"Le Monde", "Les Echos", "Le Figaro" et "L'Equipe" augmentent leur prix de vente en kiosque

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Monde", "Les Echos", "Le Figaro" et "L'Equipe" augmentent leur prix de vente en kiosque
Les hausses se traduisent par une baisse des ventes en kiosques
Les hausses se traduisent par une baisse des ventes en kiosques © Abaca
Pour la 10e année consécutive, la plupart des quotidiens français voient leur prix de vente évoluer à la hausse.

Les timbres ou les paquets de cigarettes n'ont pas été les seuls à voir leurs tarifs augmenter au 1er janvier. Certains quotidiens nationaux ont profité du passage à la nouvelle année pour revoir également leur prix de vente. Ainsi, "Le Monde", "Les Echos", "Le Figaro" et "L'Humanité" ont subi une hausse de 20 centimes, pour une édition quotidienne papier qui en coûtera désormais pour les trois premiers titres 2,80 euros à leurs lecteurs et 2,20 euros pour le quotidien communiste. Quant à "L'Equipe", son édition se vend désormais à 1,70 euro (+10 centimes).

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Hausse également le week-end

Le week-end aussi les tarifs évoluent. L'édition de fin de semaine du "Monde" avec son supplément "M le magazine du Monde" passe de 4,30 euros à 4,50 euros tandis que l'édition du samedi de "L'Equipe", avec son magazine, augmente elle aussi de 20 centimes pour s'établir à 2,70 euros. Les quotidiens hippiques voient également leurs prix évoluer, à l'image de "Paris Turf", qui subit une hausse de 10 centimes pour passer à 2,30 euros.

"Libération", "La Croix" et "Le Parisien/Aujourd'hui en France" n'ont pas touché à leur prix de vente, qui s'élèvent à 2 euros pour les deux premiers et à 1,50 euro pour "Le Parisien", qui avait fait évoluer son prix de vente début 2018. Comme le souligne Patrick Eveno, historien des médias, interrogé dans la matinale de France Inter ce mercredi, l'absence d'évolution des prix de "Libération" et du "Parisien" s'explique par des ventes numériques moins importantes que celles de leurs confrères du "Monde", des "Echos" et du "Figaro". De fait, ces derniers savent que mécaniquement, avec la hausse, les ventes papier vont baisser, mais que cette baisse sera compensée par le numérique.

Il s'agit cependant d'un cercle vicieux dans lequel les premières victimes de ces hausses sont les kiosquiers, puisque moins de ventes de journaux se traduit pour eux par une baisse de la fréquentation et donc des achats. Depuis 2011, ce sont ainsi 6.000 points de vente qui ont mis la clé sous la porte.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Quelle audience pour Atalanta/PSG sur RMC Sport ?
Audiences
Audiences : Quelle audience pour Atalanta/PSG sur RMC Sport ?
Ligue des champions : Éric Di Meco ne commenterait pas une finale avec le PSG
Sport
Ligue des champions : Éric Di Meco ne commenterait pas une finale avec le PSG
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Programme TV
France 2 diffuse le "Montreux Comedy fête ses 30 ans" avec Kev Adams ce soir
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Business
Arnaud Lagardère publie les comptes de sa holding personnelle
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Estelle Denis prise d'un fou rire dans "L'Equipe d'Estelle"
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Presse
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
Vidéos Puremedias