"Envoyé spécial" interrompu en Afrique : La société de production présente ses excuses

Partager l'article
Vous lisez:
"Envoyé spécial" interrompu en Afrique : La société de production présente ses excuses
"Envoyé spécial" © France 2
Un reportage sur le travail des enfants dans les plantations de cacao n'a pas pu être diffusé hier soir dans plusieurs pays africains.

"Un dysfonctionnement", selon la société de production. Hier soir, "Envoyé spécial" proposait sur France 2 un sujet baptisé "Cacao, les enfants pris au piège". Cette enquête, signée Paul Moreira et Pedro Brito Da Fonseca, dénonçait le travail des enfants dans les plantations africaines de cacao où se fournit l'industrie du chocolat, en particulier en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial. Là-bas, malgré les efforts menés par les autorités, certains enfants continuent d'être employés. L'enquête montrait comment ceux-ci étaient parfois réduits à l'état d'esclaves, voire revendus comme de simples marchandises par des trafiquants.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?

Des excuses de Premières lignes

Problème, si en France, la diffusion s'est déroulée sans problème, il en a été autrement ailleurs dans le monde, en particulier sur le territoire africain. Selon les constats effectués par des journalistes français en Afrique, la diffusion de ce reportage a été interrompue sur leur télévision. Les téléspectateurs ont eu droit à la place à un documentaire datant des années 1970 consacré aux fontaines de la ville de Paris. La diffusion aurait repris son cours normal au moment de "Complément d'enquête", programme diffusé après "Envoyé Spécial", selon le témoignage de plusieurs internautes.

Après une longue période de confusion sur les réseaux sociaux durant laquelle la présentatrice Elise Lucet et le journaliste à l'origine de l'enquête, Paul Moreira, ont évoqué une hypothétique "censure", la société de production Premières lignes a réagi cette après-midi pour "présenter ses excuses" aux téléspectateurs africains via un communiqué. "Un dysfonctionnement dans notre chaîne de production a entrainé la non diffusion en Afrique de l'enquête de Paul Moreira pour 'Envoyé spécial'", a déclaré la production.

"Un excès de zèle"

"Pour protéger des sources, un excès de zèle a été commis, il a été demandé de ne pas diffuser l'enquête en Afrique. Ni 'Envoyé spécial', ni l'auteur Paul Moreira n'étaient au courant de cette erreur désormais corrigée", a ajouté Premières lignes. La société de production a annoncé que cette enquête sera bel et bien visible en Afrique sur TV5 Monde le 28 janvier prochain lors de la rediffusion prévue d'"Envoyé spécial".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Sardine

Le scandale absolu reste l'esclavagisme, pas la coupure de signal.

J'aime le chocolat, c'est un produit absolument merveilleux, un don de la nature. Mais si c'est pour financier l'esclavagisme, on peut s'en passer.

On voit ce type de reportages depuis des années, le consommateur est prévenu. Et pourtant, ça continue. Je ne suis pas hostile à l'économie de marché, loin de la, j'y suis hyper favorable en attendant un autre paradigme, pour autant ce système est malade, très malade et on ne semble pas vouloir le soigner.

A nous consommateur de nous mobiliser, aux industriels de regarder en face la réalité et à l'État voir à l'Europe de légiférer sur ces sujets.



Problème Technique

Crédible.



philalex

C'est sympa tu signes tes messages !



LeMoi

Elle n'a surtout pas de quoi s'excuser, elle a juste plaisanté sans accuser ^^



Pickle Rick

C'est le même gars qui utilise Paint sur les panneaux contestataires des journaux de France 3, un brave gars.



Problème Technique

Je viens de consulter son Twitter et ne trouve aucune trace d'excuse, le troll.



philalex

Elle l'a fait pas besoin de lui demander.



Ludovic De Palo

Sur leur site Paul Moreira est juste journaliste et réalisateur. Le producteur est Luc Hermann. https://www.pltv.fr/contacts/



Problème Technique

Et Sainte Élise, elle les présente ses excuses ?



wistiti

Gros buzz pour grosse pub gratuite.



valflut

Mais je ne saisis pas... Paul Moreira, c'est bien le patron de Premières Lignes, non ? Comment sa propre boîte aurait pu prendre une décision aussi lourde, avec le diffuseur, sans que lui en soit informé ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Programme TV
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator" au plus bas
Cinéma
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator"...
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur NRJ 12
Programme TV
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur...
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
Séries
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
Vidéos Puremedias