"Koh-Lanta" : La production aménage-t-elle les îles des aventuriers de TF1 ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Koh-Lanta" : La production aménage-t-elle les îles des aventuriers de TF1 ?
Cette saison se déroule une nouvelle fois aux Fidji
Cette saison se déroule une nouvelle fois aux Fidji © PHILIPPE LE ROUX / ALP / TF1
Dénicher la perle rare sur laquelle les aventuriers vont devoir survivre pendant une quarantaine de jours ne s'improvise pas.

"La question coulisses de puremedias.com". Que serait "Koh-Lanta" sans ses îles paradisiaques, personnages à part entière du jeu d'aventure de TF1 ? La saison 20, lancée vendredi dernier et diffusée exceptionnellement ce jeudi soir, se déroule cette année encore aux Fidji, un endroit du monde loin d'être un rendez-vous en terre inconnue pour Adventure Line Productions. Et pour cause, c'est la quatrième fois d'affilée que la production y pose ses caméras. Mais comme l'a expliqué la patronne d'ALP, Alexia Laroche-Joubert, invitée ce mois-ci de l'émission "#QHM", le quart d'heure médias de puremedias.com, "cela devient de plus en plus difficile de trouver des destinations qui soient sécuritaires".

À lire aussi
"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini émue après l'élimination du champion Samuel
TV
"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini émue après...
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans invité
TV
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans...
Zemmour grimé en Hitler : Pascal Praud dénonce la blague "antisémite" de Charline Vanhoenacker
TV
Zemmour grimé en Hitler : Pascal Praud dénonce la blague "antisémite" de Charline...
"The Artist" : Après le flop du lancement, Nagui mise sur une édition resserrée samedi sur France 2
TV
"The Artist" : Après le flop du lancement, Nagui mise sur une édition resserrée...

Après un focus sur le processus de sélection des candidats de l'émission, la question coulisses de puremedias.com s'intéresse cette semaine aux différentes étapes qui président au choix d'une destination. Celle-ci est déterminée six mois en amont du tournage. Et les contraintes à prendre en compte sont nombreuses selon Julien Magne, producteur de "Koh-Lanta" et directeur des programmes d'ALP : "Il faut que la destination ait des îles inhabitées et sauvages, mais aussi des infrastructures permettant d'accueillir l'équipe de tournage (environ 120 Français), avec des temps de trajet acceptables depuis la base jusqu'aux différents sites de jeux, au conseil et aux camps concurrents".

Les statistiques de risques de catastrophe naturelle pris en compte

"Il est impératif que le site de tournage ait une situation géopolitique stable. Nous prenons également en compte les statistiques de risques de catastrophe naturelle qui doivent être faibles pour la sécurité de tous (membres de la production, équipe technique et aventuriers). Enfin, la destination doit impérativement avoir des infrastructures médicales dont un hôpital aux normes internationales et des moyens dédiés aux évacuations sanitaires, disponibles H24, 7 jours/7", indique Julien Magne.

Outres les aspects esthétiques et pratiques, la météo locale est également un critère de choix même si, comme en convient le responsable, "il est de plus en plus difficile d'avoir des statistiques fiables sur ce point avec les dérèglements climatiques". Une équipe réduite (producteur, producteur des jeux, responsable de la sécurité...) se rend sur place un mois avant le début du tournage pour les ultimes repérages.

"Aucun aménagement particulier"

Toute la difficulté consiste à trouver un environnement suffisamment sauvage sans être pour autant hostile, car la production ne procède à "aucun aménagement particulier" des îles. "La seule intervention que nous faisons est dans un but sécuritaire. En effet, pour la sécurité des aventuriers mais aussi des techniciens présents sur les camps, nous demandons aux locaux d'enlever les cocos qui pourraient tomber de l'arbre et les blesser grièvement", confie Julien Magne.

Cependant, l'équipe s'assure que "les denrées sur les îles soient équitables", ce qui peut passer par exemple par des plantations de manioc. "Et dans un souci d'écologie et de préservation de la faune et la flore, nous ne procédons pas à une déforestation parce qu'un arbre pourrait gâcher un plan d'un paysage de rêve... Bien au contraire, nous nettoyons les plages sur lesquelles s'échoue toute la pollution de l'homme", affirme le producteur.

Découvrez les explications en vidéo d'Alexia Laroche-Joubert, invitée de #QHM, sur le choix des Fidji pour cette nouvelle saison de "Koh-Lanta" :

Alexia Laroche-Joubert dans #QHM © Puremédias
l'info en continu
"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini émue après l'élimination du champion Samuel
TV
"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini émue après...
Julien Cazarre sur Canal+ : "Ils se sont servis de moi pour faire une saignée dans le service des sports"
Radio
Julien Cazarre sur Canal+ : "Ils se sont servis de moi pour faire une saignée dans...
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand remplacement"
Politique
La ministre Elisabeth Moreno dénonce la Une "abjecte" de "Causeur" sur le "Grand...
L'intégrale des films "James Bond" disponible dès le vendredi 24 septembre sur Salto
SVOD
L'intégrale des films "James Bond" disponible dès le vendredi 24 septembre sur...
"Danse avec les stars" : TF1 lance la saison 11 ce soir
Programme TV
"Danse avec les stars" : TF1 lance la saison 11 ce soir
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans invité
TV
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans...