"La Voix du Nord" et "Le Télégramme" ont refusé de participer à l'interview d'Emmanuel Macron avec la PQR

Partager l'article
Vous lisez:
"La Voix du Nord" et "Le Télégramme" ont refusé de participer à l'interview d'Emmanuel Macron avec la PQR
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Abaca
À cinq jour du scrutin européen, le chef de l'État a accordé une interview à une cinquantaine de titres régionaux.

Le chef de l'État peaufine sa com avant les Européennes. Ce matin, Emmanuel Macron est en interview dans les colonnes d'une cinquantaine de titres de la presse quotidienne régionale. Un grand entretien collectif, réalisé en présence de neuf journalistes représentant les principaux groupes présents dans la PQR mais auquel les journaux "La Voix du Nord" et "Le Télégramme" ont refusé de participer.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Interrogé par nos confrères de franceinfo, Gabriel d'Harcourt, directeur délégué de "La Voix du Nord", a motivé les raisons de ce refus. "On a estimé qu'à cinq jours du scrutin (européen), cette interview du président de la République avait valeur d'engagement, pour une liste (Renaissance). On a estimé qu'il y avait un risque que cela rompe avec l'équilibre de traitement que l'on veille à avoir dans le journal", a-t-il expliqué. Il a également rappelé que "La Voix du Nord" s'est engagée, il y a quelques mois, auprès de ses lecteurs, à ne plus publier d'interviews de dirigeants politiques soumises à relecture.

"La Voix du Nord" refuse la pratique de la relecture, "Le Télégramme" critique le format de l'interview

Or, l'interview d'Emmanuel Macron était précisément soumise à relecture par l'Elysée. "Les propos des interviews ne sont pas relus chez nous. C'est une décision qu'on a prise simplement par cohérence vis-à-vis de nos lecteurs, on doit s'y tenir", a commenté Gabriel d'Harcourt, pointant par la même occasion "les dérives" occasionnées par la pratique de la relecture, plébiscitée par nombre de communicants. Du côté du "Télégramme", c'est le format collectif de l'interview qui n'a pas plu.

"Comme 'La Voix du Nord', 'Le Télégramme' n'a pas souhaité se plier à l'interview collective du President Emmanuel Macron dont le principe est une négation de l'identité des titres de la presse régionale et des territoires qu'ils représentent", a ainsi écrit Hubert Coudurier, directeur de l'information et administrateur du "Télégramme" sur Twitter.

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias