"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people depuis l'arrivée de Vincent Bolloré

Partager l'article
Vous lisez:
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people depuis l'arrivée de Vincent Bolloré
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Vif échange entre Bruno Jeudy et Alice Coffin sur BFMTV en 2021 © DR
La société des journalistes de l'hebdomadaire regrette le nombre réduit des couvertures people au profit des "Unes" politiques. Un virage éditorial qui coïncide avec l'arrivée de Vincent Bolloré.

La grogne monte chez "Paris Match". Le désaccord se porte cette fois sur la question des "Unes". Comme le rapporte le "Canard Enchaîné", la société des journalistes de l'hebdomadaire s'est émue d'une lente disparition des couvertures people. Or, le magazine qui avait pour devise pendant des années, "le poids des mots, le choc des photos", a fait de ses "Unes" sur les célébrités une marque de fabrique. Il vient d'ailleurs de sortir un numéro exposant Marion Cotillard.

À lire aussi
"Plus de tabou" : Le rugbyman Antoine Dupont fait la Une du magazine "Têtu"
Presse
"Plus de tabou" : Le rugbyman Antoine Dupont fait la Une du magazine "Têtu"
"Des décisions arbitraires et incohérentes" : Une grève à l'AFP ce jeudi 6 juin pour défendre le statut des journalistes hors de France
Presse
"Des décisions arbitraires et incohérentes" : Une grève à l'AFP ce jeudi 6 juin...
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel hebdomadaire qui pourrait concurrencer "Paris Match" en cas de cession par le groupe Lagardère
Presse
Laurence Ferrari, nommée présidente de la marque "JDD", lance "JDNews", un nouvel...

Pourtant, la rédaction dénonce un changement qui semble s'opérer depuis que le titre est entré dans le giron du milliardaire Vincent Bolloré. En octobre 2021, il a pris la main sur le groupe Lagardère dont fait partie "Paris Match". Un dossier toujours entre les mains de Bruxelles.

A LIRE AUSSI : "Pub pour CNews : Pourquoi 'Libération' et 'Le Monde' ont rétropédalé"

En première page, à la place de Brigitte Bardot ou Gérard Depardieu, on retrouve désormais "des sujets plus politiques, voire plus partisans". La rédaction a déjà traversé une crise à cause de l'une d'elles. Le 7 juillet, la couverture du magazine a été consacrée au cardinal Robert Sarah. Un choix décidé unilatéralement par la direction, malgré une opposition ferme des salariés. La société des journalistes avait, à l'époque, dénoncé un "choix périlleux", pouvant de "nuire à l'image" de la publication.

Bruno Jeudy, à l'époque rédacteur en chef politique et économique, avait relayé ce message. Quelques semaines plus tard, il a été débarqué, comme l'a révélé "Les Jours". Finalement, il a été remplacé par Laurence Ferrari, qui entretient des liens solides avec Europe 1 et CNews, deux médias plus proches des idées du chef de Vivendi.

Clause de conscience

Toujours selon le volatile, ce changement dans la ligne éditoriale pousse au moins une journaliste à essayer de faire valoir sa clause de conscience. Elle permet à un journaliste de quitter son emploi si la ligne éditoriale de son média est modifiée, et de conserver ses avantages : des indemnités de licenciement et les allocations de pôle emploi.

Sa direction, elle, nie tout changement. "Le people est toujours bien présent dans le magazine (...) la Russie a envahi l'Ukraine (...). Ce conflit a généré de nombreuses couvertures, prioritairement à celles qui auraient pu être dévolues aux célébrités", explique-t-elle dans un courrier interne.

A LIRE AUSSI : "Gilles Tanguy : 'J'aurais lancé 'L'informé' même si Vincent Bolloré n'avait pas racheté Prisma Media'"

Dans le même temps, les équipes de "Paris Match" scrutent de près la fusion entre Vivendi et Lagardère. Pour que les deux acteurs puissent se rapprocher, il faudra tailler dans la branche édition, mais aussi du côté magazine people. Comme l'a révélé "Marianne", pour plaire à l'antitrust européen, Vincent Bolloré doit vendre "Gala" et "Voici", tout juste achetés à Bertelsmann, ou renoncer à "Paris Match". La première option semble privilégiée.

Paris Match
Paris Match
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
"Paris Match" : La direction accusée d'avoir censuré un entretien avec Valérie Pécresse
"L'avenir de 'Paris Match' est menacé" : La rédaction vote une motion de défiance contre la direction
Voir toute l'actualité sur Paris Match
l'info en continu
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les prises de position politiques des footballeurs et Youtubeurs
Radio
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les...
"Vous préférez une chronique musique ou une chronique cuisine ?" : Alex Vizorek se paye Julien Sellier et Philippe Caverivière, ses collègues de RTL
Radio
"Vous préférez une chronique musique ou une chronique cuisine ?" : Alex Vizorek se...
"Plus de tabou" : Le rugbyman Antoine Dupont fait la Une du magazine "Têtu"
Presse
"Plus de tabou" : Le rugbyman Antoine Dupont fait la Une du magazine "Têtu"
Julien Millereux (TF1) : "Nous ne sommes pas du tout déçus de la répartition des matchs de l'équipe de France à l'Euro 2024 avec M6"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "Nous ne sommes pas du tout déçus de la répartition des...
"Les cinquante" : Qui sont les 50 candidats de la saison 3 de la télé-réalité de W9 ?
TV
"Les cinquante" : Qui sont les 50 candidats de la saison 3 de la télé-réalité de...
"Bonne chance pour ces deux semaines" : Sophie Davant, privée de dernière, cède sa place à Cyril Hanouna en direct sur Europe 1
Radio
"Bonne chance pour ces deux semaines" : Sophie Davant, privée de dernière, cède sa...