"Fais-moi une place" : Alessandra Sublet contredit la direction de France 5 sur Twitter

Partager l'article
Vous lisez:
"Fais-moi une place" : Alessandra Sublet contredit la direction de France 5 sur Twitter
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Alessandra Sublet
Alessandra Sublet © Cauvin/TF1
Clin d'oeil. Sur Twitter, l'animatrice de "Fais-moi une place" sur France 5, Alessandra Sublet, a contredit aujourd'hui sa direction qui a annoncé la diffusion à la rentrée d'un numéro inédit de l'émission avec Eddy Mitchell.

Clin d'oeil. Moment cocasse aujourd'hui sur Twitter. France 5 présentait en fin de matinée à la presse sa grille de rentrée. Parmi les annonces, celle du retour d'Alessandra Sublet dans deux numéros de "Fais-moi une place", son émission en prime au cours de laquelle elle s'invite chez une personnalité. Pierre Block de Friberg, le patron de France 5, a ainsi annoncé la programmation à la rentrée de deux nouveaux numéros avec Guy Bedos et Eddy Mitchell. Une information immédiatement relayée par le compte Twitter officiel de la chaîne.

À lire aussi
L'acteur Henri Garcin ("Maguy", "La femme d'à côté") est mort
Personnalités
L'acteur Henri Garcin ("Maguy", "La femme d'à côté") est mort
L'acteur Ray Liotta ("Les affranchis") est mort
Personnalités
L'acteur Ray Liotta ("Les affranchis") est mort
Thomas Lequertier a quitté CNews
Personnalités
Thomas Lequertier a quitté CNews
Régine, la "reine de la nuit", est morte
Personnalités
Régine, la "reine de la nuit", est morte

C'était sans compter sur Alessandra Sublet qui a contredit via son propre compte Twitter sa propre chaîne. "Guy Bedos confirmé mais rien de fait avec Eddy Mitchell même si j'adorais (sic)...à très vite avec de meilleurs (sic) infos" a ainsi écrit l'animatrice qui sera à la rentrée aux commandes d'un nouveau talk show sur France 2 baptisé "Aless".

Interrogé plus sérieusement sur la chaîne d'appartenance de l'animatrice, Bruno Patino, le numéro deux du groupe public, est resté évasif aujourd'hui. Qualifiant Alessandra Sublet de "visage de France Télévisions", il a expliqué que l'animatrice serait sur France 2 la saison prochaine, avant d'ajouter, sur le ton de l'humour qu'elle n'était pas du tout "interdite de séjour" sur France 5.

France 5
France 5
France 5 adopte un nouvel habillage
Docs du dimanche de France 5 : Des jeux de mots et de solides audiences à la clé
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
Deux semaines après sa rentrée, "La quotidienne" s'arrête en raison d'un cas de COVID-19
Voir toute l'actualité sur France 5
Autour de France 5
  • Alessandra Sublet
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Maïtena Biraben
  • Franz-Olivier Giesbert
  • Michel Cymes
  • France 4
  • Rémy Pflimlin
  • La Quotidienne
  • Rendez-vous en terre inconnue
  • Marina Carrère d'Encausse
  • Maya Lauqué
  • Le magazine de la santé
  • Médiamétrie
  • Echappées belles
  • Fais-moi une place
l'info en continu
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée par le SNJ de France Télévisions
Radio
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée...
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
TV
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes du groupe Altice
Sport
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes...
"Est-ce que je dois les sanctionner ?" : Pascal Praud remonté contre ses chroniqueurs absents après la pause pub
TV
"Est-ce que je dois les sanctionner ?" : Pascal Praud remonté contre ses...
France Télévisions : Le directeur de l'information, Laurent Guimier, visé par une motion de défiance (màj)
TV
France Télévisions : Le directeur de l'information, Laurent Guimier, visé par une...
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public
Radio
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public