"L'émission pour tous" de Laurent Ruquier, le débrief de la première

Partager l'article
Vous lisez:
"L'émission pour tous" de Laurent Ruquier, le débrief de la première
puremedias.com a regardé "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier. Verdict de la rédaction.

On ne parle que de lui depuis plusieurs jours. Laurent Ruquier, le "pompier de France 2", a présenté ce soir sa première "Emission pour tous", de 18h30 à 19h50, pour sauver l'access après l'échec de Sophia Aram. Alors, c'était comment ? puremedias.com était devant son poste de télévision.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Sans surprise, Ruquier a fait du Ruquier ce soir et Barma, la productrice... du Barma. Les codes visuels de l'émission, un bleu/violet criard, sont proches de "On n'est pas couché" et de la plupart des formats mis à l'antenne par "Tout sur l'écran". Le concept tient sur un post-it : des débats introduits par une question, le vote du public sur des tablettes tactiles ("Oui" ou "Non"), l'avis des chroniqueurs façon "Académie des neuf" et des experts en plateau pour contextualiser le débat. Première question : "Avez-vous déjà vu un film avec Julie Gayet ?". Seulement 14 personnes répondent "oui", le public est appelé à réagir. Les "pensionnaires" aussi, avec des vannes plus ou moins préparées : "Comme l'ensemble des Français, Hollande ne savait pas qu'elle était actrice" (...) "Il suffit de voir l'état du cerveau de Christine Bravo pour comprendre les ravages du cannabis" (Stéphane Bak).

L'avis du public, un peu gadget

L'avis du public, l'un des principaux ressorts de l'émission, a l'avantage de dynamiser le format et d'éviter "l'entre-soi", comme le souhaitait Laurent Ruquier. Mais on se fout généralement de ce qu'il pense. Autres questions d'actu posées ce soir : "Iriez-vous le voir le spectacle de Dieudonné ?" ; "Etes-vous favorable au dépistage du cannabis dans le lycée ?". L'émission est ponctuée de quizz, comme "Savez-vous qui c'est ?". Une photo, une question. C'est efficace et malin : les téléspectateurs (qui n'ont pas ouvert un journal depuis ce matin) apprendront probablement des choses dans la bonne humeur, l'ADN de "On va s'gêner" sur Europe 1.

En deuxième partie de l'émission (à 19h30), on prend les mêmes et on recommence. Avec de nouveaux invités : Marcela Iacub (sur l'affaire Gayet, toujours), Georges Tron (sur la vie privée du président, encore) et Hélène Pilichowski (cousine de François Hollande, toujours sur les révélations de "Closer"). Au beau milieu du débat, on respire avec Florence Foresti en Dominique Pipeau, ministre des Affaires problématiques. "Je suis heureuse de voir que vous suivez le gouvernement ce soir : le changement, ce n'est pas maintenant", a moqué l'humoriste pour souligner que rien n'avait changé depuis 2004 et l'époque de "On a tout essayé". Elle n'a pas tort. Florence Foresti ne sera pas là tous les soirs et cette parenthèse de pur divertissement était la bienvenue après l'empilement des questions-débats.

Quelle audience pour la première ?

Même si l'émission manque cruellement de magnétos (1h30 de plateau, c'est très, très long), Laurent Ruquier et Catherine Barma ont offert ce soir aux téléspectateurs ce qu'ils savent faire de mieux : apprendre des choses en se divertissant. Un nouveau talk populaire qui repose non pas sur l'avis du public, un peu gadget, mais bien sur les vannes des sociétaires et les invités. L'émission est incontestablement rythmée, ses deux parties gagneront sans doute à mieux se différencier dans les prochains jours.

Une émission pour tous ou pour personne ? Les concurrents de Ruquier à cette heure ne cachent pas leur inquiétude. Epargnés par Sophia Aram de septembre à décembre, ils ont réalisé des études d'impact sur l'arrivée de "L'émission pour tous" sur leurs audiences. La semaine dernière, France 2 draînait, entre 18h30 et 19h50, 1,8 million de téléspectateurs en moyenne (soit 9,5% du public). Effet de curiosité oblige, Laurent Ruquier peut espérer atteindre ce soir entre 15 et 17% des personnes devant leur poste. Soit près d'un million de téléspectateurs de plus ! Tous ne viendront pas de Canal+, France 5 et D8, les jeux sur TF1 pourraient aussi souffrir. Reste à savoir si Laurent Ruquier rebattra à lui seul les cartes de l'access.


A lire aussi sur Puremedias.com

> Les principales réactions sur Twitter

> La "visite surprise" de Florence Foresti

> Les images des premières minutes de "L'Emission pour tous"

L'émission pour tous
L'émission pour tous
France 2 met fin à "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier
Le CSA dénonce des "propos misogynes" dans "L'Émission pour tous"
Laurent Ruquier ("L'émission pour tous") : "Je suis un diesel, je ne suis pas inquiet, je garde espoir"
"L'émission pour tous" : Laurent Ruquier présente ses excuses après la panne de jeudi
Voir toute l'actualité sur L'émission pour tous
Sur le même thème
l'info en continu
"Elementary" : Déprogrammée sur M6, la saison 6 revient sur 6ter le 29 avril
Programme TV
"Elementary" : Déprogrammée sur M6, la saison 6 revient sur 6ter le 29 avril
Tous les programmes de la télé du 25 avril au 1er mai 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 25 avril au 1er mai 2020
"Les bracelets rouges" : Une saison 4 sur TF1... sans les acteurs principaux !
Séries
"Les bracelets rouges" : Une saison 4 sur TF1... sans les acteurs principaux !
Disney+ débarque aujourd'hui en France
SVOD
Disney+ débarque aujourd'hui en France
#TogetherAtHome : Lady Gaga et l'OMS organisent un concert contre le coronavirus
Musique
#TogetherAtHome : Lady Gaga et l'OMS organisent un concert contre le coronavirus
Le confinement vu par... Olivier Truchot
Confinement
Le confinement vu par... Olivier Truchot
Vidéos Puremedias