"Grand Journal" : Michel Denisot annonce en direct le nom de son successeur

Partager l'article
Vous lisez:
"Grand Journal" : Michel Denisot annonce en direct le nom de son successeur
Michel Denisot a annoncé hier en direct le nom de son successeur © DR, Canal+
Michel Denisot a tenu à annoncer lui-même hier le nom de son successeur à la tête du "Grand Journal", Antoine de Caunes.

Quelques minutes seulement après la révélation par Libération du nom de son successeur, Michel Denisot a tenu à annoncer lui-même la nouvelle aux télespectateurs du "Grand Journal", sur ce plateau qu'il aura animé pendant près de 9 années. Une annonce à l'image du personnage et de son programme : séquencée, sobre et concise.

À lire aussi
Repas clandestins : Alain Duhamel reconnait avoir déjeuné avec Brice Hortefeux
Personnalités
Repas clandestins : Alain Duhamel reconnait avoir déjeuné avec Brice Hortefeux
Après avoir jugé "effrayante" Hoshi, Fabien Lecoeuvre présente ses excuses
Personnalités
Après avoir jugé "effrayante" Hoshi, Fabien Lecoeuvre présente ses excuses
Doc Gyneco placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales
Personnalités
Doc Gyneco placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales

"Un excellent choix"

L'animateur a ainsi profité du court laps de temps entre la fin de la météo de Doria Tillier et le lancement de la publicité pour faire son intervention. Après avoir remercié ses invités du jour, Ségolène Royal et Raphaël Enthoven, Michel Denisot s'est mécaniquement tourné vers l'ordinateur placé à côté de lui, comme s'il apprenait la nouvelle en direct par une dépêche AFP. L'animateur de la chaîne cryptée a alors commencé : "Donc, le nom de mon successeur la saison prochaine est Antoine De Caunes et je lui souhaite beaucoup, beaucoup de réussite". Et Michel Denisot de poursuivre sous les applaudissements du public et de ses invités: "C'est un excellent choix, évidemment. Il connaît bien la maison, il connaît l'endroit, il connaît ces studios". Puis de conclure : "Et donc il sera là à partir du mois de septembre" avant de retourner, sans transition, au conducteur classique de l'émission en annonçant les invités présents dans la deuxième partie. L'intervention aura duré au total 14 secondes.

"Esprit Canal"

Hier, Libération annonçait à 19h41 sur son site web l'arrivée d'Antoines de Caunes à la tête du programme phare de Canal+. Après des mois de tergiversations, la direction est enfin parvenue à arrêter son choix. Maïtena Biraben, après avoir longtemps tenu la corde, s'est finalement inclinée face à l'ancien présentateur de "Nulle part ailleurs", qui avait pourtant fermement nié ces derniers jours toute volonté de succéder à Michel Denisot. Grâce à lui, la chaîne cryptée va tenter de renouer avec le célèbre "esprit Canal" qui lui a cruellement fait défaut ces dernières années.

"80% de l'émission sera revue"

"Le Grand Journal" nouvelle formule devrait conserver quelques fondamentaux à la rentrée, pour ne pas déstabiliser les fidèles. Mais 80% de l'émission sera revue et corrigée, dans son rythme et son contenu. La "P2" du Grand Journal ne sera par exemple plus reléguée à 20h30 mais diffusée après "Les Guignols", en lieu et place du "Petit Journal" décalé à 20h35. Car malgré une tentative de relance en septembre avec notamment l'arrivée de Daphné Bürki et de nouveaux visages, l'émission a enregistré une importante baisse de son audience (-12% en P1, -26% en P2). L'émission est attaquée de toutes parts, avec "C à vous" sur France 5 ou encore "Touche pas à mon poste" sur D8. A la rentrée, la concurrence de l'access devrait encore s'intensifier sur le terrain des talk-shows avec l'arrivée de Julien Courbet sur TMC.

l'info en continu
"Et si on se rencontrait ?" : Une saison 2 pour le programme de dating de M6 qui veut s'exporter
Programme TV
"Et si on se rencontrait ?" : Une saison 2 pour le programme de dating de M6 qui...
Europe 1 : Les salariés dénoncent le rapprochement "enclenché" avec CNews
Radio
Europe 1 : Les salariés dénoncent le rapprochement "enclenché" avec CNews
Europe 1 : Bertrand Chameroy défend en direct la station face à l'arrivée de Vincent Bolloré
TV
Europe 1 : Bertrand Chameroy défend en direct la station face à l'arrivée de...
"L'heure des pros" : Pascal Praud apparaît trop tôt à l'antenne de CNews et la rend aussitôt
TV
"L'heure des pros" : Pascal Praud apparaît trop tôt à l'antenne de CNews et la...
Audiences access 20h : "Quotidien" bon leader, "A prendre ou à laisser" en recul, "Scènes de ménages" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" bon leader, "A prendre ou à laisser" en recul,...
Audiences access 19h : "NOPLP" leader d'un cheveu devant "DNA", "C à vous" au million
Audiences
Audiences access 19h : "NOPLP" leader d'un cheveu devant "DNA", "C à vous" au...