"Le Figaro" prend ses distances avec Jean-François Copé

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Figaro" prend ses distances avec Jean-François Copé
Yves Thréard du <em>Figaro</em>
Yves Thréard du Figaro © I TELE
Dans un éditorial, Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du "Figaro" a critiqué la conférence de presse tenue hier par Jean-François Copé.

"Une erreur tactique", voilà comment Yves Thréard a qualifié aujourd'hui dans un éditorial la conférence de presse tenue hier par Jean-François Copé. Voulant contre-attaquer après les accusations portées contre lui par "Le Point", le président de l'UMP a notamment appelé l'ensemble des partis politiques et des médias - qu'il a largement attaqués - à publier leurs comptes.

À lire aussi
&quot;Affaire conclue&quot; : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
&quot;C à vous&quot; : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d&#039;un photographe de &quot;Libération&quot;
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

Alors que "Le Point" a accusé hier "Le Figaro" de soutenir Jean-François Copé, le quotidien a pris ses distances aujourd'hui avec la dernière intiative du président de l'UMP. Selon Yves Thréard, Jean-François Copé a dans cette affaire été victime de son "caractère offensif" et aurait dû davantage miser sur "l'indifférence". "Où sont les preuves ?" a ainsi interrogé le directeur adjoint du "Figaro" à propos des accusations du "Point". Et Yves Thréard de critiquer la conférence de presse du responsable politique en évoquant "des mots parfois exagérés et des propositions qui traduisent plus une fébrile improvisation qu'une mûre réflexion".

"Tempête dans un verre d'eau"

Concernant les mesures de transparence préconisées pour les médias, Yves Thréard n'a pas non plus apporté son soutien à Jean-François Copé. "Hors de tout réflexe corporatiste, quelle entreprise privée peut accepter qu'on aille fouiller dans ses options stratégiques, ses choix comptables ?". Avant d'ajouter : "On a connu le président de l'UMP plus libéral, et plus soucieux de la défense de la liberté d'expression...". Appelant en conclusion Jean-François Copé à rester sur le terrain judiciaire, Yves Thréard a qualifié toute cette affaire de "tempête dans un verre d'eau". Mais il y consacre une double page dans son édition du jour.

Yves Thréard
Yves Thréard
Autour de Yves Thréard
Sur le même thème
l'info en continu
&quot;9-1-1&quot; : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Programme TV
"9-1-1" : La saison 3 démarre le 27 août sur M6
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 22 au 28 août 2020
&quot;Un si grand soleil&quot; : France 2 va programmer des inédits à 23h le 28 août
Programme TV
"Un si grand soleil" : France 2 va programmer des inédits à 23h le 28 août
&quot;Koh-Lanta&quot; de retour le 28 août sur TF1
Programme TV
"Koh-Lanta" de retour le 28 août sur TF1
&quot;C&#039;est du gâteau&quot; : Pas de saison 2 pour la version française du jeu culinaire de Netflix
SVOD
"C'est du gâteau" : Pas de saison 2 pour la version française du jeu culinaire de...
France 4 sauvée jusqu&#039;en 2021, France Ô s&#039;arrêtera fin août
TV
France 4 sauvée jusqu'en 2021, France Ô s'arrêtera fin août
Vidéos Puremedias