"L'Humanité" : En cessation de paiements, le quotidien communiste en appelle à la "mobilisation générale"

Partager l'article
Vous lisez:
"L'Humanité" : En cessation de paiements, le quotidien communiste en appelle à la "mobilisation générale"
Patrick Le Hyaric, directeur de "L'Humanité"
Patrick Le Hyaric, directeur de "L'Humanité" © Abaca
Le journal fondé par Jean Jaurès connaît depuis de nombreuses années une situation financière difficile.

"L'Humanité" en sursis. Dans un billet intitulé "Mobilisation générale pour 'L'Humanité'", signé du directeur du quotidien, Patrick Le Hyaric et mis en ligne ce matin sur son site internet, le responsable lance un nouvel appel aux dons tout en jouant la carte de la transparence auprès de ses lecteurs. Le quotidien fondé par Jean Jaurès en 1904 s'est déclaré en cessation de paiements auprès du tribunal de commerce, juridiction qui sera appelée à se prononcer mercredi sur une liquidation judiciaire ou non du titre aux 175 salariés, dont 124 journalistes. "Nous plaidons la continuité de l'exploitation de 'l'Humanité'", souligne le directeur.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Aucune banque n'a voulue s'engager à nos côtés"

Ce n'est pas le premier appel aux dons lancé par le journal communiste. En 2018, un précédent appel avait permis de réunir un million d'euros. Mais ces bouffées d'air temporaires s'avèrent insuffisantes pour un titre en difficulté structurelle depuis de nombreuses années.

"Nous avons continué de nous heurter au refus de la mise en oeuvre du plan global élaboré sous l'égide de l'État depuis la fin de l'année 2016. Aucune banque n'a voulu à cette heure s'engager à nos côtés. Dès la fin de la période des états généraux de la presse en 2015, un million d'euros ont été retirés à 'L'Humanité' au titre de quotidien à faibles ressources publicitaires quand d'autres y accédaient sans augmentation des budgets du ministère de la Culture et de la Communication", déplore Patrick Le Hyaric. Autant d'éléments qui ont contribué à dégrader la trésorerie du journal.

Pour le directeur du titre, la question de la survie du titre pose la question de la pluralité de la presse. "Laisser mourir 'L'Humanité' reviendrait à affaiblir la presse de qualité et à assécher encore plus le débat contradictoire", estime-t-il. Patrick Le Hyaric se réjouit cependant de constater que le nombre d'abonnements à "L'Humanité" et "L'Humanité Dimanche" a progressé en 2018.

Comme d'autres quotidiens - "Le Monde", "Les Echos", "Le Figaro"... - le journal avait procédé à une augmentation de son prix de vente au numéro le 1er janvier dernier, passant de 2 euros à 2,20 euros. Selon les derniers chiffres disponibles, le quotidien s'écoule en moyenne à 32.000 exemplaires par jour, en baisse de 6% sur un an. En plus de l'appel aux dons, le quotidien s'apprête à lancer une campagne d'abonnements. Un meeting de soutien sera organisé le 22 février prochain à Paris. "Dès maintenant, nous plaçons 'L'Humanité' sous protection populaire et citoyenne", annonce Patrick Le Hyaric.

La question de l'actionnariat

Même si elle n'est pas évoquée par "L'Humanité", cette crise pose une nouvelle fois la question de l'actionnariat du titre. Le capital est détenu aujourd'hui par la Société des amis de "L'Humanité" et par des actionnaires individuels. Le directeur de la rédaction, Patrick Apel-Muller, s'était déclaré en 2016 dans "Libération" prêt à ouvrir le capital du journal à de nouveaux actionnaires, mais "sans contrepartie sur la ligne du journal".

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias