"Choquée", la rédaction de "Paris Match" désavoue son directeur après un éditorial pro-Sarkozy

Partager l'article
Vous lisez:
"Choquée", la rédaction de "Paris Match" désavoue son directeur après un éditorial pro-Sarkozy
L'éditorial de RTL après la condamnation de Nicolas Sarkozy © Abaca
Hervé Gattegno a provoqué la colère de ses troupes après la publication d'un plaidoyer en faveur de l'ex-président récemment condamné.

Le poids des mots. Ce mercredi 10 mars, la Société des journalistes (SDJ) de "Paris Match" s'est fendue d'un communiqué dans lequel elle pilonne le dernier éditorial de son directeur de la rédaction, Hervé Gattegno. Dans ce dernier, intitulé "Sarkozy, une étrange affaire", le patron des journalistes de l'hebdomadaire défendait Nicolas Sarkozy après sa récente condamnation par la justice pour corruption et trafic d'influence à trois ans de prison, dont un an ferme. L'ancien chef de l'Etat a fait appel.

À lire aussi
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de rédactions demandent au gouvernement d'agir
Presse
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de...
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media
Presse
Valérie Damidot lance un magazine sur la décoration avec Reworld Media

Estimant cette "peine infamante", Hervé Gattegno absolvait dans son texte l'ex-chef de l'Etat, victime à l'en croire d'un "drôle de scénario". Selon le journaliste, les juges ont dans cette affaire "malmené les règles et brutalisé le bon sens", tout autant qu'ils ont affaibli la justice. "Il est inédit, c'est vrai, qu'un président soit condamné à la prison ; mais plus encore qu'un président soit condamné sans preuve", concluait la plaidoirie, alors que Nicolas Sarkozy et sa femme font cette semaine la Une de "Paris Match" à qui ils ont accordé une interview.

"Officine partisane"

L'éditorial de Hervé Gattegno a provoqué la colère immédiate de la rédaction qui, dans un communiqué publié aujourd'hui, se dit "choquée" et annonce qu'elle se désolidarise de son patron. "Il est une chose de donner la parole à un ancien président de la République, par ailleurs membre du conseil de surveillance de Lagardère, propriétaire de 'Paris Match'. Il en est une autre de commenter une décision de justice en prenant parti, et d'engager ainsi toute une rédaction profondément attachée à la liberté de la presse", taclent les journalistes de l'hebdomadaire. Et d'enfoncer le clou : "'Paris Match' n'est pas un journal d'opinion, encore moins une officine partisane (...) Une telle prise de position porte atteinte à notre journal et à sa rédaction".

Hervé Gattegno
Hervé Gattegno
Hervé Gattegno quitte "Paris Match" et "Le journal du dimanche"
La SDJ de "Paris Match" déplore "la brutalité" de la nomination de Hervé Gattegno
Hervé Gattegno nommé à la tête de "Paris Match"
Voir toute l'actualité sur Hervé Gattegno
l'info en continu
"Vivement dimanche" : Michel Drucker prépare des hommages à Jacques Martin et Georges Pernoud
TV
"Vivement dimanche" : Michel Drucker prépare des hommages à Jacques Martin et...
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
Justice
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
"Plus belle la vie" : Myra Tyliann quitte la série de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Myra Tyliann quitte la série de France 3
Audiences samedi : L'info sur Fr3 au plus haut, records pour Nagui et Ali Baddou, Alex Goude au plus bas
TV
Audiences samedi : L'info sur Fr3 au plus haut, records pour Nagui et Ali Baddou,...
Audiences : "Mongeville" largement leader, "NOPLP" devant "La chanson secrète"
TV
Audiences : "Mongeville" largement leader, "NOPLP" devant "La chanson secrète"
Caroline Roux : "Je suis essorée quand je termine 'C dans l'air'"
TV
Caroline Roux : "Je suis essorée quand je termine 'C dans l'air'"