dans Batman), peut porter l'histoire et la tonalité Burtonienne. Sans ce maillon tout s'écroule



André LE

On verra ça semble sympa mais pas si convaincu que ça sur l'audience



Saguilar

Pourquoi pas



A French is back

Ca y est, cette fois-ci Fort Boyard est clairement devenu un parc à thème..



Emrata.

Ce qui est étonnant c’est que j’ai l’impression qu’ils donnent plus de caractère à Boyard Land qu’au Fort Boyard actuel.



Emrata.

Pourquoi pas. Sur une création, tout est possible. Il y a l’air d’y avoir un esprit fort, et une certaine prise de risque de la production et de la chaîne, ce qui mérite d’être salué dans le PAF actuel.

J’aimerais surtout qu’on revienne à un Fort Boyard plus authentique. Le lieu est exceptionnel et avec les technologies actuelles on pourrait le filmer pour le rendre grandiose, plus sombre.
Évidemment ça reste un jeu familial, évidemment on n’attire pas les enfants avec les mêmes codes qu’en 1995, mais le Fort est devenu trop gaguesque sur la forme.

Ce qui est étonnant c’est qu’ils ont l’air d’oser cet esprit fort sur Boyard Land.



TéléQuaNon

ALR arrive à me faire pleurer.



LeKouign

Un personnage féminin pour tenir le parc ça aurait été un peu mieux...
Et permis de recréer un duo avec Olivier Minne, comme à la grande époque !
Parce que le duo de mecs avec l’antipathique Rovelli... c'est risqué !



EiffelNord

... ou une série/mini-série/téléfilm évènement



Paul168600

Avec Guillaume Ramain à la direction artistique, il faut surtout s'attendre à une grosse dose de gags juste pour forcer le rire et qu'Olivier Minne soit autant une plante verte que dans l'émission originale avec exactement les mêmes phrases sans jamais donner de conseils aux candidats.



arno2marcq

Depuis l'annonce du jeu dans Fort Boyard, je me dis que ça peut être un gros succès comme un énorme bide. C'est un pari assez risqué et coûteux.

Le thème de la fête foraine est une excellente idée mais il faut voir l'ambiance, la réussite ou non des épreuves, l'animation, les personnages...

Ca peut être génial (un peu comme l'émission sur le cirque d'Arthur, je ne sais plus le nom, hélas jamais renouvelée) soit être complètement ridicule. A voir.



CKANKONVAOU

Le programme semble très alléchant. Et pour celles et ceux qui se plaignent (ici ou ailleurs) de ne voir que des formats importés, "Boyard Land" est une création 100% française comme "Fort Boyard"... Espérons un bon succès et une exportation un peu partout.



Paul168600

Je m'étais dis ça au début espérant que tous les WTF de l'émission originale allait basculer sur BoyardLand malheureusement je pense que l'un n'empêchera pas l'autre :/



Paul168600

Willy Rovelli en personnage principal, mais quel horreur, il est déjà hyper surexposé dans Fort Boyard à outrance mais la...
Et je ne parle même pas des noms ridicules des personnages, on dirait une parodie clairement, en fait c'est un copier coller de Fort Boyard mais dans un parc ! Il y a aucune cohérence et on nous a vendu l'histoire du Père fouras tout l'été mais celui ci n'est même pas présent et c'est Willy qui prend la vedette à la place. Je prédis un gros flop !



philalex

J'étais un peu sceptique par l'aspect "prequel" évoqué dans les premiers articles. Je ne demande plus qu'a voir le résultat. Et j'ai hâte !



Starlight

Quand ce n'est pas "un vrai pari", c'est un "gros pari" ou un "pari industriel". Décidément, à chaque nouveauté, on a droit à cette expression maintenant.



Simsoland2

autant fort boyard me gonfle et mennuie autant là le concept sur le papier a l'air séduisant je regarderais la 1ere



Mickael Bréand

Ça a l'air vraiment sympa, l'esprit Fort Boyard à l'ambiance ancienne fête foraine.
Vivement !



Selim

Ça m'a convaincu, j'ai hâte!



Sanmibor

Voilà, une fête foraine c'est le format parfait pour nous mettre plein de personnages farfelus.
Profitez-en pour revenir à un Fort Boyard sobre, flippant, plus "dur", comme au début de l'ere Minne.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Stéphane Bern va jouer un militaire pour France 3
TV
Stéphane Bern va jouer un militaire pour France 3
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Interview
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans "L'Equipe du soir"
Sport
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans...
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
TV
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle", "L'atelier" continue de baisser
TV
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle",...
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
TV
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
Vidéos Puremedias