Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"

Partager l'article
Vous lisez:
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Un journaliste de "C à vous" dans la voiture d'Alain Weill © France 5
La séquence incriminée a été diffusé en avril 2017 au lendemain d'un débat entre les candidats à l'élection présidentielle.

Une médiatisation qui n'a pas été du goût de tout le monde. Le 5 avril 2017, au lendemain du débat organisé entre les 11 prétendants à l'élection présidentielle retransmis sur BFMTV et CNews, l'émission "C à vous" sur France 5 avait diffusé un sujet sur les coulisses de la soirée. Dans le cadre de la rubrique "Le 5 sur 5", alors animée par Maxime Switek, un journaliste du talk-show s'était rendu sur le parking du studio de la Plaine Saint-Denis où avait lieu le débat, pour interroger à chaud différents protagonistes.

À lire aussi
France 3 : Fin annoncée des éditions nationales du "12/13" et du "19/20" après 36 ans d'existence
TV
France 3 : Fin annoncée des éditions nationales du "12/13" et du "19/20" après 36...
Ivres, deux lycéens découvrent en direct leurs résultats au bac sur BFMTV
TV
Ivres, deux lycéens découvrent en direct leurs résultats au bac sur BFMTV
Audiences : 5 programmes télé qui auraient mérité mieux
TV
Audiences : 5 programmes télé qui auraient mérité mieux
Ce soir à la télé : Les retrouvailles d'acteurs d'une série culte à Marseille, C8 apporte le dessert à Cassis
TV
Ce soir à la télé : Les retrouvailles d'acteurs d'une série culte à Marseille, C8...

Et outre l'entourage des candidats, le journaliste de "C à vous" s'était fait "un nouvel ami" selon les mots employés par Maxime Switek, en la personne du chauffeur du patron de BFMTV Alain Weill. Sur les images diffusées à l'époque, on voit ainsi le journaliste prénommé Arthur demander à un homme en costume qui il attend. "L'organisateur", précise-t-il en faisant allusion à Alain Weill. Dans la séquence suivante, le journaliste s'engouffre dans la voiture du PDG pour suivre sur l'écran télé installé à l'intérieur le débat qui se déroule au même moment. "Et c'est donc confortablement installé dans cette voiture qu'Arthur a regardé le débat", a résumé non sans ironie Maxime Switek, sans préciser si le journaliste avait pu suivre l'intégralité de l'émission depuis la voiture d'Alain Weill.

"Vous avez laissé ce journaliste de 'C à vous' s'installer dans le véhicule sans aucune surveillance"

Cette séquence a provoqué la colère du grand patron, à en croire nos confrères de "Capital", qui évoquent un licenciement pour faute grave de David Boutet, son chauffeur. Un licenciement survenu en juin 2017, après presque trois ans de collaboration. La lettre de licenciement citée par nos confrères stipule : "Vous avez laissé ce journaliste de 'C à vous' pénétrer et s'installer dans le véhicule sans aucune surveillance. Vous êtes responsable de la surveillance du véhicule. Vos responsabilités impliquent donc qu'aucune personne non autorisée puisse accéder à cet espace".

Un licenciement contesté devant les prud'hommes par David Boutet, pour qui ce renvoi est motivé par la réclamation de longue durée d'heures supplémentaires non payées. Le chauffeur assure également ne pas avoir voulu "faire de scandale" devant la caméra de France 5, précisant qu'il n'avait pas donné son accord au journaliste et qu'il l'a fait sortir "dès qu'il a pu".

Selon un porte-parole du groupe, David Boutet a d'abord menti en assurant à son patron qu'aucun journaliste n'était monté dans son véhicule ce soir-là. "Dès lors, M. Weill considérait que M. Boutet n'était plus digne de confiance. En outre, l'intrusion de journalistes dans la voiture était grave car M. Weill laissait dans sa voiture des dossiers confidentiels", précise cette même source.

En première instance, l'employé licencié a été débouté de sa demande d'indemnités (120.634 euros) par les prud'hommes ; le conseil estimant que la faute grave était caractérisée. "La diffusion de ces images par une chaîne concurrente afin d'ironiser sur le rôle d'Alain Weill, et le risque encouru de divulgation de secrets en laissant présente une personne extérieure, caractérisent une faute grave", peut-on lire dans le jugement. Le chauffeur a fait appel de cette décision. Une nouvelle audience s'est tenue le 1er octobre et la décision doit être rendue le 25 novembre prochain.

Alain Weill
Alain Weill
Fusion TF1-M6 : Alain Weill candidat pour racheter une de leurs chaînes et créer "L'Express TV"
"L'Express" : Point de départ des nouvelles ambitions d'Alain Weill dans les médias
Alain Weill quitte Altice
Voir toute l'actualité sur Alain Weill
Autour de Alain Weill
l'info en continu
France 3 : Fin annoncée des éditions nationales du "12/13" et du "19/20" après 36 ans d'existence
TV
France 3 : Fin annoncée des éditions nationales du "12/13" et du "19/20" après 36...
"Pékin express : Duos de choc" : Des stars candidates sur M6 dès ce soir
Programme TV
"Pékin express : Duos de choc" : Des stars candidates sur M6 dès ce soir
Droits TV de la Ligue 1 : Canal+ perd (encore) en justice contre beIN Sports
Justice
Droits TV de la Ligue 1 : Canal+ perd (encore) en justice contre beIN Sports
France Inter : Le témoignage bouleversant de Judith Chemla, victime de violences conjugales
Radio
France Inter : Le témoignage bouleversant de Judith Chemla, victime de violences...
Ce soir à la télé : Coup d'envoi de l'Euro de football, pot de départ pour François Busnel
Programme TV
Ce soir à la télé : Coup d'envoi de l'Euro de football, pot de départ pour...
Audiences access 20h : "Comme des gosses" en repli sur M6, Lapix en forme, "TPMP même l'été" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : "Comme des gosses" en repli sur M6, Lapix en forme, "TPMP...