"Canal Football Club" : Leonardo critique la "négativité" des médias autour du PSG

Partager l'article
Vous lisez:
"Canal Football Club" : Leonardo critique la "négativité" des médias autour du PSG
La sortie endiablée de Leonardo dans le "CFC". © Canal+
Le directeur sportif du Paris Saint-Germain a pris la parole hier soir dans l'émission d'après-match de Canal+.

Une sortie très remarquée. Hier soir, Canal+ a retransmis en prime time la rencontre de Ligue 1 opposant le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. Après une affiche très disputée, que l'équipe parisienne a finalement remportée quatre buts à deux, le présentateur Hervé Mathoux a échangé avec le directeur sportif du PSG Leonardo dans le "Canal Football Club". A cette occasion, le journaliste l'a interrogé sur la prochaine rencontre en Ligue des champions face à l'équipe allemande du Borussia Dortmund, prévue le 18 février prochain.

À lire aussi
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

"Ce n'est pas interdit d'être content !"

"On est tranquilles ! On est tranquilles ! On doit l'être. Je pense que c'est de ça que le Paris Saint-Germain a envie ! On va jouer les huitièmes de finale (de Ligue des champions, ndlr), les quarts, les demis et qui sait un jour la gagner !", a déclaré Leonardo. Hervé Mathoux a alors relancé le directeur sportif du PSG : "On est tranquilles mais on est aussi excités. Le tirage au sort a eu lieu des mois et des mois. C'est le match dont on parle le plus en amont."

Mais selon Leonardo, il y a une couverture médiatique "négative" autour du match de Ligue des champions de l'équipe de Kylian Mbappé : "Ca ressemble qu'on prépare la défaite (sic). C'est ça que je n'aime pas ! Ca commence à créer une négativité. 'Ah, ça marche pas ! Ce n'est pas bien ! Le club ne sait pas gérer ! Bi bi, bla bla !'". "Il faut qu'on sorte de ça ! C'est pour la France ! C'est pour tout le monde ! Si on gagne la Ligue des champions, ce sera bien pour tout le monde. Je ne vois pas pourquoi on va entrer dans la négativité. Ce n'est pas interdit d'être content de ce qu'on a", a-t-il poursuivi énergiquement. Et d'ajouter : "Aujourd'hui, je suis un homme heureux. On a des joueurs formidables. Quelle équipe a des joueurs comme ça ? Mais qui ?!"

"On ne joue pas la vie ou la mort"

"On est tous contents. On est toux excités de ce match-là", a glissé Hervé Mathoux, avant d'être repris par Leonardo : "Non, non ! Il y a une négativité. On doit sortir de ça !". Le chroniqueur Pierre Ménès a ensuite précisé : "Il n'y a pas de négativité ici ! Je suis d'accord avec Leo, il y en a plein ailleurs !". "Non ! Je ne parle pas d'ici ! Je parle ici pour parler ici ! Ce n'est pas que je pense que c'est Canal. Non non non ! Je parle en général autour de l'équipe. On doit sortir de tout ça. On ne joue pas la vie ou la mort, on va jouer un match !", a souligné le directeur sportif du Paris Saint-Germain. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Loulou

J'aimerais tellement savoir quel club vous supportez ... ahah



Loulou

Je parlais de l'argent Qatari en disant que cela profite à tout le football français. Grâce à cette équipe de stars les stades de France sont remplis, et par exemple les droits TV du championnat sont vendus plus cher. Niveau sportif cela ne profite pas au PSG de ne pas avoir de concurrence en France. Enfin, ce que dit Léonardo c'est que l'atmosphère autour du club est négative, le moindre fait et geste est commenté et interpreté négativement. C'est à croire qu'en France on attend que nos clubs perdent, surtout le PSG.



sportif33

Pardon? Les médias ne parlent que du PSG et de ses joueurs capricieux! De toutes façons ça ne marchera pas c est un club de loosers



pierre kiroule

Leonardo est pathétique, les médias ne parlent que du club qatari de l'O.M., de l'O.L.? Les autres clubs semblent ne pas exister. Pourtant le jouet de l'émir du Qatar avec ses superstars capricieuses et l'étalage de pognon doit être le club le plus détesté de France malgré le soutien des médias. Beaucoup de gens espèrent son élimination en ligue des champions comme l'an dernier



guilem2

Je ne vois pas en quoi avoir un championnat à deux vitesses avec un niveau bas d'un coté et une équipée cheatée de l'autre profite à tout le monde. Et tout ce que trouve à dire Leonardo c'est "les gens sont méchants, ils devraient être heureux qu'on aligne une grosse équipe".



Loulou

D'accord, c'est bien vrai ;) (Bon après cet investissement Qatarie par ces contrats bénéficie à tout le football français, cela va au delà du PSG finalement, mais je ne peux pas contredire cet argument).



guilem2

Je parle par exemple de largement surévaluer des contrats de sponsoring bidons pour gonfler artificiellement les revenus d'un club qui dépense énormément.



Loulou

L'argument avancé par sportif33 semblait être l'argent, voilà pourquoi j'ai répondu par l'argent. Mais que voulez-vous dire par "tricheur" ?



guilem2

En l'occurence, ce n'est pas le riche qui est détesté, c'est le tricheur qui devient ambassade. Mais si vous arrivez à vous convaincre vous-même tant mieux.



guilem2

Dohaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa est magique.



Loulou

Il ne dit pas qu'il est interdit d'en parler de façon négative, juste qu'effectivement comme d'habitude on a du mal à supporter nos clubs français dans ce pays. Pourquoi ne pas encourager les clubs français à gagner ? D'après ce que vous dîtes, on ne parle que de ce club, mais demandez-vous pourquoi. Je vais vous le dire, vous gagnerez du temps : Parce que le PSG, comme L'OM, et l'OL, ça fait vendre. Enfin, quant à votre avis sur ce que vous appelez "QSG", et "club de millionnaires mercenaires", je vous informe juste qu'à Dortmund, le club que vous supportez, là aussi les joueurs sont millionnaires. On parle quand même de 8 millions d'euros par an pour leur "nouvelle pépite" de 19 ans ...



colosse

Le pauvre. Il n'a pas encore compris que le riche était détesté en France. Que le premier serait méprisé.
Les journaux et médias de beaufs surfent sur cette vague populiste et ne cherche qu'à faire vendre en montant en épingle le moindre non événements.



Dotv

Leonardo , est ce qu'il s'occupe bien des petits nouveaux pendant leur formation lui ou pas ??



Dotv

C'est JAMAIS bon d'avoir des a priori sur qui que ce soit.



Dotv

Il préfère L'Amazonie ..



sportif33

Elle est bien bonne! Comme si cela ne suffisait pas de nous parler que du QSG tout le temps il faut maintenant en parler mais qu' en bien. Encore une fois tous ces gens déconnectés ne se rendent pas compte du fort niveau de détestation de ce club de millionnaires mercenaires. Allez Dortmund!



LeMoi

Vous, Yvonne, fan de foot ??



LeMoi

Peut-être que le meilleur moyen d’effacer cette négativité serait de gagner ces prochains matchs ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
Justice
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
Programme TV
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
TV
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
TV
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Séries
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
SVOD
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
Vidéos Puremedias