"C'est dur d'être aimé par des cons" : "Charlie Hebdo" dézingue Robert Menard et l'extrême droite

Partager l'article
Vous lisez:
"C'est dur d'être aimé par des cons" : "Charlie Hebdo" dézingue Robert Menard et l'extrême droite
Les caricatures de "Charlie Hebdo" ont été diffusées dans un spot sur BFMTV. © Abaca
La rédaction a publié hier un communiqué critiquant vivement le maire de Béziers.

Le journal charge l'élu sudiste. Depuis l'assassinat de l'enseignant Samuel Paty il y a une semaine après avoir présenté des caricatures de "Charlie Hebdo" dans sa salle de classe, de nombreuses personnalités du Rassemblement national ou affiliés comme Robert Ménard ont affirmé leur défense du magazine satirique. Dans sa ville, le maire de Béziers a d'ailleurs republié via une campagne d'affichage la Une de "Charlie Hebdo" montrant Mahomet se plaindre : "C'est dur d'être aimé par des cons", suivi d'un texte ajouté par la municipalité : "Non au terrorisme islamiste !".

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...

"Il vise seulement les intégristes, pas les musulmans"

Dans un communiqué hier, la rédaction de "Charlie Hebdo" a réagi aux soutiens de ceux qu'ils combattent au quotidien dans leurs colonnes. "C'est dur d'être aimé par des cons. C'est dur d'être aimé par Robert Ménard et par l'extrême droite. 'Charlie Hedbo' et Cabu ont toujours combattu le Front National et ont même lancé en 1995 une pétition pour demander sa dissolution", ont rappelé les journalistes du magazine.

Par la suite, ils ont tenu à rappeler la signification de la Une de Mahomet, si souvent reprise par la droite et l'extrême-droite. "Le dessin vise seulement les intégristes, pas les musulmans. C'est la différence entre 'Charlie' et Robert Ménard", a ajouté l'hebdomadaire. Et de conclure : "Lire un dessin de presse, ça s'apprend, ça ne se détourne pas".

Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe...
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Programme TV
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Diego Maradona est mort
Sport
Diego Maradona est mort
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une question insistante de Guillaume Durand
Radio
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une...
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
TV
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente...
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16 décembre sur TMC
Programme TV
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16...
Vidéos Puremedias