"L'affaire Inès Reg et Natasha St-Pier a créé un fantasme identitaire" : Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement, revient sur le clash dans "Danse avec les stars"

Partager l'article
Vous lisez:
"L'affaire Inès Reg et Natasha St-Pier a créé un fantasme identitaire" : Prisca Thevenot, porte-parole du gouvernement, revient sur le clash dans "Danse avec les stars"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Bande-annonce de la série "La Fièvre" © Stephane Lemouton / Bestimage
La membre du gouvernement de Gabriel Attal se confie ce jeudi 25 avril 2024 dans les colonnes de "Paris Match".

Une affaire qui a eu un sacré écho médiatique. Ce jeudi 25 avril 2024, "Paris Match" propose dans ses colonnes un article revenant sur la série de Canal+, "La fièvre", emmenée par Nina Meurisse et Ana Girardot. L'hebdomadaire s'est penché sur la France décrite dans la fiction, au bord de la guerre civile, et ce monde politique suiviste, fasciné par la communication et les réseaux sociaux. Pour étayer son analyse, le journal a recueilli les témoignages de plusieurs personnalités politiques, dont Prisca Thevenot. L'actuelle porte-parole du gouvernement, en a ainsi profité pour dresser un parallèle avec l'impact médiatique du clash opposant Inès Reg à Natasha St-Pier dans "Danse avec les stars" sur TF1.

À lire aussi
"Nous refusons de nous effacer" : Pour la première fois de son histoire, Franceinfo privée de soirée électorale pour les législatives, les journalistes appellent Delphine Ernotte à faire machine arrière
Politique
"Nous refusons de nous effacer" : Pour la première fois de son histoire,...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...
"Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel Bompard (LFI) représentera le Nouveau Front populaire au débat du 25 juin
Politique
"Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel...
"Mon grand-père était dans la Waffen-SS..." : Europe 1 publie puis supprime de ses réseaux un témoignage problématique d'un auditeur de Cyril Hanouna
Politique
"Mon grand-père était dans la Waffen-SS..." : Europe 1 publie puis supprime de ses...

"Comme si toutes les informations se valaient"

"L'emballement médiatique décrit dans la série, la volonté d'avoir une conclusion à un fait sans explications, avec la politique prise dedans, ça se passe déjà aujourd'hui", a affirmé Prisca Thevenot. Et d'évoquer les attaques sur les réseaux sociaux et dans la presse des deux candidates du concours de danse de la première chaîne : "Regardez l'affaire Inès Reg et Natasha St-Pier. Ca a créé un même fantasme identitaire dans lequel chacun pouvait se représenter".

En effet, lorsque les premiers articles de presse sont sortis sur cette affaire, les internautes étaient en ébullition au début du mois d'avril. Chacun des parties avait réagi à l'altercation, provoquant une réaction en chaîne et une surenchère. Depuis, l'affaire s'est calmée et Inès Reg et Natasha St-Pier n'ont plus évoqué leur différend. "Il y avait Israël, Gaza, Poutine et l'Ukraine, et cette histoire a été traitée comme si toutes les informations se valaient", a déploré la porte-parole du gouvernement.

A LIRE : Canal+ annonce un crossover entre "La fièvre" et une de ses séries phares

Prisca Thevenot est ensuite revenue sur "La fièvre" : "Des 'ghostbusters' de la com qui débarquent, comme dans la série, pour gérer une crise, ça n'existe pas. En tout cas, pas au gouvernement". Une information confirmée dans l'article par son prédécesseur, Olivier Veran : "Je n'ai jamais eu recours à des cabinets pour cela. J'avais des conseillers en interne qui, parfois, avaient travaillé pour eux par le passé". Des précisions en clin d'oeil aux scènes dans "La fièvre" où le ministre de l'Intérieur, puis le président de la République, font appel à une agence de communication pour faire face à la fracture grandissante dans la société.

l'info en continu
"Mask Singer" 2024 : Le Léopard, l'Épouvantail ou l'Hippopotame... Qui a gagné la saison 6 du divertissement de TF1 ?
TV
"Mask Singer" 2024 : Le Léopard, l'Épouvantail ou l'Hippopotame... Qui a gagné la...
"Show me your Voice" : Après trois ans d'absence, M6 relance le jeu musical avec Issa Doumbia et Élodie Gossuin
TV
"Show me your Voice" : Après trois ans d'absence, M6 relance le jeu musical avec...
"Ça y ressemble" : Caroline Roux décrit cette séquence politique comme l'une des plus marquantes de sa carrière
TV
"Ça y ressemble" : Caroline Roux décrit cette séquence politique comme l'une des...
Prime Video : 24 heures après sa sortie, ce film français avec Inès Reg, dézingué par la presse, cartonne et devient numéro 1 sur la plateforme
Plateforme
Prime Video : 24 heures après sa sortie, ce film français avec Inès Reg, dézingué...
"Fête de la musique" 2024 : Pourquoi France 2 a décalé la diffusion du concert à ce samedi soir
TV
"Fête de la musique" 2024 : Pourquoi France 2 a décalé la diffusion du concert à...
"Mask Singer" 2024 : L'Épouvantail, l'Hippopotame, le Léopard... On a démasqué les trois costumes finalistes de la saison 6 du divertissement de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : L'Épouvantail, l'Hippopotame, le Léopard... On a démasqué les...