"Brexit" : La fiction britannique événement avec Benedict Cumberbatch ce soir sur Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
"Brexit" : La fiction britannique événement avec Benedict Cumberbatch ce soir sur Canal+
Bande-annonce de "Brexit" (VF) © DR
Cette fiction permet de découvrir la stratégie mise en place par les partisans du Brexit durant la campagne pour le référendum.

Un unitaire au coeur de l'actualité. Alors que les parlementaires britanniques sont actuellement divisés sur les conditions de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, décision qui fait suite au référendum de 2016, une fiction britannique propose de revenir sur la campagne controversée en faveur du Brexit. "Brexit", c'est son nom, a été diffusée sur Channel 4 le 7 janvier dernier et sera programmée ce soir sur Canal+. Par ailleurs, la fiction sera également disponible sur la plateforme myCanal.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Une stratégie controversée

Le credo de "Brexit" : "Tout le monde sait qui a gagné, mais tout le monde ne sait pas comment". Ecrit par James Graham ("Privacy", "This House", "Tory Boyz") et réalisé par Toby Haynes ("Sherlock", "Cinq Jours", "Doctor Who"), cet unitaire propose de suivre le directeur déterminé de la campagne en faveur du Brexit, Dominic Cummings, un conservateur. C'est à lui par exemple que les Britanniques doivent le slogan aussi simple qu'efficace de la campagne officielle en faveur de la sortie de l'Europe, "Take back control" ("Reprenez le contrôle"). Un rôle interprété par Benedict Cumberbatch ("Sherlock", "Hawking", "The Last Enemy").

Pour rechercher des électeurs cachés, ce fin tacticien a usé d'une stratégie controversée basée sur l'utilisation des données personnelles grâce à des algorithmes sophistiqués qui explorent les recoins les plus sombres d'internet. Mais sa tactique est loin de faire l'unanimité. Alors que les eurosceptiques traditionnels se heurtent aux pro-Brexit modernes, les coups bas et les trahisons s'enchaînent 90 minutes durant. Au final, cette fiction met en lumière, sans pour autant les épargner, les figures puissantes qui ont manoeuvré pour sortir le camp du Brexit de l'ombre.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
LeMoi

Le Brexit ou le pouvoir des réseaux sociaux... tout comme l'élection de Trump quelques mois après...



guilem2

Il y a eu une incroyable intox des deux cotés. Si vous ne raisonniez pas comme un supporter de foot quo défend son infaillible et omnisciente équipe libérale, vous en conviendrez. Je précise que je ne suis pas favorable au Brexit.



Emrata.

On sait que les pro-Brexit se branlent totalement des faits, en effet. Pour moi manier les fake-news c'est pas de la politique, c'est le cancer de la pensée.



lampeapetrole

Et que d'autres croient que l'Europe peut les protéger contre le monde qui devient tout vilain brrrrrrr



guilem2

Ca a vertement menti des deux coté. Cela s'appelle faire de la politique. Je suis personnellement convaincu que le meilleur moyen de renforcer les pro-Brexit est justement cette tendance aux injonctions incroyables du type "si tu oses nier ça".



Emrata.

Ils ont été manipulés par des figures prêtes à tout pour imposer leur idée, quitte à mentir. Si tu oses nier ça, ça sert à rien de discuter.



Jon75

Les britanniques craignent là-bas la pénurie, avec ce vote en défaveur de May.



guilem2

Heureusement qu'en plus de TOUTE la presse, on fasse une série pour redire à quel point les gens sont bêtes et pensent mal et à quel point il est dangereux de les laisser décider.



La Sardine

Parfois je me dis que face à la médiocrité de la classe politique qui s'apprête à mettre au chômage des milliers de britanniques, le mieux est un retour en arrière toute : revoter sur la base des mensonges et de linconscience des pro Brexit.

À l'image de cette députée britannique qui s"étonnait que son pays ne dispose d'aucun sièges au parlement avec l'accord de Theresa May, si, si, certains sont vraiment des abrutis.



Emrata.

Pas que depuis hier soir... Et dire que des tarés veulent la même chose chez nous...



Spontex

Le Royaume Uni est en crise depuis hier soir.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias