"Cette décision n'est pas politique" : Adèle Van Reeth justifie l'arrêt de "C'est encore nous" sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
"Cette décision n'est pas politique" : Adèle Van Reeth justifie l'arrêt de "C'est encore nous" sur France Inter
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Le premier billet de Matthieu Noël sur France Inter. © Abaca
Auprès de la Médiatrice de Radio France, Adèle Van Reeth, directrice de France Inter, réagit à l'annonce de l'arrêt de la quotidienne "C'est encore nous".

Elle rassure. Auprès de la Médiatrice de Radio France jeudi 11 mai, Adèle Van Reeth, directrice de France Inter, répond aux inquiétude des auditeurs de la station après l'annonce de l'arrêt de "C'est encore nous" sur la radio du service public. Invitée de "C à vous" mercredi, Charline Vanhoenacker a révélé que sa quotidienne, qu'elle dirigeait depuis 2014, prenait fin à l'issue de la saison et que ce "n'était pas sa décision". Un changement de grille qui a heurté les fans du programme sur les réseaux sociaux et mais aussi de nombreuses personnalités comme Ségolène Royal ou Waly Dia.

À lire aussi
"Quand ils arrêteront de boire..." : Philippe Caverivière se paye avec humour les agriculteurs après la venue mouvementée d'Emmanuel Macron au salon de l'agriculture
Radio
"Quand ils arrêteront de boire..." : Philippe Caverivière se paye avec humour les...
"Sonia Mabrouk à la matinale de France Inter" : Gaspard Proust ironise sur le "bordel" que crée dans les médias la décision du Conseil d'État sur CNews
Radio
"Sonia Mabrouk à la matinale de France Inter" : Gaspard Proust ironise sur le...
"France Bleu va devenir Ici" en septembre 2024 : Céline Pigalle officialise le changement de nom des 44 stations locales de Radio France
Radio
"France Bleu va devenir Ici" en septembre 2024 : Céline Pigalle officialise le...
"Oh les salauds !" : Philippe Caverivière reçoit une livraison de fumier en direct sur RTL après ses chroniques assassines sur les agriculteurs
Radio
"Oh les salauds !" : Philippe Caverivière reçoit une livraison de fumier en direct...

"Ceux qui se réjouiraient de la fin de l'impertinence sur France Inter vont être bien déçus"

"En septembre prochain, l'émission de Charline Vanhoenacker et sa bande 'C'est encore nous' va se réinventer en version hebdomadaire. Je comprends vos questions et votre inquiétude mais je tiens à vous assurer d'une chose : cette décision n'est pas politique et la liberté d'expression ne sera jamais mise en danger sur cette antenne", commence Adèle Van Reeth. Et d'ajouter : "Je dirais même plus : ceux qui se réjouiraient de la fin de l'impertinence sur France Inter vont être bien déçus".

Elle rappelle que "l'identité de la chaîne repose sur l'engagement" et "non sur l'idéologie" : "Vous pouvez entendre chaque jour des personnalités de toutes les sensibilités politiques s'exprimer sur notre antenne, et le même jour, d'autres personnalités qui viennent interroger, critiquer et parfois rire de ce qui vient d'être dit". "Cet équilibre me semble extrêmement précieux et garantit le bon fonctionnement de la liberté d'expression sans laquelle France Inter n'existerait pas", indique la dirigeante.

"Aussi longtemps que je serai là, France Inter continuera de déranger et de critiquer"

"La décision de faire évoluer cette émission sous un autre format n'est dictée que par le souci éditorial de maintenir l'état d'esprit propre à cette troupe le plus longtemps possible sur cette antenne. Je parle de troupe, car c'est bien ce qu'est cette bande depuis le début", insiste Adèle Van Reeth. Et de poursuivre : "Il est très rare qu'un esprit de troupe puisse tenir bon à travers les années, malgré les trajectoires individuelles qui évoluent à des rythmes et dans des directions différentes".

La patronne de France Inter salue le travail de Charline Vanhoenacker en tant que "magnifique cheffe de troupe", "qui sait emmener le public avec elle" : "Son professionnalisme, sa liberté et son exigence sont mis au service du statut 'd'humeuriste' qu'elle revendique". "Nous travaillons ensemble à cette nouvelle formule qui, je n'ai aucun doute à ce sujet continuera à vous séduire comme au premier jour", assure-t-elle. "D'ici là, soyez rassurés : aussi longtemps que je serai là, France Inter continuera de déranger et de critiquer", conclut Adèle Van Reeth.

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth : "France Inter reste une chaîne extrêmement puissante alors que la radio faiblit"
Adèle Van Reeth : "Florence Mendez n'est pas persona non grata sur France Inter"
Adèle Van Reeth : "Ces audiences montrent que l'identité même de France Inter est plébiscitée"
Voir toute l'actualité sur Adèle Van Reeth
l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...