"Clique" : Juliette Binoche émue aux larmes en évoquant le mouvement Me Too dans l'émission de Mouloud Achour

Partager l'article
Vous lisez:
"Clique" : Juliette Binoche émue aux larmes en évoquant le mouvement Me Too dans l'émission de Mouloud Achour
Par Guillaume Faivre Journaliste
Lorsque Guillaume Faivre est devant son petit écran, c’est pour regarder “Fort Boyard”, son émission fétiche. Lorsqu’il est devant son écran de téléphone, c’est pour voir “Lupin”, sa série préférée. Lorsqu’il est devant son écran d’ordi, le dimanche, c’est pour écrire des articles pour Puremédias.
Juliette Binoche émue aux larmes en évoquant le mouvement Me Too dans "Clique" © Canal +
L'actrice a été très touchée, hier soir sur Canal +, en répondant aux questions de l'animateur Mouloud Achour sur sa récente prise de parole.

Un moment particulièrement émouvant. Mouloud Achour était aux commandes, mardi 30 avril sur Canal +, d'un nouveau numéro de son émission "Clique", diffusée tous les jours en clair à 19h45. Il recevait Juliette Binoche qui en a profité pour revenir sur son entretien dans "Libération", dans lequel elle se confiait sur les rôles systématiquement sexualisés, les nombreuses scènes de nu ou encore les agressions sur les tournages.

À lire aussi
"R.I.P" : Après son lancement réussi en prime time, la fiction avec Claudia Tagbo aura-t-elle une suite sur TF1 ?
TV
"R.I.P" : Après son lancement réussi en prime time, la fiction avec Claudia Tagbo...
Fausse rétractation de Ziad Takieddine sur BFMTV : "En l'état", les journalistes de la chaîne info "ne confirment pas la manipulation" dénoncée par "Mediapart"
TV
Fausse rétractation de Ziad Takieddine sur BFMTV : "En l'état", les journalistes...
Déprogrammation : Après le succès de sa soirée hommage à Shannen Doherty, 6ter va rediffuser "Charmed" dès ce vendredi
TV
Déprogrammation : Après le succès de sa soirée hommage à Shannen Doherty, 6ter va...
"Personne n'a été blessé" : Un élément du décor de "N'oubliez pas les paroles !" tombe en plein tournage de l'émission de Nagui sur France 2
TV
"Personne n'a été blessé" : Un élément du décor de "N'oubliez pas les paroles !"...

Une tribune avec de nombreux soutiens

Au cours de l'interview, le journaliste a expliqué : "Il y a une tribune qui a été publiée aujourd'hui sur le site du magazine "Elle" en soutien au mouvement Me too. Elle a été initiée par le mathématicien Michel Broué. Une centaine d'hommes, issus principalement de l'industrie culturelle, ont signé en apportant leur soutien. Parmi ces signataires, on retrouve Reda Kateb, Jacques Audiard, Mathieu Almaric, mais aussi Swann Arlaud, Laurent Gaudé, le metteur en scène Thomas Joly ou le créateur de mode Christian Lacroix. Est-ce que c'est important que les hommes aussi prennent la parole ?".

Ce à quoi Juliette Binoche a répondu volontiers : "C'est fondamental, c'est fondamental parce qu'à partir du moment où on est entendus, écoutés, d'abord on existe autrement. Et que la douleur, si elle est entendue, ça fait moins mal déjà".

La comédienne, qui a remporté l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, a évoqué les soutiens qu'elle a pu recevoir après avoir décidé de parler. "Christophe Honoré m'a dit quelque chose en fait de simple mais qui m'a vraiment fait du bien. Il m'a dit : 'Tu n'aurais pas dû vivre ça.'", a-t-elle raconté avant de s'interrompre avec des trémolos dans la voix. Et d'ajouter les larmes aux yeux : "A la fois, je pense que ça m'a rendu plus forte... Parce que ça rend plus courageux, parce que ça rend plus humain".

A lire aussi : "C'est son choix, pas le mien..." : Omar Sy révèle pourquoi il n'a plus aucun contact Fred Testot dans "Clique" sur Canal+

Laissant entre chacune de ses phrases de longs silences sur le plateau de Canal+, Juliette Binoche a fait savoir : "Je pense que quand on vit des souffrances, des douleurs ou des difficultés, ça creuse certainement des failles en soi. Parce que ça casse, ça trahit, ça malmène. Mais à la fois, il y a quelque chose qui fait que... On sait ce que c'est souffrir, on comprend mieux l'autre. Du coup, on est plus à même d'avoir une sorte de porosité, de compassion. Ça permet d'être plus humain parce qu'on doit casser tellement d'orgueil, tout ce qui nous rend un peu rigide".

Puremedias.com vous propose de voir cette séquence.

l'info en continu
Box-Office : "Moi, moche et méchant 4" démarre en trombe, "Un p'tit truc en plus" d'Artus quitte le trio de tête
Box-office
Box-Office : "Moi, moche et méchant 4" démarre en trombe, "Un p'tit truc en plus"...
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la plateforme dans le Top 10 des contenus les plus vus
SVOD
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la...
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la mort de Nonce Paolini, ancien patron de TF1
Personnalités
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la...
"Rien que d'en parler, j'en ai encore des frissons" : Philippe Gougler raconte la scène qui l'a "marqué à vie" dans "Des trains pas comme les autres" sur France 5
Interview
"Rien que d'en parler, j'en ai encore des frissons" : Philippe Gougler raconte la...
Audiences access : le "20 Heures" de Karine Baste sur France 2 réduit l'écart avec celui de Julien Arnaud sur TF1
Audiences
Audiences access : le "20 Heures" de Karine Baste sur France 2 réduit l'écart avec...
Audiences : "La 7e compagnie" sur TF1, vainqueur dans un fauteuil, catastrophe pour "Des racines et des ailes" sur France 3
Audiences
Audiences : "La 7e compagnie" sur TF1, vainqueur dans un fauteuil, catastrophe...