"Chez Moix" s'arrête sur Paris Première

Partager l'article
Vous lisez:
"Chez Moix" s'arrête sur Paris Première
Yann Moix
Yann Moix © Abaca
L'ex-chroniqueur de "On n'est pas couché" est au coeur d'une vive polémique depuis plusieurs jours.

Clap de fin pour "Chez Moix" sur Paris Première. M6 annonce aujourd'hui à l'AFP l'arrêt de l'émission produite par Tout sur l'écran, la société de Catherine Barma, et diffusée sur la chaîne payante du groupe de Nicolas de Tavernost. Depuis plusieurs jours, Yann Moix est au coeur d'une vive polémique après la révélation de dessins et d'écrits antisémites signés de sa main lorsqu'il avait une vingtaine d'années. En pleine tourmente, l'ex-chroniqueur de "On n'est pas couché" a décidé de se retirer des médias et de cesser la promotion de son dernier ouvrage intitulé "Orléans".

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

La décision de la direction du groupe M6 n'est pas une surprise. Dès le 31 août dans "Le Monde", Thomas Valentin, patron des programmes du groupe M6, avait prévenu : "L'émission est signée et engagée mais elle ne démarre que fin octobre. Nous avons donc le temps de réfléchir. Paris Première est la chaîne des esprits libres, mais il s'agit d'une situation particulière", avait-il mis en garde. Invité ce matin d'Europe 1, Nicolas de Tavernost avait quant à lui annoncé : "Je crois que cette émission ne perdurera pas sur Paris Première".

Une petite saison à l'antenne

"Chez Moix" aura donc connu une existence éphémère. Lancée en octobre 2018, le talk-show hebdomadaire proposait des débats sur des grands sujets d'actualité. Yann Moix était entouré d'invités de tous bords, artistes, philosophes, ou personnalités issues de la société civile.

Yann Moix
Yann Moix
Alexandre Moix poursuit en justice Yann Moix et Eric Naulleau
Yann Moix dans "On n'est pas couché" : L'interview a pu être "perçue comme complaisante" selon le CSA
Yann Moix rejoint "De quoi j'me mêle" avec Eric Naulleau sur C8
Voir toute l'actualité sur Yann Moix
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yvonne Pras

Idem!



Yvonne Pras

C'est une info média, donc elle a doit être annoncé! C'est normal !



DansTonTube

Donc pour Paris Première, mieux vaut être un pétainiste convaincu qu'un antisémite repenti.



ajusta quinoa

Je ne sais pas ce qui me pousse à écrire cela, mais je ressent très fortement que cette saison médiatico-télévisuelle ne va pas être triomphante pour l'imposteur Moix...



La Sardine

Dans le principe l'émission était très bien. Un débat d'idées avec des personnes qui n'ont pas les mêmes idées molles, une sorte d'anti Clic (la nouvelle émission de Canal+). La liberté de ton du programme était favorisé par la chaîne et l'horaire de diffusion.

Son seul défaut : Moix et sa personnalité. Rapidement dans la première saison, Marlène Schiappa est venue au secours de l'animateur écrivain au sujet de ses propos sur les très jeunes femmes. Gros malaise quand l'animateur devient lui même l'objet du débat. Yann "Moi" n'a jamais autant bien porté son nom.

Bonne note à Catherine Barma qui a je trouve bien produit le programme, à l'économie certes mais avec intelligence dans un endroit naturel, hors des plateaux tv dans un bel endroit de Paris. Bravo, ça j'adore, pour moi c'est du très très bon boulot.

Alors vite, vite, un programme de remplacement sur Paris Première, avec Taddéï ?



lachevre2

Ses outrances verbales également : son intervention ordurière à propos des policiers sur le plateau de Thierry Ardisson n'a pas été oubliée. La policière qui était sur le même plateau ce jour là s'est suicidée quelques semaines plus tard.
LES MOTS TUENT



Baptiste

Et bien moi je l'aimais son émission! Beaucoup d'intervenants "spécialistes" du sujet et quelques indéboulonnables qui donnaient leurs avis sur tout. Une vraie variété, diversité des sujets et des invités. Et dans ce registre d'animateur de débats, Moix n'était, à ma grande surprise, pas si mauvais. Reste Yann Moix, ses fautes du passé, ses possibles maltraitances mais aussi son talent indéniable et sa personnalité si singulière.



tikeum75

Parce que la Nardine Semoulasse ?



Jon75

Cette émission était un peu gênante.



tikeum75

Il était temps de l’ànonner.



Tenue correcte exigée

Un peu méritée, il l'aurait dit il y a 10 ou 15 ans il vivrait peut-être une rentrée littéraire tranquille avec une émission hebdomadaire.



Graffitis 5-15

Ce qui s'appelle une descente aux enfers...



Eyle Bay

Bah en même temps je n’aurais pas regardé, donc je ne déprime pas.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Radio
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000...
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
SVOD
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur France 2
Programme TV
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur...
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
TV
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Séries
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Guerre des plateformes : Le réalisateur Steven Soderbergh rejoint HBO pour trois ans
SVOD
Guerre des plateformes : Le réalisateur Steven Soderbergh rejoint HBO pour trois ans
Vidéos Puremedias