Lagardère : Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy attendus au conseil de surveillance

Partager l'article
Vous lisez:
Lagardère : Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy attendus au conseil de surveillance
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy © Abaca
Arnaud Lagardère est actuellement contesté par Amber Capital, un fonds devenu le deuxième actionnaire de son groupe.

Nicolas Sarkozy au secours d'Arnaud Lagardère. Jeudi comme le rapporte l'AFP, le groupe Lagardère a annoncé la cooptation à son conseil de surveillance de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, et de l'ex-patron de la SNCF, Guillaume Pepy. Ces deux cooptations ont été validées jeudi "à l'unanimité" par le conseil de surveillance de Lagardère et "seront soumises à la ratification" des actionnaires lors de la prochaine assemblée générale, précise un communiqué du groupe propriétaire d'Europe 1 et "Paris Match".

À lire aussi
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la coupure de ses chaînes
Business
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la...
Rodolphe Belmer va remplacer Gilles Pélisson à la tête de TF1
Business
Rodolphe Belmer va remplacer Gilles Pélisson à la tête de TF1
Echec de la fusion TF1-M6 : Quels dommages collatéraux pour France Télévisions et Altice ?
Business
Echec de la fusion TF1-M6 : Quels dommages collatéraux pour France Télévisions et...
Conflit TF1-Canal+ : Pour Maxime Saada, les exigences financières de TF1 sont dignes de celles d'Universal
Business
Conflit TF1-Canal+ : Pour Maxime Saada, les exigences financières de TF1 sont...

Cette annonce intervient alors que Lagardère traverse actuellement une zone de turbulences. Amber Capital, deuxième actionnaire du groupe avec 10,58% de ses parts, fait en effet pression depuis plusieurs mois pour obtenir des changements de gouvernance. Le fonds conteste ainsi la direction de l'entreprise d'Arnaud Lagardère. Via le statut de société en commandite par actions (SCA), le fils de Jean-Luc Lagardère, gérant commandité, contrôle en effet la société en étant seulement son troisième actionnaire, avec 7,33% des actions et 10% des droits de vote.

En octobre dernier, Amber Capital a obtenu du tribunal de commerce de Paris la publication des comptes de la holding Lagardère Capital & Management (LC&M), qui détient la participation personnelle d'Arnaud Lagardère dans le groupe. Le fonds souhaite ainsi vérifier son niveau d'endettement, alors qu'un associé commandité est responsable des dettes de l'entreprise sur ses biens propres. Refusant d'obtempérer, Arnaud Lagardère a fait appel de la décision et a dénoncé une "campagne de déstabilisation".

Resserrer les rangs

Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, les nominations de Nicolas Sarkozy, intime d'Arnaud Lagardère et proche du Qatar - pays détenteur aujourd'hui de 13% des parts de Lagardère et de 20% des droits de vote via son fonds souverain, Qatar Investment Authority -, et de Guillaume Pepy, également très impliqué dans les relations économiques avec l'État du golfe, vise à resserrer les rangs autour d'Arnaud Lagardère avant l'assemblée générale.

Jeudi, Lagardère a publié ses résultats financiers pour 2019. Recentré sur l'édition et le travel Retail, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 7,2 milliards d'euros, en hausse de 5%. Le groupe a par ailleurs signé une perte nette de 15 millions d'euros sur l'exercice, due principalement à une importante dépréciation ayant touché sa filiale Lagardère Sports, dont une part majoritaire doit être vendue pour 80 millions d'euros au fonds HIG Capital. L'exercice 2020 de Lagardère devrait par ailleurs être affecté par l'impact de la crise du coronavirus sur l'activité de travel retail.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy : "Il y a tant de choses qui me font peur, mais pas David Pujadas"
Article sur Nicolas Sarkozy : La SDJ du "Parisien" condamne "fermement" la dépublication
Condamné pour corruption, Nicolas Sarkozy sera l'invité du "20 Heures" de TF1 mercredi
"Singe" et "nègre" : Les propos de Nicolas Sarkozy dans "Quotidien" créent la polémique
Voir toute l'actualité sur Nicolas Sarkozy
Autour de Nicolas Sarkozy
  • Barack Obama
  • Laurent Gerra
  • Jean Sarkozy
  • Doc Gyneco
  • Marine Delterme
  • Bernard Lavilliers
  • Faudel
l'info en continu
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France 2
TV
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France...
Audiences Youtube : Joyca casse la baraque en se baignant dans une piscine d'insectes
Audiences
Audiences Youtube : Joyca casse la baraque en se baignant dans une piscine d'insectes
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
Interview
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
"Astrid et Raphaëlle" : Quel bilan pour la saison 3 de la série policière à succès de France 2 ?
Audiences
"Astrid et Raphaëlle" : Quel bilan pour la saison 3 de la série policière à succès...
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la coupure de ses chaînes
Business
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la...
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous" après une séquence polémique
TV
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous"...