"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"

Partager l'article
Vous lisez:
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
"Tu attaques CNews, le 'JDD', 'Paris-Match' ou Europe 1" : Pascal Praud tire à boulets rouges sur France Télévisions et "Complément d'enquête" dans "L'heure des pros" le jeudi 18 janvier 2024 © Domine Jerome/ABACA
Les sociétés des journalistes (SDJ) des deux hebdomadaires détenus par la famille de Vincent Bolloré sont désormais dépourvues de membres.

"Le journal du dimanche" et "Paris Match" son désormais sans société des journalistes. Les SDJ du "JDD" et de "Paris Match" ont voté leur dissolution ce mardi 30 janvier 2024, a révélé le site "Les Jours" avant que l'information ne soit confirmée à l'Agence France Presse (AFP) ce week-end. Appartenant tous les deux au groupe Lagardère, les deux publications sont entrées sous le giron du milliardaire Vincent Bolloré par le biais de sa société, Vivendi, en octobre 2023 après une longue bataille législative.

À lire aussi
"Marianne" : La piste du rachat par le milliardaire conservateur Pierre-Édouard Stérin écartée après le refus "unanime" des salariés
Presse
"Marianne" : La piste du rachat par le milliardaire conservateur Pierre-Édouard...
"Atteinte à la présomption d'innocence" : "Paris Match" poursuivi en justice par deux médecins mis en cause dans un article du magazine
Presse
"Atteinte à la présomption d'innocence" : "Paris Match" poursuivi en justice par...
Europe 1, "un organe de propagande" : Patrick Cohen, Pascale Clark et des journalistes de la station appellent l'Arcom à "préserver l'indépendance des antennes"
Presse
Europe 1, "un organe de propagande" : Patrick Cohen, Pascale Clark et des...
Fin de "20 Minutes" en version papier : découvrez la dernière Une du quotidien gratuit parue aujourd'hui
Presse
Fin de "20 Minutes" en version papier : découvrez la dernière Une du quotidien...

De l'éviction de Bruno Jeudy à la suppression de la SDJ de "Paris Match"

Du côté de "Paris Match", dirigé par Jérôme Béglé, la disparition s'est faite en raison d'un manque de candidat pour succéder aux membres du bureau de l'organe interne après la démission des journalistes qui y siégeaient.

Dès décembre, la SDJ de l'hebdomadaire avait exprimé son désaccord après une Une consacrée à une crèche de Noël dans un appartement parisien appartenant à Vincent Bolloré. Cet accroc avait donné lieu à une réunion houleuse avec la direction de l'hebdomadaire qui s'était soldée par la démission des trois membres du bureau.

Mais différents antécédents avaient déjà acté d'une rupture entre l'organe interne de défense des journalistes et la direction du magazine. En juin 2023, une membre de la SDJ avait été licenciée pour avoir fait part de ses inquiétudes concernant l'ingérence de Vincent Bolloré et sa famille dans les choix éditoriaux. Un an plus tôt c'est le journaliste Bruno Jeudy, alors rédacteur en chef politique et économie de "Paris Match" depuis 2014, qui avait été évincé après avoir tenté jusqu'à la dernière minute de faire modifier la Une du magazine consacrée au cardinal ultraconservateur Robert Sarah.

Au "JDD", la SDJ "n'intervenait plus depuis 6 mois

Du côté du "JDD", plusieurs anciens membres de la rédaction du journal, réunis dans l'association Article 34, ont précisé que la SDJ du journal "n'intervenait plus depuis la fin de la grève, le 1er août". La rédaction de l'hebdomadaire dominical avait été traversé par un mouvement de grève sans précédent, la rédaction dénonçant la nomination de l'ancien directeur de la rédaction de "Valeurs actuelles", Geoffroy Lejeune, à la tête du journal.

"Si la SDJ du 'JDD' ne s'est pas dissoute plus tôt, c'est pour assurer jusqu'au bout le suivi de ces départs individuels (une cinquantaine de journalistes en CDI et une quarantaine de pigistes) et veiller à l'application de l'accord conclu avec la direction", précisent-ils sur X (ex-Twitter). Au-delà du "JDD", l'association dénonce que les deux titres ne disposent désormais plus de "contre-pouvoir interne".

Paris Match
Paris Match
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people depuis l'arrivée de Vincent Bolloré
"Paris Match" : La direction accusée d'avoir censuré un entretien avec Valérie Pécresse
"L'avenir de 'Paris Match' est menacé" : La rédaction vote une motion de défiance contre la direction
Voir toute l'actualité sur Paris Match
l'info en continu
"Ninja Warrior" 2024 : Qui a gagné le "Choc des Nations" sur TF1 ?
TV
"Ninja Warrior" 2024 : Qui a gagné le "Choc des Nations" sur TF1 ?
Après ses propos sur Cyril Hanouna, la chanteuse Zaho de Sagazan boycottée par Europe 2 et RFM, radios du groupe Bolloré ?
Radio
Après ses propos sur Cyril Hanouna, la chanteuse Zaho de Sagazan boycottée par...
Europe 1 annonce la fin de la quotidienne de Sophie Davant et rétrograde l'animatrice le week-end
Radio
Europe 1 annonce la fin de la quotidienne de Sophie Davant et rétrograde...
"Drag Race France" 2024 : Qui sont les finalistes de la saison 3 du concours de France 2 ?
TV
"Drag Race France" 2024 : Qui sont les finalistes de la saison 3 du concours de...
Netflix : Ce film familial au casting impressionnant se fait sa place dans le Top du classement
SVOD
Netflix : Ce film familial au casting impressionnant se fait sa place dans le Top...
Après l'épisode opposant RSF à CNews sur le pluralisme, l'Arcom crée une sanction pour "déséquilibre manifeste et durable"
TV
Après l'épisode opposant RSF à CNews sur le pluralisme, l'Arcom crée une sanction...