"Les mineurs isolés sont violeurs" : 200.000 euros d'amende pour CNews après les propos d'Eric Zemmour

Partager l'article
Vous lisez:
"Les mineurs isolés sont violeurs" : 200.000 euros d'amende pour CNews après les propos d'Eric Zemmour
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Eric Zemmour © CNews
Le CSA a puni les propos controversés du polémiste tenus le 29 septembre 2020 dans "Face à l'info" sur CNews.

La chaîne sanctionnée. Dans un communiqué publié ce jeudi, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a infligé une amende d'un montant de 200.000 euros à l'encontre de la chaîne d'information CNews. Cette décision a été prise après les propos polémiques tenus par Eric Zemmour le 29 septembre 2020 dans l'émission "Face à l'info", présenté par Christine Kelly.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Une célèbre chanteuse officialisée dans le cast de TF1
TV
"Danse avec les stars" : Une célèbre chanteuse officialisée dans le cast de TF1
Découpage de l'access : "Quotidien" imite-t-elle "TPMP" à la rentrée ?
TV
Découpage de l'access : "Quotidien" imite-t-elle "TPMP" à la rentrée ?
"C'est trop !" : Yoann Riou agacé par la diffusion des matchs de préparation à la télévision
TV
"C'est trop !" : Yoann Riou agacé par la diffusion des matchs de préparation à la...
Violences à Gaza : Pourquoi BFMTV a-t-elle supprimé de son site l'interview d'un expert du conflit israélo-palestinien ?
TV
Violences à Gaza : Pourquoi BFMTV a-t-elle supprimé de son site l'interview d'un...

A l'antenne de CNews, le polémiste avait estimé que les mineurs isolés en France étaient tous des "voleurs", des "assassins" et des "violeurs". Une analyse à l'emporte-pièce qui lui a valu une condamnation du monde politique et l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris pour "provocation à la haine raciale" et "injures publiques à caractère raciste". Deux jours plus tard, Eric Zemmour avait fait une mise au point sur la chaîne info : "Je n'ai jamais prétendu incarner autre chose que mon point de vue, s'est exprimé à son tour Eric Zemmour. Mes propos n'engagent que moi. C'est moi qui suis honni, c'est moi qui suis critiqué, c'est moi qui suis attaqué en justice, ce n'est ni la rédaction de CNews, ni d'autres personnes. Je sais ce que c'est que la responsabilité".

"La maîtrise de l'antenne n'a pas été assurée"

Malgré la mise au point de l'éditorialiste d'extrême-droite, tenant à protéger la chaîne, le CSA a estimé que CNews avait manqué à ses obligations. "Quand bien même ces propos ont été tenus dans le cadre d'un débat en lui-même légitime sur la politique d'accueil des mineurs étrangers isolés en France et sur la politique d'immigration, ils ont été de nature à inciter la haine envers les mineurs étrangers isolés et ont véhiculé de nombreux stéréotypes particulièrement infamants à leur égard, de nature à encourager des comportements discriminatoires", a déclaré le gendarme de l'audiovisuel.

Mise à jour à 15h45 le jeudi 18 mars 2021 : Au sujet de Christine Kelly, la présentatrice de l'émission et ancienne membre du CSA, le Conseil a considéré que "la maîtrise de l'antenne n'avait pas été assurée", "d'autant plus que l'émission a été diffusée en différé et sans modification", "ainsi que l'a souligné le comité d'éthique du groupe Canal+ dans son avis rendu le 22 octobre 2020". Le conseil présidé par Roch-Olivier Maistre a conclu : "Conformément à ses missions, le Conseil ne manquera pas d'intervenir chaque fois que ces limites seront franchies".

Dans un communiqué publié cet après-midi, le groupe Canal+, propriétaire de CNews, "déplore la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel" et estime qu'elle "contrevient au principe de liberté d'expression". Il fait savoir qu'il "compte mettre en oeuvre les voies de recours possibles dans les plus brefs délais". Parmi elles, un recours devant le Conseil d'Etat.

CNews
CNews
"C'est ça la bienveillance, la bonté !" : L'étonnant éloge d'Eliot Deval au couple Balkany sur CNews
"Ne laissez pas Maïa Mazaurette vous dire quoi faire !" : Mathieu Bock-Côté s'attaque à la chroniqueuse de TMC
CNews mise en demeure par l'Arcom après un dérapage d'Ivan Rioufol
CNews : Dimitri Pavlenko s'emmêle les pinceaux en présentant un sondage sur le vote enseignant
Voir toute l'actualité sur CNews
Autour de CNews
  • Eric Zemmour
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Bruce Toussaint
  • Jean-Pierre Elkabbach
  • Audrey Pulvar
  • Pascal Praud
  • Guillaume Durand
  • Julian Bugier
  • Pierre Lescure
  • Olivier Galzi
  • Robert Menard
  • Maya Lauqué
  • Nicolas Domenach
  • Bertrand Meheut
  • Isabelle Moreau
l'info en continu
Fun Radio : La matinale de Bruno Guillon rallongée jusqu'à 12h
Exclusivité
Fun Radio : La matinale de Bruno Guillon rallongée jusqu'à 12h
Audiences : Record pour Jacques Legros sur TF1
Audiences
Audiences : Record pour Jacques Legros sur TF1
Audiences access 20h : "28 minutes" cartonne sur Arte
Audiences
Audiences access 20h : "28 minutes" cartonne sur Arte
Audiences access 19h : Virna Saachi s'impose, "Carla et Kevin" très faible
Audiences
Audiences access 19h : Virna Saachi s'impose, "Carla et Kevin" très faible
Audiences : Quel score pour la finale de "Pékin Express : Duos de choc" ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la finale de "Pékin Express : Duos de choc" ?
"Vise le coeur" : Nouvelle série policière avec Claire Keim et Lannick Gautry le jeudi 1er septembre sur TF1
Programme TV
"Vise le coeur" : Nouvelle série policière avec Claire Keim et Lannick Gautry le...