"Ce soir-là" : France 2 reporte son téléfilm polémique sur le Bataclan

Partager l'article
Vous lisez:
"Ce soir-là" : France 2 reporte son téléfilm polémique sur le Bataclan
Simon Abkarian incarne Karan, un homme d'origine afghane
Simon Abkarian incarne Karan, un homme d'origine afghane © Abaca
La chaîne ne diffusera pas son téléfilm sentimental autour du 13 novembre 2015 tant que les associations de victimes n'auront pas été consultées.

La levée de boucliers a payé. Une pétition, forte de près de 40.000 signatures à ce jour, réclamait depuis un mois que France 2 "renonce à son projet de téléfilm romanesque sur fond d'attentat au Bataclan". Hier soir, dans un communiqué, la chaîne a annoncé avoir décidé d'ajourner "Ce soir-là", avec Sandrine Bonnaire et Simon Abkarian dans les rôles principaux, "tant que la production du téléfilm n'aura pas consulté largement l'ensemble des associations des victimes". Le tournage s'est achevé il y a quelques jours, mais France 2 précise qu'aucune date de diffusion n'est prévue et ajoute que "le film étant en cours de montage, il n'a pas encore été visionné par la direction de la chaîne".

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

"Ce projet nous blesse, nous heurte, nous choque..."

Tout est donc parti d'une pétition lancée par la journaliste Claire Peltier, dont le compagnon, David, père de ses deux enfants, a été tué le soir du 13 novembre 2015 au Bataclan, à Paris. Elle s'insurgeait contre le scénario présenté : "Une romance amoureuse entre deux personnes qui naît au cours de cette terrible nuit du 13 au 14 novembre alors qu'elles cachent des blessés", décrivait-elle. "Ce projet nous blesse, nous heurte, nous choque... Nous sommes scandalisés qu'un tel projet audiovisuel puisse voir le jour si peu de temps après cet événement aussi violent", ajoutait la journaliste, appelant France Télévisions à "renoncer à ce projet trop douloureux".

Au moment de l'annonce du tournage, France 2 parlait de son côté d'une "grande histoire d'amour impossible, mais aussi celle d'une renaissance, sur fond de Paris, ville romantique par excellence mais aussi aujourd'hui ville blessée". Dans "Ce soir-là", réalisé par Marion Laine, Sandrine Bonnaire incarne Irène, une jeune femme qui réside derrière le Bataclan. Pendant l'attaque, en compagnie d'un homme qui passait par là par hasard, Karan, joué par Simon Abkarian, elle va porter secours aux blessés qui fuient les terroristes. Ils vont se revoir quelques jours plus tard et finir par tomber amoureux. "Mais faut-il croire à cet amour qui les appelle ? Ou n'est-ce qu'une illusion romantique qu'ils se sont inventée pour compenser le traumatisme qu'ils ont vécu ensemble ?", décrivait la chaîne dans son communiqué. Outre-Atlantique, Hollywood a toujours dans ses cartons un projet de film autour des attentats du 13 novembre 2015.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Walladoox

Admettez alors que certains puissent vivre leurs deuils ou drames autrement et ne pas souhaiter qu'on a fasse une fiction que les gens regardent en se gratant les c... ou en bouffant une glace sur leur canapé.



Annick Jean

C est une honte de faire de l argent et de l audimat sur le malheur et la peine à perpétuité des victimes!!



Auré

Ravi que vous compreniez. Mettre en scène un attentat, romancer un drame qui a fait 130 morts, utiliser des blessés pour le scénario et générer de l'argent sur le dos de victimes qui ont du mal à se reconstruire sont des preuves d'indignité.

L'enquête est loin d'être finie et France 2 voudrait faire revivre aux victimes et aux familles de victimes une tuerie dont elles peinent à se remettre. Belle idée… !

Je vous encourage à lire la pétition et à écouter les interventions des associations de familles de victimes comme « Life for Paris » puisque ce sont eux qui sont concernés, davantage que le téléspectateur égoïste qui veut passer deux heures de bon temps devant un téléfilm.



L'Œil

Oui mais ces gens-là ne diront jamais que c'est lié à l'islam. Et ils ne lèveront jamais le petit doigt contre l'islamisation de la France.
C'est sympa de relever les problèmes. Mais ça ne sert à rien si on ne traite pas la cause.



Crichto

Très bien! Alors expliquez-moi en quoi il contrevient au droit au respect de la dignité humaine? Puisque vous êtes le chanceux qui l'a vu! :)



Auré

De même que la liberté de mouvement n'est pas un feu vert à la violence physique, la liberté d'expression n'est pas un feu vert à la violence morale. La liberté d'expression n'est définie nulle part comme le droit à l'individu de faire ce qu'il veut.

Pour les familles de victimes, ce film contrevient au droit au respect de la dignité humaine donc il sort d'office du cadre de la liberté d'expression. Rien à voir avec la censure.



Crichto

Je ne partage absolument pas votre point de vue sur l'islam. J'admets que les pays islamistes actuels manquent clairement de liberté. Je ne suis pas persuadé pour autant que cette situation soit irrémédiable. Des exemples passés montrent qu'il peut y avoir plus ou moins de souplesse dans la liberté accordée aux citoyens de ces pays.



Crichto

Justement, elles ont le droit de critiquer bien entendu, de désapprouver. Pas d'empêcher la sortie du téléfilm. C'est toute la différence entre la liberté d'expression et la censure.



L'Œil

Le truc, c'est que la liberté est incompatible avec l'islam.
On ne peut pas parler de censure au sujet de cette religion puisqu'elle est dans son ADN.
Il n'y aura jamais de pays libres islamiques, c'est ainsi.
Pas grand-chose à voir avec la France qui, je l'espère, reste un pays où la liberté d'expression est encore totale. Même si plusieurs exemples la mettent à mal ces derniers temps.



sophie

Alors si on commence à se demander ce que les personnes pensent d'un film avant même qu'il soit sorti on n'a pas fini !!! S'est-on demandé si la nana victime d'un viol va mal prendre le prochain film qui traite du sujet ??? S'est-on demandé si les personnes atteintes du cancer ou du sida vont également mal vivre le prochain film qui traite du sujet ??? On ne plus rien dire, ni faire ! C'est cela qui est lamentable ! Libre à chacun de décider ce qu'il souhaite voir, lire ou entendre !



L'Œil

La création doit rester au-dessus des demandes des uns et des autres. Elle doit être totalement libre. Sinon, elle court à sa perte - on ne pourra jamais satisfaire tout le monde.
De nombreux films me font gerber, mais il ne me viendrait pas à l'idée de demander qu'ils soient retirés de la circulation.
Je suis de la vieille école, quand ça ne me plait pas, je fais comme si ça n'existait pas.



Auré

C'est formidable de lire des gens qui brandissent la liberté d'expression comme un totem absolu mais qui balayent d'un revers de main les critiques des familles de victimes. Bel égoïsme.



Christian Ehret

j'espère quelle dégage



Arnaud

Je ne sous entends rien du tout mais je constate qu'il aurait fallu s'entretenir avec eux pour savoir quel était leur ressenti...



#KN

C'était il y a deux ans et demi "Disparue" :)



Crichto

Aïe aïe aïe, tu n'as besoin de personne pour te ridiculiser. D'une part, tu as une vision assez binaire de la politique. Si on n'est pas de gauche on est de droite. Je sais que c'est la base de la réflexion en France mais j'ai l'ambition intellectuelle, à tort peut-être, d'aller au delà de ce clivage (sans être macroniste pour autant). D'autre part, si on critique Fillon et ses magouilles, on est forcément de gauche? Bref, je vais arrêter de discuter avec toi parce que non seulement, je perds mon temps à essayer de te faire réfléchir, mais aussi parce que ce forum n'a pas ma petite personne comme sujet. Pour finir, j'ai le droit de défendre la liberté d'expression telle que je la conçois, ne t'en déplaise. Bye



Crichto

Vous avez au moins compris le but de ma comparaison. Certains se comportent comme les criminels dont ils disent défendre les victimes. C'est certes provocateur mais c'est un fait. J'aurais préféré une réponse de votre part sur le fond...



Zboub Bob

Et bien.....je ne sais pas quoi vous répondre. Mettre en parallèle les dictats des musulmans intégristes et un téléfilm déplacé sur les victimes de ces mêmes intégristes il fallait oser. Chapeau bas l'artiste!



Crichto

Question avis péremptoires et donneur de leçons, je te conseille de te relire également. Nul n'est parfait hein? Comme dirait l'autre c'est mon avis et je le partage. Ce n'est pas le cas
de tout le monde ici?? Et c'est toi le webmaster qui décides dans ton coin quand le
débat est clos? Une prise de décision ne met pas pour autant fin au
débat! Et je suis de gauche? Alors je me trompais de bulletin de vote depuis tout ce temps?? Merci de me remettre dans le droit chemin...



Crichto

Je suis Breton mais j'habite à Paris. Réflexe primaire!



Aucunavis

le commentaire le plus drôle.



Aucunavis

parigot tete de veau.



Aucunavis

il aurait pu être plus original, un Chinois quitte son pays pour échapper à la dictature socialiste.



Crichto

Et oui, il y a des jours où la bêtise généralisée dont tu sembles être un parfait exemple m'exaspère. Quand à ton jugement sur ma présumée mythomanie, j'habite à Paris et sache que beaucoup de Parisiens connaissent des victimes ou proches de victimes du Bataclan (j'étais moi-même proche de la victime dont je parle, mais l'avis de mon ami qui partageait sa vie importe davantage compte tenu de sa situation). Mais c'est plus facile de me penser mythomane que d'imaginer que mon exemple est vrai, et à rebours de la pensée majoritaire de ce forum que tu dois partager. Et contrairement à beaucoup ici, je ne fais aucune généralité sur ce que pensent les familles car je n'en ai aucune idée!



Crichto

Oui, comme quand les dictatures islamistes invoquent la décence pour interdire aux filles de se mettre en jupe ou aux gens de s'embrasser dans la rue. Ce n'est pas liberticide bien entendu, c'est une question de décence...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Premières séances : "Le Cas Richard Jewell" démarre fort devant "L'Appel de la forêt"
Cinéma
Premières séances : "Le Cas Richard Jewell" démarre fort devant "L'Appel de la...
Shy'm arrive dans "Profilage" le 12 mars sur TF1
Programme TV
Shy'm arrive dans "Profilage" le 12 mars sur TF1
Handball : TMC diffusera le tournoi de qualification olympique avec l'équipe de France
Sport
Handball : TMC diffusera le tournoi de qualification olympique avec l'équipe de...
Séries Mania 2020 : "Ils étaient dix", "La Garçonne", "Valley of Tears"... les séries en compétition à Lille
Séries
Séries Mania 2020 : "Ils étaient dix", "La Garçonne", "Valley of Tears"... les...
La saison 21 d'"Inspecteur Barnaby" dès le 8 mars sur France 3
Programme TV
La saison 21 d'"Inspecteur Barnaby" dès le 8 mars sur France 3
"Top Chef" 2020 : Les 15 candidats de la saison 11
TV
"Top Chef" 2020 : Les 15 candidats de la saison 11
Vidéos Puremedias