"Les Grosses Têtes" : L'improbable dirigeant de chaîne "invité mystère" de l'émission de RTL

Partager l'article
Vous lisez:
"Les Grosses Têtes" : L'improbable dirigeant de chaîne "invité mystère" de l'émission de RTL
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Un invité très spécial dans "Les Grosses Têtes" © RTL
Comme à chaque fin d'émission, les chroniqueurs de Laurent Ruquier ont dû découvrir hier l'identité de "l'invité mystère".

Une personnalité de marque. Comme à chaque fin d'émission sur RTL, Laurent Ruquier reçoit dans "Les Grosses Têtes" un "invité mystère" que ses chroniqueurs doivent identifier à travers des questions et des indices musicaux. Hier, Caroline Diament, Valérie Mairesse, Isabelle Mergault, Florian Gazan, Stéphane Plaza et JeanFi Janssens ont redoublé d'efforts pour découvrir la personnalité du jour. Un "invité mystère" qui s'est révélé être, pour la première fois, le patron de la station et du groupe M6, Nicolas de Tavernost !

À lire aussi
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée par le SNJ de France Télévisions
Radio
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée...
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public
Radio
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public
Céline Géraud, Philippe Manoeuvre, William Leymergie... : La grille d'été 2022 d'Europe 1 se dévoile
Radio
Céline Géraud, Philippe Manoeuvre, William Leymergie... : La grille d'été 2022...
Stéphane Rotenberg, Lorànt Deutsch, Jérôme Anthony... : La grille d'été 2022 de RTL se dévoile
Radio
Stéphane Rotenberg, Lorànt Deutsch, Jérôme Anthony... : La grille d'été 2022 de...

"Il a un rire méprisant ce monsieur !"

Pour débuter, le dirigeant de chaînes a confié "qu'il avait des enfants", "pas de pseudonyme" et que "sa voix était utile pour les coups de gueule". Laurent Ruquier a alors révélé un premier indice musical, le titre "Une étincelle" des L5. Les chroniqueurs lui ont ensuite demandé s'il avait "gagné un télé-crochet" et s'il s'agissait de Marc Lavoine. Ce qu'il a évidemment nié. Deuxième indice musical : la chanson "Bordeaux" de Serge Lama. Nicolas de Tavernost, avec une voix déformée, a affirmé qu'il a "été Bordelais", "pas un homme politique" et que "le stylo est important dans son métier pour les chèques".

Le troisième indice a mis un peu plus la puce à l'oreille puisqu'il s'agissait de l'émission "Patron Incognito" sur M6. Florian Gazan, Stéphane Plaza et Valérie Mairesse ont alors trouvé son identité. "J'ai une relation directe avec cette personne", a glissé le présentateur de "Maison à vendre". L'animateur de RTL a ensuite diffusé le générique de "L'amour est dans le pré", ce qui a permis à Caroline Diament et JeanFi Janssens de le reconnaître. Seule Isabelle Mergault n'a pas reconnu le patron du groupe M6 : "Il a un rire méprisant ce monsieur ! Je ne vous connais pas, monsieur, mais je suis fort fière !". "Continue, Isabelle ! Tacle-le ! Sois méchante avec lui !", a lancé Laurent Ruquier, hilare.

"Est-ce que vous vous occupez de la fiction sur M6 ?"

Au bout de quelques minutes, l'animateur des "Grosses Têtes" a décidé de révéler l'identité de "l'invité mystère" aux auditeurs. "J'en profite pour vous remercier tous d'être là et de nous faire sourire. J'ai une pensée bien évidemment pour Pierre Bénichou. Merci d'être là et de nous amuser tous les jours", a d'abord commenté Nicolas de Tavernost. Isabelle Mergault s'est également excusée après sa petite sortie : "Moi, je n'ai jamais demandé d'augmentation et j'en profite ! Est-ce que vous vous occupez de la fiction aussi sur M6 ? Parce que là, on est très libres dans les prochains mois !". "On a une réunion sur la fiction dans une heure, vous voyez !", a lâché le dirigeant du groupe.

Laurent Ruquier a fini par expliquer les indices. Pour les génériques des émissions, il s'agissait de programmes diffusés sur la chaîne M6. Concernant le titre de Serge Lama, Nicolas de Tavernost avait fait ses études à SciencesPo dans le Sud-Ouest et avait aussi été l'actionnaire du club de football des Girondins de Bordeaux. Enfin, pour la chanson "Une étincelle", l'explication est un peu plus tirée par les cheveux. "Après L5, et bien, c'est M6 !", a simplement lancé le présentateur. Et d'ajouter : "C'était amusant d'avoir notre patron comme 'invité mystère' et d'avoir son soutien dans cette période compliquée pour tout le monde". "Continuez de vous amuser. On vous est tous très reconnaissants d'être présents. Vous n'avez pas manqué à l'appel", a conclu le patron du groupe M6.

Les Grosses Têtes
Les Grosses Têtes
"Les Grosses Têtes" accusée de sexisme et de racisme : Nicolas de Tavernost monte au créneau
Mort de Pierre Bénichou : Sa dernière intervention dans "Les Grosses Têtes" sur RTL le 16 mars dernier
"Les Grosses Têtes" de Laurent Ruquier allongées sur RTL
Voir toute l'actualité sur Les Grosses Têtes
l'info en continu
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée par le SNJ de France Télévisions
Radio
Macron à Kiev : Anne-Élisabeth Lemoine prend la défense de "C à vous", critiquée...
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
TV
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes du groupe Altice
Sport
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes...
"Est-ce que je dois les sanctionner ?" : Pascal Praud remonté contre ses chroniqueurs absents après la pause pub
TV
"Est-ce que je dois les sanctionner ?" : Pascal Praud remonté contre ses...
France Télévisions : Le directeur de l'information, Laurent Guimier, visé par une motion de défiance (màj)
TV
France Télévisions : Le directeur de l'information, Laurent Guimier, visé par une...
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public
Radio
Sibyle Veil (Radio France) s'oppose à la fusion de l'audiovisuel public