"Interminable", "chaotique", "agressif"... : Alain Duhamel dézingue le débat de France 2 sur les européennes

Partager l'article
Vous lisez:
"Interminable", "chaotique", "agressif"... : Alain Duhamel dézingue le débat de France 2 sur les européennes
Alain Duhamel
Alain Duhamel © Abaca
Le journaliste signe une tribune ce jeudi dans les colonnes de "Libération".

Il n'y va pas de main morte. Dans les colonnes de "Libération" ce jeudi, Alain Duhamel revient sur le débat de France 2 pour les élections européennes qui a eu lieu la semaine dernière. Il s'agissait de la première grande soirée électorale consacrée au scrutin européen du 26 mai prochain. Présentée par Thomas Sotto et Alexandra Bensaïd, elle avait réuni les douze principales têtes de liste de cette élection.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...

"On entretient un brouhaha permanent"

Et il semble que le journaliste de RTL n'ait pas apprécié le format du débat puisqu'il le critique fortement dans les colonnes du quotidien de gauche aujourd'hui. "Nous avons assisté jeudi dernier sur France 2 à un débat interminable, chaotique, agressif mais surtout négatif entre douze têtes de liste, pour la plupart bien pâles, pour certaines comme interloquées ou embarrassées de se trouver ainsi exposées à leur détriment", débute Alain Duhamel, qui estime qu'il n'y avait "pas une seule personnalité de premier plan" et "pas d'authentiques leaders".

"En 2019, on s'apostrophe, on s'interrompt, on entretient un brouhaha permanent à propos d'une Europe introuvable, évanescente, se dérobant dans un âcre brouillard", poursuit l'éditorialiste, comparant ce débat à ceux de 1979 avec Simone Veil, Jacques Chirac, Georges Marchais et François Mitterand. Il convient qu'avec "douze protagonistes, tout débat sérieux est absolument exclu", "que chaque invité disposait d'un temps d'intervention si bref que dépasser cinq phrases tenait de l'exploit", et "que dans ces conditions", "mieux valait agresser ses concurrents que tenter d'exposer ne serait-ce que l'esquisse de l'esquisse d'une thèse ou d'une conviction".

"Le fiasco" de Raphaël Glucksmann, "la chaleur et l'entrain" de Jean-Christophe Lagarde

Alain Duhamel délivre ensuite le bulletin de notes des protagonistes de ce débat. Il salue la performance "positive" de Manon Aubry et Jordan Bardella, qui "ont su tirer leur épingle du jeu avec un débit à la mitraillette" et "une insolence ravie". Il relève "l'incapacité" de François-Xavier Bellamy "de s'imposer dans le débat", "le fiasco" de Raphaël Glucksmann et "la chaleur et l'entrain" de Jean-Christophe Lagarde, meilleur que Nathalie Loiseau selon le journaliste. "Quant aux journalistes animateurs, ils plaideront non coupables et ils auront raison", ajoute Alain Duhamel, pour qui "organiser un débat à douze est aussi nécessaire qu'impossible". "Nous voilà exposés à de piètres débats au moment même où le destin de l'Europe vacille et où une confrontation audible et de qualité des points de vue antagonistes serait plus indispensable que jamais. Inimaginable aujourd'hui", conclut le journaliste de RTL.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
LeMoi

"Avec "douze protagonistes, tout débat sérieux est absolument exclu""



bigtv

T'es qui toi ? on se connait griffounet ?



tikeum75

Libération, le journal de gauche. J’ai failli m’étrangler de rire en lisant ça.

Pas un qualificatif sur la prestation de Loiseau de malheur ? Tu m’étonnes, ça aurait détonné avec la ligne éditoriale de ce qu est devenu Libération depuis 3 ans :)



Pou pou pidou

J'imagine que ta vie est passionnante.



Spontex

J'ai enregistré ce débat, mais les extraits bordéliques que j'ai pu voir par ci par là m'ont suffit.



Spontex

Pareil dans C l'Hebdo de samedi dernier.



לך לישראל

Il s'agit, à la virgule près, de ce qu'il a déjà dit dans l'émission "Renbob'INA" (sur LCP-AN) de cette semaine… sans que cela fasse beaucoup de vague lors de sa diffusion. Y figurent d'ailleurs de larges extraits du débat dont il parle avec Marchais, Chirac, Veil et Mitterand.



bigtv

Il existe encore lui ...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens économiquement pour nous"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens...
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la Charité'"
TV
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la...
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews et LCI
TV
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews...
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
Radio
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
Programme TV
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
TV
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
Vidéos Puremedias