"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la CNIL pour son palmarès des hôpitaux

Partager l'article
Vous lisez:
"C'est inacceptable !" : Etienne Gernelle ("Le Point") dénonce une censure de la CNIL pour son palmarès des hôpitaux
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Etienne Gernelle sur Europe 1 © Abaca
Etienne Gernelle, directeur du "Point", accorde un entretien au "Télégramme" pour dénoncer un "acte de censure" de la part de la CNIL qui a coupé l'accès à l'hebdomadaire à une base de données permettant de publier un palmarès des hôpitaux de France.

Il dénonce une atteinte à la liberté de la presse. Ce mercredi, dans les colonnes du "Télégramme", Etienne Gernelle, directeur du "Point", dénonce un "acte de censure" de la part de la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) après s'être vu couper l'accès à une base de données importante lui permettant de publier un palmarès des hôpitaux de France. Un classement édité par l'hebdomadaire depuis vingt ans.

À lire aussi
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...

"Qu'ils produisent leur propre évaluation !"

"Nous n'avons pas été surpris, car, chaque année, les contraintes d'obtention des données étaient un peu plus lourdes. Des bureaucrates allergiques à l'évaluation indépendante, et se penchant au-dessus du débat, ont exigé de faire valider notre méthode par leur administration, avant publication. C'est inacceptable. Qu'ils produisent leur propre évaluation !", déclare Etienne Gernelle. Et d'ajouter : "Nous sommes libres de dire ce que nous pensons d'un service public. La Cnil pourrait aussi nous envoyer un droit de réponse, que nous publierions sans problème. Mais au nom de quoi refuse-t-elle une évaluation indépendante ?".

Il explique que depuis vingt ans, "Le Point" a accès à une base de données, appelée PMSI (Programme de médicalisation des systèmes d'information), réalisée par les pouvoirs publics, permettant une évaluation des hôpitaux et cliniques de France. "Le Cesrees, un organisme obscur, a émis un avis négatif quant au renouvellement de notre demande d'accès. Dans un réflexe de nomenklatura, la Cnil a immédiatement suivi, alors qu'elle est censée être indépendante", déplore Etienne Gernelle. Et de lancer : "Cette censure se produit alors que, depuis des années, le gouvernement nous rabâche sa volonté de multiplier les données en source ouverte".

"Le dossier est indéfendable"

Par ailleurs, le directeur du "Point" précise avoir "formulé un recours devant le Conseil d'Etat" : "Je suis très confiant car, sur le fond, le dossier est indéfendable". "On poursuivra quoi qu'il arrive vers la Cour européenne des droits de l'Homme si on ne gagne pas cette première procédure. Le combat pour la liberté de la presse ne s'arrêtera jamais, car il y aura toujours des personnes pour la considérer comme intempestive", conclut Etienne Gernelle.

Le Point
Le Point
Sur la sellette après l'affaire Zemouri, le directeur de la rédaction Sébastien Le Fol quitte "Le Point"
Affaire Besson : Sand Van Roy fait condamner Aziz Zemouri et "Le Point" pour diffamation
Affaire "Le Point" : Pour Etienne Gernelle, Aziz Zemouri a "raconté n'importe quoi" et "enfumé sa hiérarchie"
Voir toute l'actualité sur Le Point
l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...