"Je n'ai aucun respect pour vous !" : Passe d'armes entre Olivier Véran et André Bercoff dans "Face à Baba"

Partager l'article
Vous lisez:
"Je n'ai aucun respect pour vous !" : Passe d'armes entre Olivier Véran et André Bercoff dans "Face à Baba"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
"Je n'ai aucun respect pour vous !" : Passe d'armes entre Olivier Véran et André Bercoff dans "Face à Baba" © C8
Cyril Hanouna a reçu hier Olivier Véran pour son émission "Face à Baba" sur C8.

Un échange houleux. Hier soir, dans "Face à Baba" sur C8, Cyril Hanouna a reçu le ministre Olivier Véran pour évoquer diverses thématiques, comme l'inflation, la réforme des retraites et la rupture de stocks de médicaments. En fin d'émission, l'éditorialiste André Bercoff, voix de Sud Radio, a interpelé l'ex-ministre de la Santé, en revenant sur sa gestion de la crise sanitaire liée au Covid et sa campagne pour la vaccination contre le coronavirus.

À lire aussi
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous le costume de la Perruque ? Les premiers indices révélés
TV
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous...
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la semaine ?
TV
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la...
"Ca n'intéresse qu'eux !" : Pascal Praud tacle les éditorialistes jugeant le "match" entre Gabriel Attal et Jordan Bardella sur France 2
TV
"Ca n'intéresse qu'eux !" : Pascal Praud tacle les éditorialistes jugeant le...

"N'essayez pas de prendre le petit détail pour l'essentiel"

Après avoir reçu un tunnel de critiques, Olivier Véran a pris la parole : "André Bercoff, je le connais bien. J'ai du respect pour tout le monde. Je suis invité pour 'Face à Baba' face aux Français...". Et d'être coupé par André Bercoff : "Face aux Français, commencez à voir ce que vous avez dit sur les vaccins !". "Vous voulez qu'on discute de ce que les uns et les autres ont dit ? Aucun problème. C'est vous qui avez commis un tweet fin 2021. Vous aviez parlé de 'solution finale' en lien avec la vaccination", a indiqué le membre du gouvernement. "Vos services ont bien travaillé", a raillé son interlocuteur.

"Il est important quand on balance des choses comme ça d'expliquer quel est le fond de la pensée complotiste derrière", a souligné Olivier Véran. "Vous le prenez comme ça ?! J'ai fait un excès parce que j'étais tellement indigné par la manière dont on traitait les non-vaccinés", a répondu la voix de Sud Radio. "Vous regrettez vos propos ?", a demandé le ministre. "J'ai dit que j'ai été excessif. Mais je ne regrette pas. C'est une expression. N'essayez pas de prendre le petit détail pour l'essentiel", a-t-il riposté.

"Je n'ai aucun respect pour le travail que vous menez"

L'actuel porte-parole du gouvernement a ajouté que la carrière d'André Bercoff "n'était pas faite de détails" : "Elle est faite de prises de position complotiste, sans arrêt au revers de l'histoire". "Qu'est-ce qui est complotiste dans ce que je dis ?!", a-t-il répliqué. "La question est : qui parle ? Vous savez avec quelles convictions je viens devant vous. Je vous connais bien. Je vous lis de temps en temps. Je connaissais votre passé pour lequel j'avais du respect. J'aimerais comprendre les mécanismes par lesquels vous en arrivez à saluer l'attaque des bâtiments publics officiels au Brésil après la victoire démocratique de Lula", a enchaîné Olivier Véran.

"Je veux dire simplement à Olivier Véran que sa gestion du Covid a été tout à fait lamentable...", a tenté de reprendre André Bercoff. Et d'être interrompu par son interlocuteur : "Et on parle de Trump après ? Vous êtes intarissable sur tous les sujets. Vous n'êtes jamais du bon côté de l'histoire". "Pourquoi vous fuyez ?", a demandé l'éditorialiste. "J'ai du respect pour le restaurateur qui m'a engueulé tout à l'heure (...) Monsieur Bercoff, je n'ai aucun respect pour la façon dont vous avez aujourd'hui exercé le métier que vous avez exercé hier d'une autre manière. Je n'ai aucun respect pour le travail que vous menez", a balancé le ministre.

"Me faire insulter par vous est un compliment"

Hors de lui, André Bercoff a lâché : "Je travaille dans une radio où je vois les témoins de la France entière. Vous, vous avez été quelqu'un qui a été le fidèle mensonger et serviteur de tous les mensonges". "Me faire insulter par vous est un compliment. C'est le premier de la soirée", a conclu Olivier Véran. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

André Bercoff
André Bercoff
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
Propos d'André Bercoff dans "L'heure des pros" : Le CSA ne relève aucun manquement de CNews
André Bercoff sur ses propos sur CNews : "S'il n'y a pas de complot, je serai le premier ravi"
Voir toute l'actualité sur André Bercoff
l'info en continu
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
TV
"The Power" : Qui a gagné la première saison du jeu de W9 ?
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous le costume de la Perruque ? Les premiers indices révélés
TV
"La plus grosse surprise de toute l'histoire de 'Mask Singer'" : Qui se cache sous...
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures et placé sous contrôle judiciaire
Radio
Sébastien Cauet est mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures...
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la semaine ?
TV
"Secret Story" 2024 : Après Cassandra, qui est le deuxième candidat éliminé de la...
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro Magazine" après un article sur l'audiovisuel public
Presse
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro...
"Je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" : L'ex-ministre Clément Beaune "comprend" l'inquiétude des grévistes de Radio France et de France Télévisions
Politique
"Je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" : L'ex-ministre Clément...