"La Voix du Nord" et "Le Télégramme" ont refusé de participer à l'interview d'Emmanuel Macron avec la PQR

Partager l'article
Vous lisez:
"La Voix du Nord" et "Le Télégramme" ont refusé de participer à l'interview d'Emmanuel Macron avec la PQR
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Abaca
À cinq jour du scrutin européen, le chef de l'État a accordé une interview à une cinquantaine de titres régionaux.

Le chef de l'État peaufine sa com avant les Européennes. Ce matin, Emmanuel Macron est en interview dans les colonnes d'une cinquantaine de titres de la presse quotidienne régionale. Un grand entretien collectif, réalisé en présence de neuf journalistes représentant les principaux groupes présents dans la PQR mais auquel les journaux "La Voix du Nord" et "Le Télégramme" ont refusé de participer.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?

Interrogé par nos confrères de franceinfo, Gabriel d'Harcourt, directeur délégué de "La Voix du Nord", a motivé les raisons de ce refus. "On a estimé qu'à cinq jours du scrutin (européen), cette interview du président de la République avait valeur d'engagement, pour une liste (Renaissance). On a estimé qu'il y avait un risque que cela rompe avec l'équilibre de traitement que l'on veille à avoir dans le journal", a-t-il expliqué. Il a également rappelé que "La Voix du Nord" s'est engagée, il y a quelques mois, auprès de ses lecteurs, à ne plus publier d'interviews de dirigeants politiques soumises à relecture.

"La Voix du Nord" refuse la pratique de la relecture, "Le Télégramme" critique le format de l'interview

Or, l'interview d'Emmanuel Macron était précisément soumise à relecture par l'Elysée. "Les propos des interviews ne sont pas relus chez nous. C'est une décision qu'on a prise simplement par cohérence vis-à-vis de nos lecteurs, on doit s'y tenir", a commenté Gabriel d'Harcourt, pointant par la même occasion "les dérives" occasionnées par la pratique de la relecture, plébiscitée par nombre de communicants. Du côté du "Télégramme", c'est le format collectif de l'interview qui n'a pas plu.

"Comme 'La Voix du Nord', 'Le Télégramme' n'a pas souhaité se plier à l'interview collective du President Emmanuel Macron dont le principe est une négation de l'identité des titres de la presse régionale et des territoires qu'ils représentent", a ainsi écrit Hubert Coudurier, directeur de l'information et administrateur du "Télégramme" sur Twitter.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Pfff

Oui oui quand on n'est pas dans la theorie du complot, on est naifs... C'est d'un usant. Et la PQR ne vit absolument pas de ce que vous dites, moi aussi je connais bien le sujet, désolé. Je pourrais vous fournir les chiffres précis mais manifestement, vous savez tout

La PHR, oui, clairement, la PQR, surement pas. Mais là, on parle pas du maire mais de Macron. Qu'il passe ou pas dans La Voix du Nord, les subventions automatiques d'Etat ne vont pas bouger.

Essayer de faire croire que le contenu des journaux est lié à cette aide déconnectée du pouvoir éxécutif et inscrite dans la loi, c'est vraiment pas glorieux

En revanche, oui, certains journaux de PHR peuvent etre ennuyés de perdre un contrat pub avec une mairie, je vous le concede



Stratégik Platypus

Ceci ne justifie en rien les propos tenus.
Sachant de plus que le mépris aurait été de s'abstenir de commenter.



Spontex - En Marche !

NDI



guilem2

je vous prie de m'excuser, je n'ai pas fait poujadisme deuxième langue, et de ce fait je toujours mal le rapport entre le sujet des aides de l'Etat à la presse (qui se discutent par ailleurs, je peux tout à fait en convenir) et le fait qu'un Chef de l'Etat n'ait pas à utiliser sa fonction pour influencer une élection. Pas plus qu'un maire.

Est-ce qu'il le font? Oui. Est-ce qu'on doit trouver cela formidable, du coup?

Mais vous avez tellement envie de réciter votre lamentation dogmatique sur l'horreur de la dépense publique en général, que le sujet concret de l'article doit vous paraître très secondaire, j'imagine.



Stéphane Jardin

La réponde fond elle est au dessus, si ce n'est pas trop loin pour vous.



Stéphane Jardin

Qui dit que c'est nouveau ?
Vous pensez peut-être que parce que c'est ancien ça ne sera jamais remis en cause ?
J'admire votre optimisme..



guilem2

Merci pour cette réponse de fond :).



max

La Voix du Nord et Le Télégramme affichent clairement leur ligne éditoriale.... quant à la relecture c'est du bullshit à la Wauquiez. voir l'article de Nice Matin.

https://www.nicematin.com/p...



Stéphane Jardin

Vous habitez sur Mars ou quoi ?



Stéphane Jardin

Ah tiens ... Quand on on touche des subventions publiques, quand la PQR vit à plus de 50% des pub des collectivités locales , on ne vient pas parler d’indépendance et d'éthique, cher monsieur .
Et croyez moi, je connais bien le sujet .. Vous pensez que vous pouvez taper sur un maire qui vous tient par les roubignolles avec son budget pub annuel ? Vous pensez que le Télégramme n'est pas concerné ? Lol
La loi ? Mais Macron la supprime demain s'il le veut. Beaucoup de gens toussent de voir des dizaines de millions dépensés comme ça ..
Quelle naïveté...



koala29

Rigoureux, ça dépend de la page mais bon, oui,, on se rappelle que c'est le télégramme qui a lancé l'alerte sur la sécurité des lieux miliaires finistériens



REDJOHNLEROUGE

suis rien du tout. La classe politique française est à pleurer tellement le niveau est bas. J'ignore si c'est à cause des réseaux sociaux ou la multiplication des chaines mais c'est à pleurer. ils sont trop solliciter.



Jon75

Très peu de sièges, Hamon avec sa fameuse liste Générations, aucun siège.



Jon75

Ses bourdes ont coûté cher, comme récemment.



Jon75

Elle endort.



Jon75

Au moins, Guérini connaît le terrain, elle est molle, face à Bruxelles, ce n'est pas la peine.



Jon75

Le RN séduit avec un jeune comme tête de liste.



L'Œil

Heureusement que Norbert est là pour donner une version présentable de tes pensées :)



L'Œil

Le RN a fait une excellente campagne. Il a grignoté des parts à tous les partis. Pour moi, c'est ce qui se serait produit même avec quelqu'un d'autre que Loiseau.



Spontex - En Marche !

On était largement en tête avant qu'elle soit nommée.



L'Œil

Je pense que tu as tort de lui faire porter la défaite probable d'En Marche. Elle y a contribué, c'est sûr, mais ton parti s'était déjà bien sabordé tout seul avant.



Spontex - En Marche !

Sans oublier sa voix éreintante.
C'est clairement une connerie monumentale de l'avoir choisie.



Spontex - En Marche !

Ah quand-même ! T'en as mis du temps.



Spontex - En Marche !

Oh et puis, comme t'es pas LREM, ça tomberait bien.



Spontex - En Marche !

Bah, il a fait une grosse erreur.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Bodyguard" : La série phénomène britannique bientôt sur France 2
Séries
"Bodyguard" : La série phénomène britannique bientôt sur France 2
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
SVOD
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
Un humoriste bègue surprend le jury de "La France a un incroyable talent"
TV
Un humoriste bègue surprend le jury de "La France a un incroyable talent"
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre la censure du gouvernement
International
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre...
"Les Mamans" : 6ter lance la saison 3 de son docu-réalité à 17h50
Programme TV
"Les Mamans" : 6ter lance la saison 3 de son docu-réalité à 17h50
"La dernière vague" : France 2 dégaine sa série française fantastique ce soir
Programme TV
"La dernière vague" : France 2 dégaine sa série française fantastique ce soir
Vidéos Puremedias