"L'Humanité" : En cessation de paiements, le quotidien communiste en appelle à la "mobilisation générale"

Partager l'article
Vous lisez:
"L'Humanité" : En cessation de paiements, le quotidien communiste en appelle à la "mobilisation générale"
Patrick Le Hyaric, directeur de "L'Humanité"
Patrick Le Hyaric, directeur de "L'Humanité" © Abaca
Le journal fondé par Jean Jaurès connaît depuis de nombreuses années une situation financière difficile.

"L'Humanité" en sursis. Dans un billet intitulé "Mobilisation générale pour 'L'Humanité'", signé du directeur du quotidien, Patrick Le Hyaric et mis en ligne ce matin sur son site internet, le responsable lance un nouvel appel aux dons tout en jouant la carte de la transparence auprès de ses lecteurs. Le quotidien fondé par Jean Jaurès en 1904 s'est déclaré en cessation de paiements auprès du tribunal de commerce, juridiction qui sera appelée à se prononcer mercredi sur une liquidation judiciaire ou non du titre aux 175 salariés, dont 124 journalistes. "Nous plaidons la continuité de l'exploitation de 'l'Humanité'", souligne le directeur.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !

"Aucune banque n'a voulue s'engager à nos côtés"

Ce n'est pas le premier appel aux dons lancé par le journal communiste. En 2018, un précédent appel avait permis de réunir un million d'euros. Mais ces bouffées d'air temporaires s'avèrent insuffisantes pour un titre en difficulté structurelle depuis de nombreuses années.

"Nous avons continué de nous heurter au refus de la mise en oeuvre du plan global élaboré sous l'égide de l'État depuis la fin de l'année 2016. Aucune banque n'a voulu à cette heure s'engager à nos côtés. Dès la fin de la période des états généraux de la presse en 2015, un million d'euros ont été retirés à 'L'Humanité' au titre de quotidien à faibles ressources publicitaires quand d'autres y accédaient sans augmentation des budgets du ministère de la Culture et de la Communication", déplore Patrick Le Hyaric. Autant d'éléments qui ont contribué à dégrader la trésorerie du journal.

Pour le directeur du titre, la question de la survie du titre pose la question de la pluralité de la presse. "Laisser mourir 'L'Humanité' reviendrait à affaiblir la presse de qualité et à assécher encore plus le débat contradictoire", estime-t-il. Patrick Le Hyaric se réjouit cependant de constater que le nombre d'abonnements à "L'Humanité" et "L'Humanité Dimanche" a progressé en 2018.

Comme d'autres quotidiens - "Le Monde", "Les Echos", "Le Figaro"... - le journal avait procédé à une augmentation de son prix de vente au numéro le 1er janvier dernier, passant de 2 euros à 2,20 euros. Selon les derniers chiffres disponibles, le quotidien s'écoule en moyenne à 32.000 exemplaires par jour, en baisse de 6% sur un an. En plus de l'appel aux dons, le quotidien s'apprête à lancer une campagne d'abonnements. Un meeting de soutien sera organisé le 22 février prochain à Paris. "Dès maintenant, nous plaçons 'L'Humanité' sous protection populaire et citoyenne", annonce Patrick Le Hyaric.

La question de l'actionnariat

Même si elle n'est pas évoquée par "L'Humanité", cette crise pose une nouvelle fois la question de l'actionnariat du titre. Le capital est détenu aujourd'hui par la Société des amis de "L'Humanité" et par des actionnaires individuels. Le directeur de la rédaction, Patrick Apel-Muller, s'était déclaré en 2016 dans "Libération" prêt à ouvrir le capital du journal à de nouveaux actionnaires, mais "sans contrepartie sur la ligne du journal".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Stratégik Platypus

Les gilets jaunes pourraient faire une cagnotte ?



Saguilar

Flûte alors, saleté de TVA



gauthier

Ce qui est scandaleux,c'est que ce torchon existe toujours!
Quand on sait toutes les saloperies totalitaires qu'ils ont cautionnées et approuvées depuis la création,c'est "un scandale" comme aurait dit un de leur ancien secrétaire général.
Mais comme ils ont le label "de gauche" eux,ils ont le droit en France.
Les cocos italiens au moins ont eu plus de dignité en sabordant le parti après la chute du mur.



gauthier

Ah bon,tu payes pas d'impôts?
Et la TVA,tu en es exempté peut-être?
Et donc malheureusement tu subventionnes l'Huma (et les autres),sans même t'en rendre compte...



bigtv

Exactement , ca emmerde simplement ceux qui bossent et qui se débrouillaient pour passer a travers , désormais ce ne sera plus possible et c'est tant mieux



bigtv

J'ai toujours trouvé scandaleux que l’état donne des subventions a la presse écrite , ce qui permet a certains journaux de rester la tete hors de l'eau puisque n'ayant plus de lecteurs mais est ce normal ? et ca aussi une fois de plus c'est notre pognon .
Et je ne parlerai pas des subventions données aux syndicats qui leur permet de bien vivre ..



bigtv

Et allez une cagnotte , une , apparemment les millions de subvention de l'etat donc notre pognon ne suffisent plus , quelle honte , beurkkkk



A French

Je crois qu'on peut dire carrément que le journal papier a vécu..



vincetv

Et ?



Baptiste

Quand un journal n’est plus lu il disparaît. Point à la ligne.



Anne Bour

c'est la lutte finale .. bizarre que ce média existe encore



Saguilar

Ben non, mon treza : je n'ai jamais payé d'impôt
Pas assez de revenu pour ça...



Baudouin

Voyons Norbert. Z'ont pas le temps de se relire. Bannir un compte sans raison, ça prend du temps vous savez !



treza

Ben si, mon Saguilar : des centimes tu en as déjà donné (et pas qu'un peu) pour ce journal..... ça s'appelle IMPOTS......



NorbertGabriel

""

"Aucune banque n'a voulue"

SOS Bescherelle ..



Mr.Eddy

Mais moi je veux bien croire cette version. Je veux juste qu'on m'apporte des arguments quoi.. Car à ce compte là, on peut aussi dire que la baisse des achats dans votre supermarché est de la faute des mormons.



Box office story

C'est comme sur le Figaro y a les pro GJ (quoique sur le Figaro) et les contre et chacun pense qu'il a raison et c'est sans fin



Mr.Eddy

T'as qu'à demander à ton grand ami Bigtv.



Mr.Eddy

Je pense qu'on fait un faux procès à ce prélèvement à la source.



Bernard Gross

qui lit l'huma maintenant ?



Box office story

Bien sur que si pour les retraités, les CDD, les intérimaires....



Mr.Eddy

Je te propose de taxer Drsavane !



Saguilar

Les communistes...donner ?
C'est du genre de la maison.



Saguilar

SACREE Story



Saguilar

J'ai jamais acheté ce journal, ne l'acheterais jamais et donnerais pas 1 centime. Mais bonne chance.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 septembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 septembre 2019
MiKL récupère les soirées de NRJ
Radio
MiKL récupère les soirées de NRJ
"Balance ton post" : Le talk show d'actualité de Cyril Hanouna de retour le 12 septembre sur C8
Programme TV
"Balance ton post" : Le talk show d'actualité de Cyril Hanouna de retour le 12...
"Un jour, un générique" : "Hélène et les garçons"
Séries
"Un jour, un générique" : "Hélène et les garçons"
Joseph Zimet nouveau conseiller en communication d'Emmanuel Macron
Politique
Joseph Zimet nouveau conseiller en communication d'Emmanuel Macron
"Good Doctor" : La saison 2 reprend le 11 septembre sur TF1
Programme TV
"Good Doctor" : La saison 2 reprend le 11 septembre sur TF1
Vidéos Puremedias