"Deutsch-les-Landes" : Sylvie Testud ne veut pas jouer dans la saison 2 et s'en prend à la production

Partager l'article
Vous lisez:
"Deutsch-les-Landes" : Sylvie Testud ne veut pas jouer dans la saison 2 et s'en prend à la production
Sylvie Testud
Sylvie Testud © Abaca
L'actrice a assuré qu'elle ne jouera pas dans une éventuelle saison 2 qui a selon elle peu de chances de voir le jour.

Une mauvaise expérience artistique. Fin 2018, Amazon avait lancé sur sa plateforme vidéo sa première série française, "Deutsch-les-Landes", avec Marie-Anne Chazel et Sylvie Testud. Cette série en dix épisodes tournée dans le sud de la France avait pour ambition de jouer sur le choc des cultures entre Français et Allemands. Marie-Anne Chazel incarnait pour l'occasion la maire d'un village au bord de la faillite.Pour le sauver, elle décidait de vendre toute une partie de sa commune au PDG bavarois excentrique d'une entreprise de conception automobile, qui décidait alors de délocaliser l'ensemble de sa société sur place.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

Las, la série co-écrite par les scénaristes de "Bienvenue chez les Ch'tis" avait été éreintée par la critique, qualifiant par exemple l'ensemble de "spectacle vieillot et gênant". Sylvie Testud, qui incarnait Odile, une prof d'allemand, n'est pas loin de partager le même avis. Interrogée par nos confrères de "Télé Loisirs", elle a ainsi estimé qu'il n'y aura pas de saison 2 de "Deutsch-les-Landes". Et si, contre toute attente, une nouvelle saison venait à voir le jour, elle assure qu'elle ne jouera pas dedans.

"Ce phénomène tue les projets"

Pour Sylvie Testud, le fameux choc des cultures promis par la série d'Amazon Prime n'a pas eu lieu en raison... d'un problème de langue. "La série a été diffusée en France en français et en Allemagne en allemand... Donc, déjà, l'incompréhension (entre les deux peuples, ndlr) ne marche plus", a pointé l'actrice, pour qui les deux producteurs, Newen en France et Deutsche Telekom en Allemagne, sont responsables de cet échec. "Elles ont été plus fortes que l'artistique. Et ce phénomène tue les projets". Elle dédouane paradoxalement Amazon, le diffuseur. "A la première lecture de cette série, on était plusieurs, dont Marie-Anne Chazel, à dire qu'il y avait des endroits où il manquait des choses et quelqu'un d'Amazon nous donnait raison. Il n'a pas été entendu".

L'interprète d'Odile confie que le cast n'a pu avoir accès au scénario qu'après avoir donné son feu vert pour participer au projet. Et de déplorer : "On nous a raconté l'histoire et on a eu les scénarios après avoir dit oui. On a vu à la lecture qu'il manquait des trucs. C'est organique : on ne décide pas dans un bureau, quand on est un financier, à la place des talents. Pas à 100%. On a tenté de modifier des choses mais on n'a pas réussi... La vision artistique faisait défaut au projet".

"Ca a fait un truc pas super"

Pour elle, "Deutsch-les-Landes" a privilégié la forme plutôt que le fond. "On prend des acteurs pas trop pourris, un metteur en scène pas trop pourri, on va faire écrire ça à un mec qui est le meilleur pote des producteurs et ça va faire un truc super !' Non. Ça a fait un truc pas super", a résumé Sylvie Testud.

Interrogée il y a quelques jours par puremedias.com, Bibiane Godfroid, la patronne de Newen, co-productrice de cette série, se basant sur les retours obtenus par Amazon et Deutsche Telekom estimait que "la série a bien plu au public et qu'il a été nombreux", même si elle regrettait de ne pas avoir pu obtenir de chiffres. Elle avait aussi fait pour partie le même constat que Sylvie Testud. "C'est vrai que certaines critiques n'étaient pas bonnes mais je crois que c'est surtout à cause du mode de traduction. (...) Pour profiter pleinement de tout le sel de la série, il faut la regarder en version originale sous-titrée. Ça n'a malheureusement pas été fait par Amazon au début et lors de la présentation à la presse, qui était uniquement en français", expliquait la responsable.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
rabatjoie-tv

La bande annonce de la saison 1 a l'air d'un nul !!! C'est affligeant



Paul Florent

La question de la langue ne justifie pas tout. La vérité, c'est que le scénario est faiblard, paresseux, lourdingue.



Spontex

La bonne version originale (le français en français et l'allemand en allemand sous-titré en français) est bien disponible depuis (c'est arrivé trois semaines après).
Malgré tout, j'ai stoppé au bout de deux épisodes.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Merci pour votre intégrité" : Yann Moix rend hommage à Thierry Ardisson sur C8
TV
"Merci pour votre intégrité" : Yann Moix rend hommage à Thierry Ardisson sur C8
Coupe du monde féminine : Ada Hegerberg (ballon d'or féminin 2018) rejoint le dispositif de TF1
Sport
Coupe du monde féminine : Ada Hegerberg (ballon d'or féminin 2018) rejoint le...
"On doigte son électorat" : L'énorme lapsus d'Anaïs Bouton dans "Zemmour & Naulleau"
TV
"On doigte son électorat" : L'énorme lapsus d'Anaïs Bouton dans "Zemmour &...
Palmarès du Festival de Cannes 2019 : La Palme d'or à "Parasite" de Bong Joon-ho
Cinéma
Palmarès du Festival de Cannes 2019 : La Palme d'or à "Parasite" de Bong Joon-ho
Coudray/Bouleau, Lapix/Delahousse, Marschall, Ferrari, Crespo-Mara... : Le dispositif des chaînes pour les Européennes
TV
Coudray/Bouleau, Lapix/Delahousse, Marschall, Ferrari, Crespo-Mara... : Le...
Audiences samedi : La cérémonie de clôture du Festival de Cannes en hausse, Nagui et Nikos Aliagas au coude-à-coude
Audiences
Audiences samedi : La cérémonie de clôture du Festival de Cannes en hausse, Nagui...
Vidéos Puremedias