"J'ai fait ça pour aider" : Bernard Arnault se défend d'avoir investi dans le groupe Lagardère par intérêt financier

Partager l'article
Vous lisez:
"J'ai fait ça pour aider" : Bernard Arnault se défend d'avoir investi dans le groupe Lagardère par intérêt financier
Bernard Arnault justifie son soutien financier à Arnaud Lagardère © BFM Business
L'homme d'affaires est entré dans la holding d'Arnaud Lagardère au printemps avant de racheter 5% du groupe en septembre.

Un philanthrope se cache-t-il derrière chaque homme d'affaires ? Si Bernard Arnault, le PDG du groupe de luxe LVMH n'a pas été jusqu'à faire des généralités, il a en tout cas voulu donner cette impression sur le plateau de BFM Business ce matin. Interrogé au lendemain de la cérémonie des "BFM Awards 2020", au cours de laquelle le grand prix de "manager de la décennie" lui a été décerné, il est revenu sur son soutien financier à Arnaud Lagardère.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur la diffusion
Séries
"Un si grand soleil" : Pourquoi France 2 ne veut pas rattraper le retard pris sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...

Au printemps dernier, le grand patron est en effet entré dans le capital de la holding personnelle d'Arnaud Lagardère, LC & M - lourdement endettée - avant d'annoncer à la rentrée une prise de participation de 5% dans le groupe Lagardère, pour un total de 180 millions d'euros investis. Grâce à ces opérations, Arnaud Lagardère, gérant commandité du groupe qui porte son nom et son nouveau partenaire Bernard Arnault possèdent désormais 15,01% du capital et 16,93% des droits de vote du groupe d'édition, de médias et de commerces dans les lieux de transports.

"Nous jouions au tennis toutes les semaines ensemble"

Si d'aucuns prêtent des arrière-pensées à Bernard Arnault avec cette participation - son groupe possède des actifs dans des domaines similaires à ceux de Lagardère - il n'en est rien à en croire l'intéressé qui aurait agi par pure amitié. "J'ai fait ça pour aider Arnaud Lagardère. Jean-Luc, son père, était mon meilleur ami. Nous jouions au tennis toutes les semaines ensemble, j'étais absolument désolé de le voir partir aussi vite, de manière inattendue", a expliqué l'homme le plus riche de France sur BFM Business, en référence au décès brutal de l'ancien dirigeant en 2003. Lequel aurait fait promettre à son ami la chose suivante : "Si Arnaud a des problèmes, essaye de t'en occuper".

Le journaliste de BFM Business Christophe Jakubyszyn a bien tenté de pointer l'intérêt stratégique d'un tel investissement pour le groupe LVMH, mais Bernard Arnault n'en a pas démordu : "C'est vraiment uniquement pour aider Arnaud Lagardère que j'ai fait cela". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
"Hollyoaks : L'amour mode d'emploi" : Un nouveau soap quotidien pour TF1 Séries Films dès le 8 février
Programme TV
"Hollyoaks : L'amour mode d'emploi" : Un nouveau soap quotidien pour TF1 Séries...
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe le 24 janvier
Sport
Football américain : 9 heures de direct sur la chaîne L'Equipe le 24 janvier
"Snowpiercer" renouvelé pour une saison 3
Séries
"Snowpiercer" renouvelé pour une saison 3
"Escape" : Une fiction française inédite avec Lannick Gautry et Barbara Cabrita le 9 février sur W9
Programme TV
"Escape" : Une fiction française inédite avec Lannick Gautry et Barbara Cabrita le...
Le dessinateur Xavier Gorce cesse de travailler pour "Le Monde"
Presse
Le dessinateur Xavier Gorce cesse de travailler pour "Le Monde"
2020, année historique pour Netflix
SVOD
2020, année historique pour Netflix
Vidéos Puremedias