"L'Amour est dans le pré" : Pourquoi Baptiste a décidé de quitter l'aventure avant même l'ouverture des courriers ?

Partager l'article
Vous lisez:
"L'Amour est dans le pré" : Pourquoi Baptiste a décidé de quitter l'aventure avant même l'ouverture des courriers ?
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision grâce à la « Star Academy ». Intrigué par l’envers du décor, il a décidé d’en faire son métier. 20 ans plus tard, s’il ne rate (presque) jamais un prime de « The Voice », il peut vibrer devant une compétition sportive, se passionner pour un documentaire ou dévorer une série en un week-end.
Baptiste, 30 ans
Baptiste, 30 ans © Cécile Rogue/M6
Depuis la diffusion des portraits en janvier dernier, la production de la saison 18 de "L'Amour est dans le pré" a perdu trois agriculteurs. Explications.

Ils ne seront plus que 11. Depuis la diffusion des portraits des 14 nouveaux agriculteurs de la saison 18 de "L'Amour est dans le pré" en janvier dernier, la production de l'émission de M6 a connu de nombreuses péripéties. En juillet dernier, lors d'une conférence de presse, Karine Le Marchand avait révélé que la production "avait perdu plusieurs agriculteurs très vite" dans une saison "pas facile tout le temps" et marquée par "beaucoup de rebondissements". "On a vécu des choses improbables qui ne se sont jamais produites par le passé", avait résumé celle qui est à la tête du programme depuis 14 ans.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

A LIRE AUSSI : "Il ne voulait pas se prendre la tête..." : Un autre agriculteur de "L'Amour est dans le pré" 2023 va abandonner en cours de saison

"On a vécu des choses improbables qui ne se sont jamais produites par le passé"

Ce lundi 21 août 2023, alors que les téléspectateurs de M6 assisteront à l'ouverture des courriers et aux speed dating de Patrick, Anaïs et Pascal, Karine Le Marchand annoncera aux fidèles de l'émission que "Baptiste a décidé de ne pas continuer l'aventure juste avant l'ouverture du courrier". Mais l'animatrice de 55 ans n'en dira pas plus.

En coulisses, l'éleveur de brebis de 30 ans, a succombé aux charmes d'une ex-conquête. De quoi agacer la présentatrice. "Le fait de passer à la télévision rend très attractifs les personnes par leurs ex, explique-t-elle. Ça arrive chaque année, je crois que c'est un challenge en termes d'ego pour d'anciennes conquêtes d'essayer de faire arrêter les agriculteurs en cours de route. C'est la 5e ou 6e fois que ça arrive en 18 saisons. Pourtant chaque année, je les préviens au moment des portraits. Je leur dis : "faites attention, vous allez passer à la télé, vos ex vont revenir. Je suis très énervée car on a un nombre de place limité chaque année. On engage des moyens, du temps, on vient tourner chez eux pour les aider à trouver l'amour et quelque part, ils ont pris la place de quelqu'un pour rien".

A LIRE AUSSI : "L'amour est dans le pré" : Pourquoi la production "retire les courriers" aux agriculteurs juste après leur ouverture

Charles a trouvé l'amour... sans M6

La saison 18 a connu deux autres situations imprévues. Charles, l'éleveur de vaches allaitantes de 43 ans a trouvé l'amour... sans l'aide de M6. "Pour la première fois, deux agriculteurs ont reçu des courriers qui n'étaient pas du tout à la hauteur de leurs attentes. Il y avait David dont nous avions diffusé un nouvel appel à courriers sur les réseaux sociaux mais il y en avait un autre", avait expliqué l'animatrice lors de la conférence de presse. "On a tourné un deuxième appel mais on n'a pas eu le temps de le diffuser car pendant la vie à la ferme d'un autre agriculteur de cette saison, il (Charles, NDLR) a trouvé l'amour lors d'une soirée. Il y a eu un coup de foudre inattendu avec une prétendante d'un autre candidat. Les caméras étaient là donc c'est absolument génial pour nous. On verra le coup de foudre à l'écran".

A LIRE AUSSI : "L'amour est dans le pré" : Six semaines d'enquête, 10h par jour au téléphone, analyse des réseaux sociaux... Dans les coulisses des courriers

Interrogée par Puremédias.com, Gabriella Mather, la productrice de l'émission de M6 explique ces revirements par "le caractère des agriculteurs" de cette 18e saison. "C'est vrai que cette année, on a des agriculteurs et aussi des prétendants d'ailleurs qui ont beaucoup de caractères, qui se sont affirmés. Il font bien ce qu'ils veulent, donc on s'adapte. On ne s'est pas ennuyé cette année" conclut-elle. Ça promet.

L'amour est dans le pré
L'amour est dans le pré
Audiences : Quel bilan pour les portraits des agriculteurs de "L'amour est dans le pré" saison 19 sur M6 ?
Audiences : Quel bilan pour la saison 18 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Pas vu dans "L'amour est dans le pré" : Sophie met au clair les raisons de sa rupture avec Roméo et regrette sa participation à l'émission de M6
"Je ne veux pas lui faire peur" : Surpris lors du bilan de "L'amour est dans le pré", David fait le point sur sa relation avec Karenn
Voir toute l'actualité sur L'amour est dans le pré
l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...